22 mai 2017 3

Masse monétaire libre et croissance (complément)

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Un petit complément s’impose au sujet de mon topo sur la masse monétaire libre

Pour rappel : les variations du PIB réel sont inversement proportionnelles à celles de la masse monétaire libre M2-M1 qui est la différence entre la variation de l’agrégat monétaire M2-M1 et (moins) le taux de croissance du PIB réel (en pourcentages d’une année sur l’autre).

La valeur critique de ces taux est de 2,5 % (d’une année sur l’autre) c’est-à-dire quand le taux de croissance du PIB réel est égal à l’augmentation de la masse monétaire libre.

Le taux de croissance du PIB réel est alors à son potentiel optimal à 2,5 % quand le taux d’augmentation de l’agrégat M2-M1 est de 5,0 %.
En effet, dans ce cas, l’augmentation de la masse monétaire libre est aussi de 2,5 %, c’est-à-dire la différence entre le taux d’augmentation de l’agrégat M2-M1 de 5,0 % et (moins) le taux de croissance du PIB réel de 2,5 %.

Le graphique représentant les courbes de ces données sur la période récente le montre clairement,

Document 1 :

Par ailleurs, cette loi est vérifiée également pour les variations de la masse monétaire globale M3 car la masse de l’agrégat M2-M1 est largement plus importante que celle des autres agrégats,

Document 2 :

Mots-clés: , , , , , , , , ,

3 réponses à “Masse monétaire libre et croissance (complément)”

  1. Conleth dit :

    Bonsoir,

    Petite question qui peut paraitre naïve : le McRon veut obtenir une restructuration de la dette grecque. Si on fait l’hypothèse que ce soit la BCE qui renonce à son statut de créancier et s’assoie sur cette dette. On parlerait donc bien de de destruction monétaire pure sans contrepartie, puisqu’il s’agit d’une banque centrale. Ma question à laquelle je n’ai pas le soupçon de réponse : quelles en seraient les conséquences ?

    Merci.

    • Le Macaron hurleur dit :

      Non Conleth. Supprimer une dette ne détruit pas de la monnaie.
      Au contraire cela crée ex-nihilo de l’argent « non gagné » si la BCE rembourse en lieu et place de l’emprunteur défaillant. Cet argent non gagné comme le dit notre hote se retrouve sur les comptes en banque des malheureux eurozonards
      Et un jour, il faudra bien le gagner.

      Premières inquiètudes à signaler sur les a-vie:
      la banque postale condamnée à payer 5 Millions d’amende sur son produit ‘progresio’
      En cause : les défauts de la procédure destinée à prévenir ses clients des pertes liées au rachat – avant leur échéance – de contrats d’assurance-vie en unités de compte adossées aux fonds communs de placement (FCP)

      https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/030352246838-assurance-vie-la-banque-postale-mise-a-lamende-2089370.php#DcvgR6mB7qgdm6kZ.99

      voilà, si les gens commencent à avoir peur de devoir prendre les pertes sur les placements idiots de leurs banksters, (comme pour des fonds en euros investis en obligs grèques ou françaises) ce sera la ruée générale pour sortir des a-vie. Et nos gouvernants ont pensé à tout…
      Sortez-en avant que la loi Sapin soit appliquée pour « préserver » les assureurs de sorties massives.

      Et pour les clients de la banque postale, il va bien falloir absorber cette perte : vos tarifs vont augmenter, la qualité du service va encore baisser via la fermeture d’agences.

  2. Whoa dit :

    « McRon veut obtenir une restructuration de la dette grecque »

    Ce n’est pas McRon qui décide, ce sont les €zonards qui passent à la caisse d’une façon ou d’une autre.

Commenter