5 avril 2017 35

Le McRon hurleur, la taxe immobilière et le capital

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique France

Les déclarations, articles et commentaires se sont multipliés depuis quelque temps au sujet des projets du McRon hurleur pour ce qui concerne la fiscalité sur l’immobilier résidentiel

Certains aspects ont été communiqués, comme par exemple la suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages et l’imposition des propriétaires sur la base de l’équivalent d’un loyer mais c’est Renaud Dutreil qui a fourni brièvement (et incidemment) la solution de ces projets lors du Grand O’ du Notariat : il s’agirait d’instituer une taxe sur l’immobilier résidentiel à l’instar de la property tax des Etats-Unis dont le montant en pourcentage serait calculé aussi sur la base de la valeur de marché.

C’est là une excellente idée (dans une optique d’augmentation d’imposition imaginable dans le cadre d’un système socialiste antilibéral) résultant d’un raisonnement économique parfaitement juste, ce qui est particulièrement étonnant et rare de la part d’hommes politiques français !

En effet, les trois quarts des Français sont persuadés que le meilleur placement de leur épargne est dans l’immobilier résidentiel qui est en fait un capital pas ou très peu taxé (par l’Etat) surtout pour les résidences principales et secondaires, et grâce à diverses dispositions, faiblement dans des logements destinés à la location sous diverses formes.
A titre de comparaison, les investissements directs dans des entreprises et ceux en valeurs mobilières sont générateurs de gains lourdement imposés.

L’idée est apriori rentable pour… l’Etat et le millefeuille public car, à partir d’une taxation de ce capital à un taux faible au départ, il suffit par la suite de le majorer petit à petit pour augmenter facilement les recettes publiques, ce qui peut alors se justifier facilement pour financer des dépenses dites sociales en faveur des plus démunis, les propriétaires étant supposés être des capitalistes riches, puisqu’ils disposent d’un capital non négligeable.

Comme le McRon hurleur a fait un passage par la banque Rothschild, il sait très bien qu’un tel dispositif peut être très utile un jour : le jour où il faudra trouver un grand nombre de milliards d’euros (ou de francs français !) pour sauver les Gos banks (et donc la France) de la faillite.

Comme les propriétaires de biens immobiliers sont des contribuables captifs et les biens immobiliers sont par définition immobiles, donc sans risque d’évasion fiscale ou de délocalisation, il suffira alors d’augmenter le taux d’imposition de quelques points de pourcentage (ce qui pourra se faire en un clic de mulot) pour enfourner ce grand nombre de milliards indispensables dans les caisses de l’Etat !

Un précédent existe déjà : les Chypriotes ont été lourdement taxés sur l’immobilier… devenu invendable (parce que trop imposé) alors qu’ils cherchaient pourtant à vendre leurs biens pour survivre. Il s’agissait alors de trouver de l’argent pour renflouer les grandes banques en faillite.

Cette taxe immobilière est une source d’inspiration infinie pour tout Enarque normalement constitué : ainsi par exemple, il sera possible de (sur)taxer les biens vacants à 5 % par exemple, les résidences secondaires, dont les manoirs comme celui qui se trouve près de l’abbaye de Solesmes…

Pour l’instant, ces projets en sont au stade de la conception. Ce qui sera douloureux sera leur finalisation.


Après avoir été élu, le McRon hurleur ne hurlera plus.
Ce seront les propriétaires qui auront voté pour lui qui hurleront
, mais ce sera alors trop tard !

***

Finalement, cette taxe immobilière est une bonne invention car elle pénalise l’investissement dans un capital non productif en incitant les épargnants à investir dans du capital productif (de richesse), soit directement dans des entreprises soit dans des valeurs mobilières.

En effet, un bien immobilier, une fois terminé, n’est plus créateur de richesse.
Le paysan de Böhm-Bawerk s’est enrichi en réinvestissant son épargne dans du capital productif (terre, bâtiments, machines, bétail, etc.) et il ne se serait pas enrichi s’il avait profité de son épargne pour enjoliver inutilement sa propre maison, en la transformant en manoir surdimensionné…

Cependant, il ne faut pas oublier qu’une nouvelle taxe est toujours une mauvaise nouvelle.
Il serait préférable, évidemment, de limiter les dépenses publiques aux seuls besoins permettant aux Français de vivre normalement en sécurité, ce qui n’est même pas le cas.

***

Mix & Remix, là-haut, doit être mort de rire en voyant que ses dessins sont toujours vivants dans la France voisine.

