10 mars 2017 21

Yaka, faucons ! … mais les vrais sont trop nombreux !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique France

Quel est le candidat aux élections présidentielles qui a le plus de chances d’augmenter la Richesse de la nation, c’est-à-dire de ses habitants ?
Telle est la question que se posent les électeurs français (dont les électrices), qui dans ce cas, voteraient pour lui (ou pour elle).

Ou, autre formulation : que faudrait-il faire en France pour augmenter la Richesse de la nation, c’est-à-dire de ses habitants ?

Euh, ben c’est simple : yaka

Yaka sortir de l’euro-système d’abord, c’est la condition nécessaire, car une monnaie est celle d’une nation, et non pas celle d’un ensemble de nations dont les niveaux et les gains de productivité sont différents les uns des autres.
C’est évident. C’était évident pour tout le monde avant que des idiots nuisibles envisagent de créer une monnaie unique en Europe !

La sortie de l’euro-système entrainera une dévaluation de la monnaie qui a cours en France en ce moment, par rapport aux monnaies des pays dont les niveaux et les gains de productivité sont supérieurs à la France, ce qui dopera l’activité en France, donc les revenus des Français.
Dans les années 60, tout le monde le savait, y compris les ménagères.

Pas de chance, les trois quarts des Français veulent conserver l’euro !
Y comprennent plus rien.

Yaka restaurer de l’argent sain, c’est le premier pilier des Reaganomics.
Là, ya plus personne (à part un microcosme microscopique) pour comprendre ce que ça signifie !
Inutile d’insister.

Yaka supprimer ensuite les vestiges du communisme de l’après-guerre comme la CQ et les retraites par répartition pour mettre en place un système libéral d’assurances santé privées et de retraites avec des fonds de pension.

Là, il ne reste plus grand monde pour soutenir un tel programme : 2 à 3 % des voix, au grand maximum !

Ce sont pourtant là des réformes qui ont déjà fait leurs preuves depuis longtemps dans les pays développés comme aux Etats-Unis, en Suisse et ailleurs…
Ainsi par exemple, le premier acte signé par le Donald aura été pour démanteler l’Obabacare car les contribuables américains qui paient leur assurance santé ne veulent pas payer aussi celles des Américains qui ne veulent pas (ou ne peuvent pas) en payer une pour eux-mêmes.
Par ailleurs, le meilleur placement pour assurer un capital finançant des revenus pendant la retraite est celui qui est fait en actions d’entreprises américaines.

Yaka obliger aussi les banques à respecter les règles prudentielles d’endettement préconisées par ce bon vieux Greenspan et condamner à des peines de prison leurs patrons tant qu’elles ne les respectent pas.

Dans ce cas, seuls les dirigeants de la banque Rothschild s’en sortiraient (ainsi que ceux de quelques rares banques locales).
Pour remettre un peu d’ordre dans le système bancaire français, il faudrait par exemple élire quelqu’un qui a déjà fait ses preuves dans cette banque.
Euh… Le McRon hurleur, socialiste internationaliste, n’envisage pas de mettre en place de telles mesures, évidemment.

Inutile d’aller plus loin dans ces projets, car ya plus personne (ou presque, à part un microcosme microscopique) pour proposer les autres réformes qui s’imposent.

Ah ! Il aurait fallu aussi que la France reste la France, comme l’a dit le Donald, mais là, c’est trop tard.
Ya plus rien à faire.

Les faucons qui sont des animaux très intelligents comme leur nom l’indique clairement, s’envolent (ou se sont déjà envolés) vers d’autres cieux.

Mots-clés: , , , , , , , , , , ,

21 réponses à “Yaka, faucons ! … mais les vrais sont trop nombreux !”

  1. josick dit :

    La richesse de nation ? Richesse ? Quel gros mot !

  2. Glude dit :

    LoL, bien dit josick… limite raciste comme mot.
    Trop tard pour la France, d’abord sauver sa peau, puis voir pour la famille.
    Exit libéralisme, 100% Individualisme.
    Problème: comment préserver le patrimoine familial quand le « bon sens » a été de tout mettre dans l’immobilier pendant des décennies..

