4 mai 2017 14

Pestilentielles : propagande, délires et euro

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique France

Sur les 47,6 millions de Français inscrits sur les listes électorales 12,5 millions n’ont pas voté pour un des candidats ; ils les rejettent tous massivement et ils constituent ainsi de loin le premier parti de France.

Le McRon hurleur n’a recueilli que 8,6 millions de voix malgré un matraquage publicitaire considérable, promotionné par tous les journaleux de tous les médias auxquels il faut indéniablement rajouter un R.

7,7 millions de Français ont voté au premier tour pour la Marine nationale qui a au contraire tous ces journaleux de tous ces médias qui s’acharnent contre elle ainsi que toutes les autres personnes qui prétendent vouloir s’opposer au fascisme, à l’extrême droite, etc.

Il est particulièrement inquiétant de mener une telle campagne aussi haineuse contre 7,7 millions de Français qui expriment ainsi librement leur opinion par leur vote, surtout sous prétexte de s’opposer à une candidate qu’ils font passer pour haineuse !

40 % des électeurs environ voteront pour la Marine nationale au second tour de ces Pestilentielles (d’après les sondages qui sont donc fiables !), ce qui correspond à 19 millions de personnes.

Y a-t-il 19 millions de Français qui défilent au pas de l’oie le bras tendu devant elle ?
Y a-t-il 19 millions de Français qui font la chasse aux Juifs, aux musulmans et aux étrangers ?
Aucun acte de violence n’a été observé de la part de ces 19 millions de Français alors que des manifestants d’extrême gauche grillent en toute impunité des poulets à coups de cocktails Molotov.

Aucun débat sérieux n’a eu lieu au cours de ces Pestilentielles, et surtout pas sur la cause principale des problèmes qui se posent en France et ailleurs à savoir cette monnaie unique contre nature qu’est l’euro.

Le McRon hurleur sera élu. Il est fort probable que les problèmes économiques vont s’accentuer dans l’avenir proche, cf. toutes mes analyses.
Il sera totalement incapable d’y faire face.
C’est très inquiétant, d’autant plus qu’il est impossible que la sortie de l’euro puisse se dérouler sans conséquences très graves.

L’avenir s’annonce donc particulièrement sombre en France et dans les autres pays victimes de l’euro.

***

Au cours de cette campagne, certaines personnes ont opportunément rappelé que l’un des objectifs principaux du socialisme nationaliste allemand (alias le nazisme) était de dominer l’Europe.
Il a été particulièrement difficile et douloureux de le mettre en échec.

Malheureusement, le socialisme internationaliste allemand a maintenant réussi à atteindre cet objectif par l’intermédiaire de l’introduction de l’euro.
Les effets dévastateurs sont plus limités mais profonds et plus durables.

Tous les leaders allemands disent aux Français de voter pour le McRon hurleur !
Radio Paris ment. Radio Paris est allemand… et socialiste !

***

Complément : voir l’article suivant, une erreur ayant été faite sur le nombre de voix de la Marine.

Mots-clés: , , , , , , ,

14 réponses à “Pestilentielles : propagande, délires et euro”

  1. ratel dit :

    bonsoir.

    il semblerait qu’il y ai 2 possibilité pour que la France redémarre,soit elle quitte l’euro,dévalue et réforme le travail et l’assistanat soit la France garde l’euro et se lance dans une course effrénée à la compétitivité pour rejoindre les Allemand et les pays vertueux.dans ce dernier cas le peuple de France acceptera t il ces sacrifices énormes ? pas si sure….

  2. frederic batoua dit :

    Monsieur Chevallier, j’adore vous lire ainsi que C Gave. Je suis avec vous sur l euro…mais comment voulez vous qu un parti aussi minable avec un leader aussi inculte que MLP puisse sauver les meubles. Elle a ete NULLISIME hier…incapable d’expliquer le cote nefaste de l’euro de maniere construite….c est pourtant d une simplicite extreme. « Mr Macron, etes vous favourable a une mutualisation des dettes europeennes lors de la prochaine crise? ou non »..si oui alors vous etes pour une mise sous tutelle de toutes les souverainetes nationales…apres la perte de sa monnaie, de son taux d emprunt, cela signifiera une perte de son budget/deficit et toute forme de politique economique… »….incapable d expliquer cela…elle est NULLE et ne comprend rien..triste…

    • polo dit :

      Tout à fait d’accord avec frederic , même pas capable d’expliquer que Euro depuis ses début à été calculer sur la parité du mark et sur rien d’autre ses à dire que deux mark était égal à un Euro alors que ça aurait été logique de tenir compte aussi des onzes autre monnaies de chacun pays au économie très déférente de les additionner et de fixé une moyenne de la valeur de Euro, même pas capable d’expliquer que vendre une mercedes à 60 milles Euro ne pose aucun problème à un allenmand mais par contre le grec qui devrait vendre sa feta à 10 Euro le kilo comment ferait-il

  3. Conleth dit :

    Il y a un problème dans le calcul. Si on fait l’hypothèse optimiste que l’abstention sera équivalente, il y a 36M de votes exprimés, donc 40%, ça 14.4M, et non pas 19M…
    Et ce n’est pas 12.5M d’abstentionnistes, mais 10.5M.

