9 juin 2017 21

Du McRon hurleur à Iznogoud

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique France

Le McRon hurleur ne hurle plus depuis qu’il est devenu enfin calife à la place du calife,

Document 1 :

C’est le premier Président pouvant s’exprimer en Engliche mais Iznogoud vont dire les syndicalistes, les syndiqués et tous les Français qui sont très majoritairement antilibéraux.

Tout est faux chez ce McRon élu grâce à une extraordinaire manipulation de l’opinion publique réalisée par d’excellents professionnels en la matière.

Il a commencé par dire qu’il était libéral, donc qu’il n’était ni de droite ni de gauche, ce qui est parfaitement logique et cohérent avec son personnage.
Ensuite, il a affirmé clairement qu’il était de gauche… pour aspirer les électeurs de gauche et quelques leaders de la gauche de gouvernement, et enfin, il aspire les électeurs de droite qui sont séduits par son libéralisme affiché et les leaders de droite qui veulent survivre.

Une parfaite réussite qui bluffe notre histrion ignare !

Oui mais, la libéralisation du marché du travail ne peut fonctionner qu’avec une pénurie de main d’œuvre (ou à la limite le plein emploi) comme c’était le cas pendant les 30 Glorieuses quand les salariés français pouvaient quitter leur employeur du jour au lendemain au moindre désaccord pour retrouver immédiatement un autre emploi ailleurs.

Tout est bloqué en France depuis que la croissance est inférieure à son potentiel optimal, et il en sera de même dans l’avenir envisageable tant que les fondamentaux ne seront pas rétablis.

Document 2 :

Donc, soit les syndicats s’opposeront fermement à ses projets de réforme du code du travail, soit il réussira à leur faire avaler la pilule mais les négociations sociales ne se conduisent pas en réunions restreintes comme c’est le cas par exemple lors de la cession d’une branche de Nestlé à Pfizer, c’est-à-dire entre partenaires consentants et logiques cherchant à optimiser leur situation.

Il est difficile d’organiser des manifestations contre les ordonnances en juillet-août.
Les oppositions se manifesteront plus tard et plus énergiquement.

Comme je l’ai déjà écrit, les Français ne sont pas comme les Grecs, les Italiens, les Espagnols : en quelques heures la France peut être bloquée pendant plusieurs semaines, entre autres par des routiers…
Les partis des extrêmes, de droite et de gauche sont… En Marche!

Si, ni la gauche ni la droite de gouvernement n’a réussi depuis des décennies à faire repartir la croissance et l’emploi, ce n’est pas avec ce genre de réformes que ce sera possible de le faire.

Même les gens de la banque la mieux gérée de France, la banque Rothschild, ignorent maintenant ce que sont les fondamentaux d’une économie.

Tant que la France restera dans l’euro-système et qu’il subsistera cette hypertrophie monétaire létale, tout restera bloqué… et conflictuel.

Mots-clés: , , ,

21 réponses à “Du McRon hurleur à Iznogoud”

  1. abb dit :

    macron est un saint simonien, un danger pour les nations comme l’avait prédit chateaubriand pour cette secte

  2. G&S dit :

    A tatouer sur le front de tous les nuisibles qui nous gouvernent:

    « La libéralisation du marché du travail ne peut fonctionner qu’avec une pénurie de main d’œuvre (ou à la limite le plein emploi) comme c’était le cas pendant les 30 Glorieuses quand les salariés français pouvaient quitter leur employeur du jour au lendemain au moindre désaccord pour retrouver immédiatement un autre emploi ailleurs. »

    • josick dit :

      Oui G&S…. Des ouvriers qui ne peuvent quitter du jour au lendemain leur patron, des patrons qui sentent captif leur ouvrier et donc se comportent mal… De quoi renforcer le sentiment anti-patron…
      Autrefois les patrons chassaient les bons employés chez la concurrence… Aujourd’hui, ils les engueulent alors qu’ils permettent de payer les mauvais qui ne gagnent même pas leur salaire… Tout le monde au SMIC ! Celui qui se distingue est épinglé !
      (réflexions tirées de l’expérience de ma compagne travaillant dans le maraîchage, quasi les 60 employés des pays de l’est, cela en Bretagne)

  3. polo dit :

    Les français ne sont pas des extraterrestres, à un moment donner il se plieront comment les cochons du club Med

    • calal dit :

      oui 17 millions de salaries dans le prive contre 6 millions de fonks,6 millions de chomeurs,17 millions de retraites…il reste encore beaucoup d’argent dans le pays (sain ou pas sain,c’est une autre question).

  4. Du Guesclin dit :

    une majorité de français ne veut surtout pas que les choses changent, ayant bien compris que leur réussite bien grasse provenait de tous ces blocages. Les imposteurs vont continuer à bien profiter.