    • josick dit :

      Merci Glude.pour le compliment. Hormis le foncier qui fait attache, il y a aussi le conditionnement. « Heureux les pauvres en esprit, le Royaume de Dieu est à eux ». Et mon père de m’insulter lorsque je gagnais 500 euros la journée.
      On raye donc de la carte le catholicisme mais on garde vigoureux la haine de la réussite, de l’argent… pour paradoxalement faire place à des gens qui ne jurent que par cela, sans se casser.
      La seule chose qui nous reste est de réussir à échouer, ce qui n’est pas trop difficile dans une France où l’on est facilement barré de partout si l’on fait preuve d’indépendance. J’ai cette réussite, laquelle ne peut être qu’un crime dans le contexte Français.
      Se guérir de cette haine en faisant l’effort de s’occuper d’argent… J’ai trouvé amusant ce témoignage de Stephdlc77 qu’on peut trouver puéril, mais lui au moins a fait un effort même s’il y a des doublons dans son approche… Son témoignage : http://www.compare-cartes-bancaires-rechargeables.fr/kunena/4-acheter-une-carte-bancaire-prepayee/951-montage-hors-systeme-bancaire-classique.html
      Extraits : « Voila mon montage bancaire hors système classique » …….
      « 2:cardveritas.pour les dépôt d’espèces et les achats internet avec une carte personnalisé (anonyme ).
      3:carte anytime. Pour les dépôts de chèques occasionnels (certains organismes ne remboursent ou vous payent que par cheques).
      4:veracarte.pour épargner tout en disposant de la liquidité avec la carte instantanément (risque de fluctuations négatives ou positives suivant le court de l or de l ag et des diamants) mais je trouve que ca met un peu de piment,on se prend au jeu et on peut même battre les scores des livrets classiques. »

      Quand à savoir si c’est plus sécurité que ce que l’on connait, je n’en sais fichtre rien !

  3. WWSTONE dit :

    Et Asselineau, que pensez vous du programme de Monsieur Asselineau, Monsieur Chevalier et vous autres ?
    J’ai vu ses vidéos sur youtube, il a souvent une bonne analyse des choses et des gens (comme son analyse sur le macron hurleur)

      • polo dit :

        Bonsoir Monsieur Chevalier, vous avez raison dans absolu il fera zéro parce qu’ il ne gagnera pas mais par rapport à 2012 vous avez vu sa progression il a eu ses 500 parrainage bien avant Mélenchon qui est connu médiatiquement dans la presse et souvent passé à la tv

      • Brice dit :

        Bonjour Monsieur,

        l’argument des « il fait 0% » en parlant d’Asselineau ne vaut pas grand chose.

        Diriez vous d’un entrepreneur sur un marché innovant « désolé vous ne faites pas 3 Milliards d’Euros de CA donc vous ne m’intéressez pas » ?

        Non, je suppose que vous regarderiez les fondamentaux :
        - l’équipe (qui? quelles formations ? quelles compétences…)
        - vision,
        - inefficience du marché sur lequel il se situe,
        - proposition de valeur, de rupture….
        - différenciation,
        - capacité à « leverager » son business
        etc…etc…

        Alors si vous faites le parallèle (qui vaut ce qu’il vau mais c’est juste pour illustrer à quel point votre réponse/argument est creux. désolé), vous avez quelque chose de très très intéressant à regarder.

        Que vous adhériez à son programme est une autre histoire mais, de grâce, pas de réponse façon France Inter! Votre blog mérite mieux de cela :)

        Bien à vous.

        • Julien dit :

          Cher Brice, afin de corriger notre cher JP, je transformerais son péremptoire « Il fait 0% » par un plus consensuel « il fera 0% ».

          La finalité étant la même, France Inter ou pas…

          Au niveau système, certes, le Père François s’y connait après 45 années au service de l’Etat en sa qualité de Haut Fonctionnaire et et collaborateur ministériel. C’est pas rien didon.

          Bien sûr qu’il connaît le système de l’intérieur, mais il a un charisme d’une pelle à tarte.

          Rien de personnel bien sûr, ces idées méritent d’être, a minima, défendues. Mais quand on voit le traitement dédaigneux, hautain et sibyllin que vont lui réserver nos médias, il fera 0% (mention spéciale aux Grandes Gueules sur RMC, d’une navrancitude apocalyptique – excusez le néologisme)

          • Glude dit :

            Asselineau n’est bon qu’à une chose: piquer quelques pouillèmes au FN, ce en quoi il est bien utile au « systeme ». Ce serait peu étonnant de le voir un peu plus dans les mé(r)dias.

    • hagen dit :

      Bon choix, il fait 0,87%.

  4. D dit :

    En suivant votre raisonnement, pourquoi pas une monnaie pour chaque région française puisse qu’elles ne sont pas égale entre elles !!!!
    Je ne pense pas que l’ Euro soit en cause de nos soucis mais bien l’état qui n’a pas su effectuer les réformes
    nécessaires au fil des différents gouvernements de gauche ou de droite. Pourquoi l’Allemagne s’en sort mieux ?
    Cdlt

    • hagen dit :

      @ cher D

      « Pourquoi l’Allemagne s’en sort mieux? » C’est une question sérieuse ça ou bien vous faites dans l’humour? Cela fait des années que monsieur Chevalier explique « pourquoi l’Allemagne s’en sort mieux ». Quand à la nuisance structurelle de l’euro, si vous n’avez pas encore compris après les dizaines d’articles ici et chez Charles Gave, je crois que vous êtes un cas désespéré (ou bien vous êtes Christian Barbier sous un pseudo).