  4. Homer dit :

    Fort dommageable en effet que MLP ait été incapable de dire l’essentiel ! à savoir :

    1. dévaluations compétitives interdites du fait de l’euro,
    2. donc nécessité de mettre en place des obligations européennes,
    3. MAIS, 83 millions d’allemands (plus quelques suédois et norvégiens) ne suffiront pas à payer pour 720 millions d’européens,

    => D’où nécessité de piloter un retour aux monnaies nationales !

    Elle aurait pu aussi ajouter que les allemands ont moins de chômeurs, certes, MAIS d’autant plus de travailleurs pauvres !

    Amicalement.

    P.S. Le pouvoir étant aux oligarques – et pour longtemps (sauf bain de sang façon 1793, mais ce n’est pas souhaitable car toute forme de violence est un avoeur d’incompétence) – il est à parier que nous entrons pour une très longue période de taux très bas, de politiques monétaires non conventionnelles répétées… le temps pour les petits peuples d’Europe (variables d’ajustement à la place des défuntes monnaies) d’apprendre à travailler et vivre chichement…

  5. grouik dit :

    Hollande et Sarko ont développé le clientélisme a outrance sur le dos de ceux qui ont un vrai travail.Les réformes pour revenir en arrière sont impossibles,le pays sera bloqué.Seule la crise financière peut servir de prétexte si elle s’aggrave.Macron n’est pas pire que Hollande loin de la,il est beaucoup plus intelligent.Marine paye son incapacité a nettoyer son parti,mais il serait bon qu’elle ait du poids pour empecher un retour des socialistes.Attention:26% des votants se sont exprimés pour Mélanchon et Hamon,ce qui est un bloc énorme

  6. calal dit :

    40 % des électeurs environ voteront pour la Marine nationale au second tour de ces Pestilentielles (d’après les sondages qui sont donc fiables !), ce qui correspond à 19 millions de personnes.

    oui tout a fait d’accord avec vous:il faut redonner de la place aux quantites absolues dans l’analyse des resultats des elections. combien de millions de voix derriere marine? combien derriere macron? et combien d’abstentions,blancs?
    parce que grosso merdo fi,fn,lr et macron c’etait 7 millions de voix chacun au premier tour. combien en faudra t il pour gagner le second? peut on etre president de la republique avec 14 millions de voix sur 40?

  7. Nam dit :

    Je ne suis pas très vieux, mais je me rappelle qu’avant l’euro nous ne pouvions rien s’acheter : pas de voyages en asie du sud-est et aux amériques, c’était espagne ou grèce tout au plus, les produits importés étaient hors de prix, il fallait s’acheter des Renault 5 toutes pourries, pas de belles allemandes, et quand au métriel informatique … no comment.

    Certes l’euro a réduit la compétitivité et augmenté le chômage, mais l’euro a vraiment fait progresser le pouvoir d’achat.

  8. frederic batoua dit :

    Cher Nam, je crois que vous etres en effet trop jeune…vous confondez un peu tout. Nous avons emis de la dette a n en plus finir comme l explique excellement bien JP Chevallier donc oui on se paie des Mercos avec une dette qui explose! de plus vous etes en train de de decrire le benefice de la globalisation et du libre echange…qui n a rien mais ALORS rien a voir avec l euro…les suedois et suisses peuvent se payer des plus belles Mercedes que les francais avec leur devise nationale!….il vous faut aller etudier Milton Friedman, C Gave et autre…

  9. frederic batoua dit :

    Homer, votre commentaire est PARFAIT….MLP ne comprend pas ce BA-BA il me semble. esperons qu’IDL sorte un candidat liberal d ici 2022…

  10. Nam dit :

    Le fait d’avoir une monnaie « un peu trop forte » pour nous, ça a du contribuer quand même au pouvoir d’achat, à condition de ne pas être au chomage ou en bas de l’échelle des salaires bien évidemment.

  11. Non à l'Euro ! dit :

    Même si ce que vous dites Nam est vrai, ça ne l’est que pour ceux qui ont un bon travail, et ils sont – et seront – de moins en moins nombreux !

  12. Nam dit :

    Nous sommes d’accord :)

Commenter