  5. Zebla dit :

    G&S. Quand on fait une citation, habituellement on mentionne son auteur, à savoir dans le cas présent Werrebrouck dans son blog la crise des années 2010

  6. D dit :

    Ils n’y a plus que des anarchistes sur votre site ?
    Moi, je trouve la France très belle……..
    Il faudrait surtout que les gens voyagent un peu
    Bon vote

  7. Yves B dit :

    Mr CHEVALLIER,

    A la lecture du Bulletin n°211 de la Banque de France (lien: https://publications.banque-france.fr/sites/default/files/medias/documents/bdf211_mai-juin-2017_web.pdf), on peut voir des slides qui m’apparaissent pour ma part assez éloquentes sur le volet artificiel de la création monétaire, à savoir ceux des pages 47 et 49 … et qui, si je ne m’abuse (mais la matière est quand même quelque peu complexe…), rejoignent vos analyses (ne serait-ce qu’en regardant les courbes, on croit décéler une anomalie !)

  8. Bertrand dit :

    Rigolons un peu….Uber, qui a démarré en 2010, n’est pas cotée en Bourse mais est valorisée à hauteur de 70 milliards de dollars, sur la base des levées de fonds réalisées auprès d’investisseurs. En 2016, le groupe a généré 6,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour une perte de 2,8 milliards de dollars.

  9. Zebla dit :

    G&S confusion de ma part, désolé, toutes mes excuses

  10. Yann dit :

    @Bertrand : je ne sais pas ce qui vous fait rire car Uber dépense du cash de manière massive pour assoir une position dominante et monopolistique.
    On a beaucoup ri de AMAZON à l’époque. Voyez ce qu’il en est aujourd’hui.
    Idem Facebook.
    Les américains sont les seuls capables de financer ce genre de projets tandis qu’en France, c’est impossible.
    Résultat ? Où et qui sont les GAFA ?Et Microsoft, Uber, Tesla, IBM, Intel, Snapchat etc …
    Il y aura peut-être de la casse dans le tas, mais pour l’heure, qui domine le monde ?
    A mon avis, certainement pas le petit Macron ou la Merkel qui sont bien impuissants face à ces forces surpuissantes.

  11. polo dit :

    Yann : pour la France je suis d’accord avec toi mais pour pour Merkel j’ai des doutes , je pense que AMAZON et Facebook en Allemagne sont largement composée par les ventes de voitures de luxe comment Mercedes et BMW au USA

    • polo dit :

      Suite, ce que Trump à rappeler à Merkel qui avait trop de voiture allemande au USA avec une monnaie sous évaluer , Merkel lui à peut être dit et la concurrence déloyale entre Amazone et Facebook en terre allemande en n’est fait quoi ?

  12. BA dit :

    Le 4 octobre 2009, les électeurs grecs font subir une énorme défaite à la droite grecque. Le gouvernement de droite est balayé.

    Le 6 octobre 2009, le socialiste Giorgos Papandréou devient le nouveau premier ministre de la Grèce.

    Le 17 octobre 2009, Giorgos Papandréou annonce au monde entier une terrible nouvelle : le précédent gouvernement de droite avait menti, les chiffres étaient faux, la Grèce est en faillite.

    Rappel :

    Onze jours après son arrivée au pouvoir, il annonce, dans un souci de transparence, que l’état réel des finances grecques avait été caché par le précédent gouvernement. Il fait rétablir les véritables données économiques, dont un déficit équivalent à 12,5 % du PIB pour la seule année 2009. La Commission européenne confirmera cette falsification des données quelques semaines plus tard.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gi%C3%B3rgos_Papandr%C3%A9ou_%281952%29

    Et huit ans plus tard ?

    Huit ans plus tard, en 2017, la Grèce est encore plus en faillite.

    La Grèce est dans une situation encore plus désespérée : la Grèce était déjà hyper-endettée en 2009, et malgré ça, la zone euro et le FMI n’ont fait que prêter des milliards d’euros supplémentaires à la Grèce.

    Autrement dit : depuis 2009, la zone euro et le FMI rajoutent des milliards d’euros de prêts supplémentaires sur les épaules de la Grèce, alors qu’elle était déjà écrasée par des centaines de milliards de dette !

    Résultat : le PIB de la Grèce s’est complètement effondré, les classes populaires et les classes moyennes sont tombées dans la misère, et la Grèce ne pourra jamais rembourser sa dette.

    Chiffres Eurostat : dette publique de la Grèce :
    2009 : dette de 301,062 milliards d’euros, soit 126,7 % du PIB.
    2017 : dette de 314,897 milliards d’euros, soit 179 % du PIB.

    http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/7997694/2-24042017-AP-FR.pdf/93d33a39-7c15-4ce4-8e16-f75e66c0f56e

    Jeudi 15 juin 2017 :

    Dette grecque : la zone euro et le FMI vont prêter 8,5 milliards d’euros à la Grèce.

    L’Eurogroupe et le Fonds monétaire international se sont entendus sur le versement d’un nouveau prêt, écartant le spectre d’une nouvelle crise.

    Les ministres des Finances de la zone euro ont annoncé qu’Athènes, pour avoir ces derniers mois largement rempli sa part du contrat, bénéficiera dans les semaines qui viennent d’un prêt conséquent : 8,5 milliards d’euros.

Commenter