  5. grouik dit :

    Les français veulent rester dans l’euro parce que c’est le moyen de disposer d’une monnaie forte sans faire d’efforts,une richesse virtuelle bien sympathique.On nous dit que quitter l’euro va nous ruiner:certes,mais la monnaie française s’ajustera inévitablement a son économie,tot ou tard.

  6. Whoa dit :

    Nous aurons Foot-ou-Art assuré…comme prévu.

  7. josick dit :

    Transcription de vidéo par mes soins (désolé donc pour l’orthographe)
    http://www.dreuz.info/2017/03/11/dreuz-tv-guy-milliere-sur-la-presidentielle-francaise-une-phase-de-confiscation-de-la-democratie/

    - Guy Millière bonjour, (Bonjour) Depuis Las Végas, qu’elle est votre perception de ce qui se passe en France avec la campagne présidentielle, avec le harcèlement juridique contre le candidat François Fillon ?

    Ma perception est une perception d’une situation effroyable. Je pense que nous sommes dans une phase de confiscation de la démocratie et d’avancée d’un totalitarisme, différent des totalitarismes que nous avons connu dans le passé. Ce n’est plus le totalitarisme façon Joseph Staline, ce n’est plus le totalitarisme qui utilise les barbelés, qui utilise le Goulag, qui utilise une police. C’est un totalitarisme qui repose sur la captation de l’ensemble des pouvoirs par un pouvoir exécutif hypertrophique aux allures de Léviathan.
    C’est un totalitarisme qui repose sur une presse qui est très largement aux ordres. Et je dirais que, quand bien même, François Fillon a été piétre stratège, un piétre tacticien à de nombreux moments, ce qui lui a couté très très cher, il a eu une naïveté concernant la justice en France, il n’a pas anticipé un certain nombre de chose, la campagne qui est menée contre lui actuellement, est une campagne sans précédent, qui vise à l’éliminer complètement de la course à l’élection présidentielle. Et je dirais qu’une campagne du même type est en cours contre Marine Le Pen, quoique je pense par ailleurs du programme de Marine Le Pen.
    Et je pense que l’objectif de cette campagne est d’obtenir que le deuxième tour à l’élection présidentielle soit un deuxième tour Emmanuel Macron Marine Le Pen, ou à défaut, un deuxième tour Alain Jupé Marine Le Pen, avec dans ce cadre, la mise en place bien évidemment d’un front républicain qui visera à éliminer Marine Le Pen, et à faire élire ou bien Emmanuel Macron, ou bien à défaut Alain Juppé, et donc je pense que la volonté du peuple, la volonté de la population se trouve confisquée. Je pense que la population se trouve soumise à un effet de désinformation très intensive, je pense que cela est concerté d’une manière, très, très précise, et je pense que la démocratie en France est dans une situation d’abolition. De toute façon dans un pays où le pouvoir politique à une possibilité d’influencer à ce point le pouvoir judiciaire, est un pays qui n’est plus vraiment démocratique. Un pays où les médias ne sont plus des médias pluralistes est un pays où la démocratie a été quasiment abolie et nous sommes dans cette situation en France actuellement.
    Donc je suis très inquiet par rapport à la façon dont les choses sont en train de se passer en France et par rapport à l’évolution des choses et je pense qu’il y a maintenant il y a 99 chances sur 100 que lors de la prochaine élection présidentielle, le résultat soit un président Emmanuel Macron un président qui aura été complètement préfabriqué, ou à un défaut un président Alain Juppé avec dans un cas comme dans l’autre un même résultat, c’est-à-dire une disparition de toute forme de souveraineté pour la France, une accentuation de la désagrégation de la démocratie, une soumission de la France à l’islamisation du monde qui est en train de se mettre en place.
    Donc ce qui se passe est extrêmement grave et extrêmement préoccupant.

    - Ce qui veut dire que les français sont piégés ?