Cliquer ici pour voir la vidéo (à 2:04…) du Grand O’ du Notariat au cours duquel Renaud Dutreil donne, au nom du McRon hurleur, brièvement et maladroitement des indications sur cette taxe sur l’immobilier et sa transcription par Josick en commentaire sur mon article du 31 mars.

Cette taxe sur l’immobilier n’est pas un loyer fictif mais une taxe bien réelle qui est donc tenue en réserve, plus ou moins bien camouflée par le McRon hurleur.
Renaud Dutreil a fait juste une petite erreur en l’évoquant brièvement, ce qui confirme qu’il ne s’agit pas d’une rumeur sans fondement !

Extrait :
J’admets, que l’immobilier, dont la valeur est plus stable, dont l’assiette est moins sujette à des variations soit conjoncturelle soit liée à la valeur des biens, puisse être taxé comme c’est le cas aux Etats-Unis par une super taxe foncière puisque c’est ce que va devenir l’ISF sous Macron.
Donc je crois que ce programme est en réalité très précis ; il est très clair. Ce n’est pas un programme attrape-tout-le monde, c’est un programme qui fait des mécontents. (2:05:02), qui fait aussi des satisfaits, mais on ne peut pas dire que ce programme a été fait pour faire plaisir à tout le monde
.

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

35 réponses à “Le McRon hurleur, la taxe immobilière et le capital”

  1. Bertrand dit :

    Immo , l’investissement des cons.

    • Whoa dit :

      @Bertrand

      « Immo , l’investissement des cons. »

      L’immo, ce n’est pas simplement un investissement, c’est de aussi de l’épargne, ce qui produit du capital. Et avec le bâtiment, il y a de multitudes secteurs concernés.

      Derrière l’immo, ce sont des choix de vies, des modes de vies, des goûts et des couleurs qui ne se discutent pas, mais qui s’adaptent suivant l’évolution. Plus vous avez de choix, moins le logement est un problème.

      Une chose et sure, le proprio a un bien tangible à mettre sur la table dans une négociation, mais il a aussi un fil à la patte.

      Nous ne pouvons pas comparer, ni opposer l’immo US, avec L’immo EU, avec l’immo FR,… ils ont tous une histoire et un statut différent suivant le pays, les cultures, les époques, les besoins, les moyens, le lieux, la douceur d’y vivre…

      D’autres préfèrent l’hôtel, c’est un choix respectable, mais pas imposable. Dans certains cas vous pouvez même être propriétaire sur une durée déterminée…

      Mais si l’état n’arrive toujours pas à vivre avec 70% d’imposition, pourquoi voulez-vous qu’il y arrive avec 300 OOO% en plus ? Dépasser les 30% d’imposition, c’est déjà un échec, il est là Le problème.

      Alors tous locataires et fonctionnaires, pourquoi pas, supprimons la propriété, le propriétaire et investissons dans le karcher et la fosse à purin,… si ce n’est déjà fait !

    • Bertrand dit :

      Un pays riche roule en vélo , un pays pauvre en voiture,un pays de cons à des propriétaires Immo , un Pays d’intelligents investis à l’étranger.

  2. josick dit :

    « il suffit par la suite de le majorer petit à petit pour augmenter facilement les recettes publiques »
    Oui, juste une toute petite taxe, toute petite taxe, au début, pour faire passer la pillule !

  3. Yann dit :

    Le piège de l’immobilier, c’est que c’est l’un des rares placements « à effet levier » accessible aux ménages.
    Avec un petit capital de départ, ils peuvent s’endetter pour acquérir un bien immobilier, ce qui n’est quasiment pas possible pour tout autre investissement.

    C’est l’une des raisons pour lesquelles les ménages choisissent l’immobilier pour se constituer un capital.
    Macron le sait parfaitement. Il sait que le « petit » peuple n’a pas d’autre choix et qu’il est un investisseur captif, prisonnier de son investissement, qu’il sera facile de tondre.

