23 avril 2017 6

Monétarisme : les Américains et le Donald

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Les Américains ont des réactions surprenantes : au cours de la semaine finissant le 3 avril, ils ont sorti 120 milliards de dollars de leurs caisses d’épargne (ce qui correspond à l’agrégat M2-M1), ce qui constitue un montant record historique, mais la semaine suivante, ils en ont remis 123 milliards !

Document 1 :

Ces chiffres sont considérables, mais par rapport à 300 millions d’Américains, cela correspond à 400 dollars en moyenne par personne, ce qui est faible.
Par contre, ce qui est important, c’est la masse mouvementée, ou en d’autres termes, que des centaines de millions d’Américains aient la même idée quant au placement de leur épargne de semaines en semaines, ce qui ne s’était jamais produit auparavant à une telle échelle.

L’interprétation la plus plausible de ces variations est que les Américains ont confiance dans l’avenir grâce à l’élection du Donald et qu’ils sont prêts à dépenser leurs dollars au lieu de conserver une épargne de précaution importante comme c’était le cas auparavant.

Comme ils ont sorti 120 milliards de dollars de leurs caisses d’épargne au cours de la semaine finissant le 3 avril, inversement, ils ont augmenté le montant de leurs disponibilités de 81,4 milliards de dollars (ce qui correspond à l’agrégat M1) et les ont diminuées très exactement du même montant la semaine suivante, ce qui constitue la plus forte baisse de M1 après celle qui s’est produite lors des attentats du 11 septembre 2001 !

Document 2 :

En fait, M1 est surtout constitué des sommes placées sur les comptes courants des Américains, le montant global étant de l’ordre de 2 000 milliards de dollars, soit dans les 6 à 7 000 dollars par personne, trois fois plus qu’avant la crise des années 2008 et suivantes !

Document 3 :

Les variations d’une semaine sur l’autre des sommes placées sur les comptes courants des Américains sont très importantes depuis la faillite de la banque des frères Lehman, le plus haut record ayant été atteint dans la semaine finissant le 8 novembre 2010, c’est-à-dire dans les jours qui ont suivi la décision du bombardier furtif B-2, Ben Bernanke, d’acquérir pour 600 milliards de dollars de titres dans le cadre du premier QE (Quantitative Easing),

Document 4 :

Les variations de M2-M1 d’une année sur l’autre sont revenues dans les 5 à 6 %

Document 5 :

ce qui correspond à une croissance du PIB proche de la normale dans les 2,5 % d’une année sur l’autre, cf. mon article précédent à ce sujet,

Document 6 :

Finalement, malgré ces fortes variations, tout est normal.
Les Américains attendent impatiemment que le Donald progresse dans les réformes de l’Obabacare et de la réglementation fiscale, ce qui devrait se faire cette semaine, du moins pour ce qui concerne les annonces…

Mots-clés: , , ,

6 réponses à “Monétarisme : les Américains et le Donald”

  1. BA dit :

    Lundi 24 avril 2017 :

    Après la victoire de l’Allemagne à l’élection présidentielle française, les journalistes allemands savourent leur triomphe.

    Les médias allemands saluent le résultat d’Emmanuel Macron.

    REVUE DE PRESSE – L’ancien ministre de François Hollande était devenu le favori en Allemagne, depuis la révélation des affaires touchant François Fillon.

    De notre correspondant à Berlin

    «L’Europe respire». Bild, le quotidien le plus lu d’Allemagne, est soulagé. «Le scénario d’horreur d’un second tour entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon a été écarté», poursuit le journal en s’attendant à la victoire le 7 mai d’Emmanuel Macron contre Marine Le Pen. «Quel duel! Un homme contre une femme, le libéralisme de gauche contre l’ultra droite, l’espoir contre le repli, plus d’Europe contre le moins d’Europe possible, un ami de l’Allemagne contre une germanophobe», écrit le journal en décrivant le match du second tour : Macron «le favori chic et l’espoir de tous les Européens contre Marine Le Pen, le spectre qui effraie Bruxelles et Berlin».

