21 mai 2017 13

Croissance, plein emploi, dévaluations, franc et €

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Un petit complément s’impose sur les relations entre les monnaies nationales et la croissance

Les informations pertinentes et fiables disponibles sur ce sujet ne sont pas abondantes, surtout lorsqu’on cherche à les analyser pour la France pendant les 30 Glorieuses afin de mieux agir actuellement.

Un article de Maurice Obstfeld tiré d’un livre publié par l’Université de Chicago en 1993 (où officiait alors Milton Friedman), rapporte que la réévaluation du Deutsche Mark n’a pas été de 4 % comme l’indiquent certaines sources que j’avais reprises, mais de 9,3 % le 27 octobre 1969,

Document 1 :

Donc, le franc français a perdu environ 20 % de sa valeur par rapport au Deutsche Mark à l’automne 1969 après la dévaluation de 12,5 % (ou de 11,1 % selon les sources qui ne sont pas toutes concordantes) du weekend du 9 août, ce qui est du même ordre qu’une dévaluation potentielle actuellement de 20 % environ du franc français par rapport au Deutsche Mark en cas d’€clatement d’après les écarts entre les rendements des bons à 10 ans des Trésors de ces deux pays qui jouent le rôle d’ersatz de monnaies nationales tant que l’euro subsiste.

Ainsi, Georges Pompidou a bien eu raison de procéder à une telle dévaluation (ce que refusait précédemment le général de Gaulle), car cela a permis de prolonger cette période de forte croissance des 30 Glorieuses, avec non pas le plein emploi, mais un manque de main d’œuvre important globalement, surtout dans le secteur industriel.

Il est totalement inutile et même contre-productif de vouloir mettre en place actuellement des réformes et des nouvelles règles dans le domaine social.
Il serait préférable de sortir de l’euro-système et de laisser faire les marchés : Arrêtez d’emm… les Français disait Pompidou !

Auparavant, les dévaluations du franc français par rapport au dollar (US$) ont été de l’ordre de 30 % entre 1956 et 1958 !

Document 2 :

C’est grâce à ces politiques monétaires très proactives que la croissance fut si forte pendant ces années fastes.
Evidemment, ces dévaluations étaient contestées, en particulier par les gens de la Banque de France qui ont toujours défendu une monnaie forte, ce qui est une erreur monumentale qu’ils commettent encore et toujours.

Cliquer ici pour lire l’article de Maurice Obstfeld tiré du livre Retrospective on the Bretton Woods System: Lessons for International Monetary Reform de Michael D. Bordo, Barry Eichengreen publié par University of Chicago Press

Document 3 :

Le Donald a vite compris qu’en restaurant une Amérique forte, le dollar reprenait lui aussi de la force (de la valeur) par rapport aux autres monnaies, ce qui handicape fortement les entreprises américaines.
Les hommes politiques français et leurs électeurs ne comprennent rien à ces problèmes monétaires, et tous les Français en sont victimes.
Tant pis pour eux.

Les politiques économiques sont un combat monétaire.

Mots-clés: , , , , , , ,

13 réponses à “Croissance, plein emploi, dévaluations, franc et €”

  1. polo dit :

    Bonsoir Monsieur Chevalier, vous parler des 30 glorieuses de la France, je suis belge et nous aussi en n’a connu nos 30 glorieuses et pour les USA c’était aussi les 30 glorieuses et les plus belles années ( le rêve américain ou tout le monde voulait émigré) je pense que le phénomène des 30 glorieuses était généralisé à une large échelle dans le monde

  2. Andrea dit :

    Depuis Décembre 2016, le dollar baisse par rapport à l’euro !

    Sans oublier la Fed qui a remonté ses taux 3 ou 4 fois et avec ça, il n’est même pas
    capable d »atteindre la parité avec l’euro…..y a un problème avec cette monnaie.

    Trump est un acteur de sitcom qui raconte des conneries et ça, les bons investisseurs
    s’en rendent compte

  3. Whoa dit :

    « Les politiques économiques sont un combat monétaire. »

    Çà, c’était avant ! maintenant c’est emprunter plus, pour emprunter encore plus, pour emprunter toujours plus…

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/05/22/20002-20170522ARTFIG00010-la-grece-serait-tres-proche-d-un-accord-sur-sa-dette-avec-ses-creanciers.php

    Si ça marche pour la Grèce, ça va marcher pour tous les autres… Non ?

      • Whoa dit :

        Ah Zut alors !

        Euro Surges After Merkel Says Euro Is « Too Weak », Blames ECB

        Tout va bien ! Tout va de mieux en mieux …

        • jp-chevallier dit :

          Oui, Tout va bien ! Tout va de mieux en mieux … On va vers un gouvernement économique de la zone euro », selon M. Le Maire.
          Il s’agit de la question de la création d’un ministre des Finances de la zone Euro voulue par M. Macron

          • Whoa dit :

            « un gouvernement économique de la zone euro  »

            Avec 19 ministres €compatibles ? Élues par qui ? La BCE ? Francfort ? Avec un président tournant ? Un homme de paille ? Un Grèque ?

            Oui, de plus en plus mieux, mais pas pour nous : le Bitcoin à 2100$, le $ chute… Merkel écoute!

  4. josick dit :

    Ici, ce n’est pas le TRIomphe, c’est le TRIple Non de Jp

  5. Tor dit :

    Franchement,

    Les 30 Glorieuses sont une exception de croissance Historique et il serait plus sage de viser une croissance raisonnable mais plus stable que de viser 10% de croissance et de stagner pendant les 30 qui suivent.

    De plus, une forte croissance nécessite de la main d’oeuvre comme vous dites mais il aurait surement été mieux de faire croître les pays voisins, plus pauvres, que de faire venir leur main d’oeuvre pour « prolonger les 30 glorieuses » et avoir des écarts de développement presque pires qu’avant 60 ans plus tard

    En fait vous êtes un vieux schnock comme on dit dans votre génération mais malgré votre obnubilation pour les 30 Fumeuses j’aime bien l’information que vous délivrez :)

    • Homer dit :

      Qualifier ainsi (« schnok ») de façon publique, sur son propre site (donc chez lui), un Monsieur qui délivre depuis des années de façon bénévole des enseignements de grande qualité tout en les rendant accessibles au commun des lecteurs (à part quelques cancres dont peut-étre Tor) est d une grossièreté manifeste…

Commenter