    Ce que ne dit pas clairement JP CHEVALLIER, c’est que la décision de Macron aura un effet dévastateur sur les prix de l’immobilier en France, donc la solvabilité des ménages, et donc … des banques ;-)

    • jp-chevallier dit :

      Je n’ai pas voulu aborder l’effet dévastateur sur les prix de l’immobilier en France, donc la solvabilité des ménages, et donc … des banques car ça dépasse le cadre d’un article court lisible…

      • MJ dit :

        mais justement les dégâts induits seront bien plus larges que la santé des banques.
        aujourd’hui il y a un consensus autour de la résidence principale. Où est le problème ?
        pour Macron (ou tout bon socialiste du même métal) « il faut taxer ce riches ! »
        pour le trader « mais que d’argent perdu pour le casino »
        on oublie le côté culturel.
        on oublie que pour le « clampin moyen » c’est le placement à la fois utile (il faut bien se loger) et qui peut (conditionnel) rapporter un peu.
        on oublie que le PIB du moment (depuis 20 ans) est maintenu à bout de bras par l’immo.
        on oublie que si qques uns ont investi au bon endroit et font la culbute, la plupart ne gagne rien (au mieux).
        on oublie que le propriétaire investit un peu plus dans son logement Vs si il est locataire
        on oublie que posséder son logement est une assurance
        et j’en oublie.
        mais au final ça risque de donner un mega coup de frein à énormément d’activité.
        et si on compare à nos voisins (Allemands par ex) il faut alors adopter l’ensemble du système.
        ah , j’oubliais, on oublie que le fraçais a le droit de claquer son argent dans un truc pas rentable.
        ça s’appelle la liberté.

    • calal dit :

      et un des aspect de l’immobilier,c’est qu’un homme travailleur peut , en sacrifiant 10 ans de sa vie,construire de ses mains apres son boulot, sa maison…. et la transmettre a ses enfants. et ca c’est de la production de capital…
      10 ans de travail qui satisferont 40 ans de besoin de logement d’un couple plus 40 ans de logement du couple d’un des enfants… ca c’est du rendement…

  4. josick dit :

    C’est pas bien, c’est pas bien, de critiquer Emmanuel, traduction de « Dieu avec nous »… dans la suite donc de Dieu, à savoir Mittrand ! Dieu-Jupiter, Jupiter, le Père du Joug…

    Les chroniqueurs de « La Médiasphère » émission de LCI ont tapé sur Emmanuel Macron. Visiblement agacés, lui et ses équipes ont demandé à LCI de retirer le replay de l’émission. La chaîne s’est exécutée..
    http://www.lopinion.fr/video/polemique/presidentielle-emission-tape-macron-qui-demande-retrait-replay-123667

    On note aussi les déboires de https://cyceon.com/fr/2017/03/30/dutreil-confirme-le-projet-macron-de-super-taxe-fonciere/

  5. Du Guesclin dit :

    à moins d’un sursaut, les républicains (des français y en a plus) vont voter pour le Macron Trogneux (Trogneux à Amiens vend des bons macarons). Avide de socialisme, fanatique de rapine, voilà ce que sont devenus les habitants CSP++ de ce pays qu’on appelait jadis France. Ou comment des cadres du tertiaire auront détruit en quelques décennies un chef d’oeuvre qui a mis plusieurs siècles à se constituer grâce à nos rois.

  6. Zebla dit :

    Taxation immo via l’ISF avec seuil abaissé à 600 ou 700 k€ et on sort les actions de l’assiette : ça devrait satisfaire tout le monde

    Le pékin moyen proprio d’un bien de 200 ou 300 k€ ne paie rien et les plus fortunés peuvent orienter leurs investissements vers les equities…

  7. ROQUET dit :

    Bonsoir ,
    Une solution ne pas avoir de bien immobilier en France tout simplement .
    Cordialement .

  8. Prince dit :

    Ce qui est dit : taxe immo seulement pour ceux éligibles à l’ISF…

    • josick dit :

      @Prince Pour rattraper le coup et ne pas effrayer le votant !
      Laissons donc cette taxe s’installer…. pour ceux qui payent l’ISF… Mais taxe en place, taxe qui ne demande qu’à croitre !

  9. stenka07 dit :

    Je pense qu’il y a un fait oublié dans ces analyses, c’est que l’état c’est désengagé de la construction de logements dit sociaux, le besoin de logements est d’environ 500 000 u/an. Il ne s’en construit qu’un peu plus de 250 000/an. Pour pallier à cela l’état à reporté la construction de ces logements sur le secteur privé via des incitations fiscales depuis plus de 20 ans, de Périsol à Duflot, etc… à chaque ministre sa marque . D’où la floraison de SCPI, et autres produits bancaires d’investissement dans le logement.
    Aujourd’hui le même problème se pose avec le ,manque de résidences pour personnes agées, avec le même solution, l’incitation fiscale.
    Aujourd’hui ces investisseurs privés ayant constitué des parcs importants vont être les dindons de la farce.