    À l’unisson, les médias allemands ont presque tous salué le résultat de l’ancien ministre de François Hollande au premier tour de la présidentielle. Depuis la révélation des scandales touchant François Fillon, il était devenu le favori de l’Allemagne.

    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/24/35003-20170424ARTFIG00050-les-medias-allemands-saluent-le-resultat-d-emmanuel-macron.php

    Bruxelles. Juncker, le président de la Commission européenne, félicite Macron.

    « Juncker a félicité Emmanuel Macron pour son résultat au premier tour et lui a souhaité le meilleur pour le second tour », a écrit sa porte-parole Margaritis Schinas sur son compte Twitter.

    Illustrant le large soutien dont bénéficie le candidat d’ « En Marche ! » au sein des institutions européennes à Bruxelles, Federica Mogherini, Haute Représentante de l’Union Européenne pour la politique étrangère, a elle aussi salué sa performance.

    « Voir les drapeaux de la France et de l’UE saluant le résultat d’Emmanuel Macron montre l’espoir et l’avenir de notre génération », a déclaré la diplomate italienne qui, à 43 ans, appartient à la même génération que l’ancien ministre de l’Économie (39 ans).

    http://www.ouest-france.fr/politique/emmanuel-macron/bruxelles-juncker-le-president-de-la-commission-felicite-macron-4946038

    A la Bourse de Paris, les titres du secteur bancaire gagnent près de 8 %.

    La Bourse de Paris a ouvert en hausse, ce lundi. Le CAC 40 a ouvert en hausse de 4,12% au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle. Les titres du secteur bancaire prenaient près de 8%.

    A 09h12, l’action Société Générale prenait la tête du CAC 40 (+8,03% à 50 euros) devant Crédit Agricole (+7,68% à 13,39 euros) et BNP Paribas (+6,74% à 66,18 euros) dans un marché en forte progression de 4,12 %.

  2. Bertrand dit :

    Les élections sont le résultat des pour/contre mondialisation.
    Comme les contre sont plus nombreux,attendez Marine.

  3. Le Macaron hurleur dit :

    N’empêche, il est trop puissant le macaron hurleur.
    Il a réussi à faire remonter le cours de bourse des banksters franchouillards moribonds.
    Ce qui est une bonne nouvelle pour les obligataires. Et c’est déjà un exploit en soi.

    Je lis pas dans le marc du café, mais avec l’élection d’un banquier en période ou il faudra renflouer le pays…
    C’est là qu’il actionnera la loi sapin pour bloquer les assurances vie. Et ça finira en corralito argentin.

    Cassez vous des banques.

  4. Maya dit :

    Réfléchissons, il y a qqch d’incohérent dans les résultats : Le PS a été lourdement sanctionné normal, mais que Macron arrive en tête, alors qu’il a été ministre du gvt Hollande, qu’il a été chahuté à chacun de ses déplacements, la loi Macron, qu’il est la créature de Hollande, que toute la presse alternative a dénoncé le vide qu’il incarnait,
    etc…Qui sont les électeurs de Macron ?
    Aujourd’hui, le MEDEF, le PC, la grande Mosquée, l’UE s’alignent pour voter Macron ; la mécanique est trop bien huilée…non décidément la banque gagne toujours…

  5. McRon RECYCLING dit :

    En 2012 les français ont voté pour un capitaine de pédalo et lui ont confié les commandes d’un paquebot de croisière genre COSTA CONCORDIA, on a vu ce que cela a donné,
    En 2017 les français vont voter pour le matelot du capitaine sus nommé, je ne doute pas du résultat.
    Voilà un type qui n’a jamais affronté une élection sauf celle-ci, qui est porté par toute la presse mainstream, (le journaleux ont peur pour leurs fesses), les banquiers, etc.. Et qui va recycler toute la faune politique nuisible qui nous à gouverné depuis 40 ans de ATTALI à TAUBIRA en passant par BAYROU, RAFFARIN, COPPE, FILLON etc…
    Il est tant de donner un grand coup de balai à cette classe politique malfaisante.

Commenter