    Je pense que les français sont piégés et je pense qu’ils le sont depuis longtemps. Dans un petit livre que j’ai publié il y a deux ans, je disais que la France était dans une situation de quasi-hégémonie de ce qu’on appelait à une époque la pensée unique. Et je dirais que de facto, les penseurs qui ne correspondent pas au moule global sont des penseurs qui sont quasiment éliminés de la circulation.
    Je me souviens d’une époque où dans des journaux comme le Figaro ou le Figaro magazine, il y avait une possibilité pour une pensée pluraliste de se développer. Cette pensée à quasiment disparu. Des penseurs comme Jean-François Revel, qui était mon ami, seraient des gens qui n’auraient plus aucune audience aujourd’hui et qui seraient complètement éliminé du jeu. On est vraiment dans un monolithisme totalitaire qui avance, et ce monolithisme totalitaire a pour conséquence que la population française comprend une très large proportion de gens qui se sentent en désarroi, qui se sentent frustré, qui se sentent en colère mais qui n’ont pas les moyens d’exprimer ce désarroi, cette frustration ou cette colère ou qui ne peuvent que se tourner vers des candidats qui se trouvent éliminés par des voies juridiques, où par l’opprobe généralisée disséminée par les médias.
    Nous ne sommes pas dans une situation de parti unique parce qu’il reste plusieurs partis politiques, mais je dirais qu’entre un parti socialiste qui glisserait vers une recomposition façon Emmanuel Macron et un parti républicain qui serait un parti qui ressemblerait à Alain Juppé ou à Nathalie kosciusko-morizet, les différences sont très minces. Entre tous les médias français en dehors de quelques exceptions comme Causeurs, Valeurs actuelles, et d’autres médias, je ne vois plus de grandes différences. Lorsque je lis les chroniques du Figaro sur Israël, sur les Etats-Unis, sur Donald Trump, ou les chroniques du Monde, où les chroniques de Libération, les différences me paraissent de plus en plus minces. Et donc, c’est extrêmement préoccupant, la pensée est en danger, la connaissance est en danger, le pluralisme est en danger, est en train d’être abolit.

    - Est-ce que cela ne pas pousser les français excédés dans les bras du Front National et de Marine Le Pen, peut-être pas en 2017, mais dans cinq ans ?

    C’est possible, mais j’avoue ne pas savoir où en seras la France dans cinq ans, parce que si les choses se poursuivent selon la tendance qui se dessine actuellement, il se peut fort bien que dans cinq ans, il soit strictement impossible pour un candidat à une élection présidentielle en France d’être élu sans le vote musulman. Et être élu sans le vote musulman impliquerait que même pour quelqu’un comme Marine Le Pen, où bien, il y aurait la nécessité de se rapprocher du vote musulman, ou le risque de se trouver complètement éliminé.
    Je dirais que sur ce plan que les statistiques démographiques en France sont des statistiques complètement édulcorés. Je cite dans un de mes récents articles publiés sur Dreuz un article publié par le Gatestone Institute par un de mes collègues Yves Mamou qui montre que la population musulmane est beaucoup plus importante numériquement en France que cela ne se dit et il semble que beaucoup de dirigeants politiques le savent et savent parfaitement dans quelle direction la France évolue actuellement.
    D’ore et déjà, on pourrait dire que les gouvernements français sont quasiment sous le contrôle des banlieues d’où peuvent émaner des émeutes qui sont de plus en plus difficilement contrôlables. On a vu ce qui s’est passé ces derniers temps avec l’affaire Théo entre guillemet, une histoire de viol que je met entre guillemet parce que je pense qu’il n’a pas eu viol de la part de policier.
    il y a eu des déprédations, des émeutes un peu partout en France et je dirais que cette situation peut se reproduire à n’importe quel moment. Et je pense que les dirigeants politiques français sont des dirigeants qui en ce moment d’ore et déjà jouent l’apaisement et ont peur de ce qui peut se passer. Donc ils sont donc sous le contrôle de la rue, sous le contrôle des émeutiers. Ils sont les otages de la rue, ils sont les otages des émeutiers.

    - Merci Guy Millière, merci pour cet éclairage et à très bientôt.

  8. josick dit :

    Visite mardi prochain d’Angela Merkel, la première depuis 2 ans, cela à la Maison Blanche !

  9. Du Guesclin dit :

    Sauf que les Français ont validé depuis des décennies ce qui leur arrive et qu’ils aiment ça et qu’ils en redemandent. En effet les politiques menées ont permis à beaucoup de femmes bac bac-5 de devenir cadre avec un mari idem et donc de bien vivre et bien jouir. Les cadres sont plus riches que jamais et en redemandent aussi. Pour eux la France c’est génial comme pays.Donc la France reste bel et bien une démocratie. Ce qui se passe le peuple l’a voulu. A dire que les Français sont devenus un peuple de merde, c’est un autre débat.

  10. Yann dit :

    Avez vous lu ceci ?

    https://www.contrepoints.org/2017/03/12/283761-alan-greenspan-banque-centrale-defend-letalon-or

    L’auteur explique que Greespan plaide pour un retour à l’étalon or. Je suis perplexe.

  11. Bertrand dit :

    Veulent tous garder l’euro pour piocher dans la poche des teutons.
    Se rendent pas compte que leur billets sont déjà de La fausse monnaie.
    La dévaluation est faite depuis longtemps.

Commenter