24 août 2017 6

Dures, dures les vacances pour les banksters !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

Les banksters de la zone euro ont des difficultés pour survivre pendant ces vacances : ils ont été obligés de récupérer… 34 milliards d’euros dans la semaine finissant vendredi dernier 18 août (par rapport à la semaine précédente) comme l’indique la rubrique 2 du passif de leur bilan,

Document 1 :

Comme toujours en pareilles circonstances, de généreuses, mystérieuses et anonymes administrations publiques surendettées se sont encore endettées en apportant… 36 milliards d’euros aux Marioles de la BCE (rubrique 5) pour qu’ils puissent boucler leur bilan en catastrophe vendredi soir !

Ça va mal !
Ça va même très mal dans les deux pays qui sont actuellement les plus exposés aux risques de tsunami bancaire : l’Espagne et surtout l’Italie dont les rendements des mauvais bons à 10 ans de leur Trésor a brusquement bondi hier mercredi 23,

Document 2 :

Contrairement aux dépêches qui sont diffusées, ce n’est pas un projet de circulation d’une autre monnaie que l’euro en Italie qui est la cause de la montée de ces taux, mais bien la crainte d’un tsunami bancaire comme ce qui s’est produit récemment dans ces deux pays d’une façon limitée.
Les risques sont plus importants actuellement car ils ne porteraient pas sur une ou deux banques mais sur une chute magistrale de dominos bancaires entrainant l’€ffondrement de l’économie de ces deux pays, et au-delà des conséquences particulièrement graves.

Pour l’instant, la situation est moins pire que celle qui prévalait en 2011-2012 mais tout peut dégénérer très vite comme la montré la faillite évitée de peu de Banco Popular,

Document 3 :

De toute façon, la situation actuelle dans la zone euro est pire que celle qui a suivi la faillite de la banque des frères Lehman,

Document 4 :

Dans ces conditions, il est évident et compréhensible que les rendements des Notes ne décollent pas vers leur bande normale de fluctuation.
Le relèvement des taux de la Fed est d’ailleurs inopérant : les rendements des Notes à 10 ans restent dans la même bande de fluctuation (depuis octobre 2014) après 4 hausses !

Document 5 :

Dans ces conditions, le FOMC a bien compris qu’il serait contre-productif de continuer à relever les taux.

Pour rappel : des taux négatifs, ça n’existe pas, c’est inconcevable, inimaginable, impensable.
Les gestionnaires de trésoreries préfèrent payer un peu pour acquérir du Schatz et des bons helvètes car ils sont certains d’avoir en cas de tsunami bancaire des créances sur de bons bons de Trésors plutôt que de la monnaie de singe.

Alors, il vient cet effondrement ?

Mots-clés: , , ,

6 réponses à “Dures, dures les vacances pour les banksters !”

  1. ratel dit :

    bonjour. Propos virulent contre l’Europe: « Emmanuel Macron a déclaré aux côtés du chancelier autrichien Christian Kern que la directive européenne sur les travailleurs détachés « telle qu’elle est appliquée aujourd’hui » est « une trahison de l’esprit européen dans ses fondamentaux ».L’allemagne et les pays de l’est diront non à toute
    réforme et s’il y en a une la France va certainement se retrouver isolée et perdante.Si en plus les banques flanchent,bonjour l’ambiance.

  2. Du Guesclin dit :

    heureusement la France est à l’abri du Tsunami grâce à cette grosse armature intellectuelle que constituent nos cadres du tertiaire en tout genre. Sans compter les directeurs délégués uk des sup de co. Dexia a été rebaptisé felbius ou un nom à la noix comme ça en gardant leur super personnel. La République est trop encadrée pour sombrer.

  3. ratel dit :

    il semblerait que le crédit mutuel ait exactement les même ratio qu’en 2015 soit un levier de 17,96 pour un cor tier 1 de 5,57…la moins pire des françaises mais aucune amélioration,donc décevant !

  4. polo dit :

    Celui qui sauve l’euro alias super Mario et les mystérieux donateurs je les est identifié ce sont nos propres taxes ( toujours en augmentation bien sur ) pour venir sauvé à chacun fois cette monnaie à contre nature

  5. Bertrand dit :

    Deutsche bank fait tout ce qu’elle peut pour retarder les virements de ces clients……aolala

  6. nico dit :

    bon tout va mal en Europe sauf l’euro qui ne cesse de monter face au dollar.
    c’est qui le menteur dans l’histoire, vous ou les traders de devises ?

Commenter