  10. grouik dit :

    On savait que Terra Nova et France Stratégie(Pisani) avaient adoubé et rejoint Macron,on pouvait craindre le pire.Comparer les taxes locales aux taxes américaines n’est pas judicieux,les taxes américaines tenant compte du revenu.En plus la TVA aux états unis varie entre 2 et 8 % contre 20% chez nous.Après les élections,il y aura augmentation des prélèvements obligatoires avec tous les candidats(Fillon est parmi les plus ardents).Et le pays continuera a crever lentement,le travail rapportera moins,la parasitocratie sera bien traitée et en fin de compte on arrivera au Revenu Universel payé avec de la fausse monnaie.La France n’est pas réformable,il faudra une crise grave(financière) pour faire bouger les choses

  11. crouze dit :

    Macron a démenti ce soir sur France 2. Il n’y aura pas de taxe immobilière. Les 10 milliards perdu par la disparition de la TH , seront apparemment compensés par une hausse de la CSG de 1,7% . L’État redistribuant le manque à gagner aux communes.

  12. ROQUET dit :

    Bonjour ,
    Réponse à Daniel il parle sans savoir c’est du grand n’importe quoi . Qu’ il regarde les Anglais la catastrophe était annoncée et les résultats sont la .
    Cordialement
    JP

  13. GMRB dit :

    Bonsoir,

    Suite à votre article de fin Janvier 2017 concernant TARGET 2

    http://chevallier.biz/2017/01/target-2-de-danke-schon-a-l%e2%80%99e-tsunami-novembre-2016/

    Je vous mets les liens suivants car apparemment leurs chiffres sont légèrement supérieurs aux vôtres confirmant votre article ci dessus
    .
    https://www.upr.fr/actualite/ce-que-doit-a-ses-consoeurs-une-banque-centrale-qui-quitte-leuro-la-prime-de-sortie-vincent-brousseau
    et
    https://www.upr.fr/actualite/laveu-de-mario-draghi-montre-lurgence-de-sortir-de-leuro-vincent-brousseau

    Comme vous l’avez écrit : Tous ces chiffres sont astronomiques, dingues, à l’image de cette histoire de fous qu’est l’€-système.

    La France doit sortir rapidement de cet EURO et je pense que le plus vite sera le mieux.

    • H. dit :

      Bonjour,

      J’aurai tendance à penser que de nombreux responsables politiques en sont convaincus en France et en Europe mais personne ne sait comment faire. Comment explique aux populations qu’on leur a sciemment menti pendant si longtemps?

      Bonne journée

    • jp-chevallier dit :

      Merci pour ces infos… Il faudra que je revienne sur ces problèmes qui sont évidemment très importants, vitaux même !

  14. Homo Orcus dit :

    Expérience terrain…
    pendant la crise de mi-90 j’étais en périphérie de l’immobilier, (élaboration du planning – échéancier d’une opération immo et financement).
    Mon mandant était spécialisé dans la petite résidence haut de gamme et nous avons été surpris d’être sollicités par d’anciens clients qui avait conclu des ventes à bon compte et qui cherchaient à réinvestir. les prédateurs étaient de sortie selon le principe crise = opérations juteuses, éventuellemnt. Morale de l’histoire : l’immo OK mais dans le haut de gamme pour une revente rapide et permettant entre-temps d’autres financements.
    écrit par un allergique à l’immo

  15. Nam dit :

    Monsieur Chevallier, quel meilleur candidat aux élections selon votre expertise? François Asselineau?

    • Whoa dit :

      C’est pas bien, Nam, de ne pas suivre les commentaires de JP Chevalier, ils sont certes parfois un peu cruels, d’un tranchant qui découpe un idiot utile ou nuisible en quatre avec trois mots ou d’un silence de mort qui en dit encore plus long…

      Une petite analyse intéressante… : https://www.youtube.com/watch?v=JKL9vPFbeeE

      …mais pas complète… Chut, ce n’est pas l’heure :-) !!!

      Pour Asselineau, demandez plutôt le miracle que la surprise…

    • Glude dit :

      Asselineau fait 0% (dixit J-P Chevallier), autrement dit il est nul.
      Il ne reste que le FN par élimination.

  16. Nam dit :

    FN, jamais de la vie pour moi, je suis trop libertaire. :)

  17. Nam dit :

    Et c’est trop facile de mettre tous les problèmes sur le dos des immigrés.

Commenter