1 août 2017 6

HSBC Holdings plc 2° trimestre 2017

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques Européennes

HSBC, The Hongkong and Shanghai Banking Corporation est une banque d’origine asiatique créée par des Anglais qui est devenue pratiquement apatride, c’est-à-dire qu’elle opère dans un grand nombre de pays dans le monde, mais elle est contrôlée par la Bank of England du fait que son siège social est au Royaume plus ou moins Uni.

Le leverage réel d’HSBC de 16,3 pour ce dernier trimestre correspondant à un ratio Core Tier 1 réel de 6,1 % fait apparaitre une petite amélioration par rapport aux trimestres précédents mais il n’est pas certain que ce soit un renversement durable de tendance,

Document 1 :

HSBC2016 Q22016 Q32016 Q42017 Q12017 Q2
1 Assets2 608,152 557,262 374,992 416,472 492,44
2 Equity191,257188,108175,386178,784188,396
3 Deductions49,25751,10826,7445,08421,743
4 Goodwill21,34622,653
5 Tangible eq142137127,3133,7144
6 Liabilities2 466,152 420,262 247,692 282,772 348,44
7 Leverage (µ)17,417,717,717,116,3
8 Core Tier 1 (%)5,85,75,75,96,1

Sommes en milliards de… dollars (US$) et non pas en livres !

Les dirigeants de cette banque donnent depuis le bilan de fin 2014 des informations très précises et très détaillées qui permettent de déterminer le montant des véritables capitaux propres tels qu’ils étaient définis dans le cadre du calcul du ratio Core Tier 1 d’origine et tels qu’ils doivent encore l’être d’après la directive européenne dite CRD IV… ce qui est paradoxal dans la perspective du Brexit !

Document 2 :

Ils publient donc des comptes fiables qui donnent une image fidèle de la réalité.
En fait, HSBC respecte les règles imposées par la Prudential Regulatory Authority (PRA) du Royaume-Uni d’une limite minimale de capitaux propres devant représenter au moins 3,5 % du total des actifs.

Pour Alan Greenspan, le raisonnement est légèrement différent : comme les actifs des banques sont financés par des dettes et des capitaux propres, le total des dettes ne doit pas dépasser 10 fois le montant des capitaux propres.

C’est simple, c’est clair, c’est logique car les banques sont des entreprises dont l’activité principale est de prêter de l’argent, l’argent qu’elles ont, c’est-à-dire leurs capitaux propres, et l’argent qu’elles n’ont pas mais qu’elles empruntent (il n’y a pas de création monétaire dans ce processus mais circulation monétaire, ce qui est tout à fait différent !).

Les écarts obtenus entre ces deux méthodes sont faibles et donc négligeables mais les seuils sont très éloignés : 3,5 % contre 10 % !
Comme je l’ai écrit à maintes reprises depuis plusieurs années, les grandes banques américaines (des Etats-Unis) respectent en pratique cette règle prudentielle d’endettement préconisée par ce bon vieux Greenspan.
Elle est non écrite, pas officielle, mais connue par les dirigeants des banques américaines et toutes les personnes de la sphère financière
.
Par contre, elle est volontairement ignorée par les banksters européens, évidemment.

Bien entendu, dans le cadre du calcul de ce véritable leverage, les titres hybrides (dont les TSSDI, Titres Super Subordonnés à Durée Indéterminée) sont retranchés du montant des capitaux propres qui figurent au bilan ainsi que les autres titres, ce que ne font pas les banksters des Gos banques françaises qui justifient leur interprétation en considération de la réglementation nationale qui ne respecte pas les règles internationales, et en toute impunité.

Document 3 :

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 82 milliards de dollars pour que cette banque respecte les règles édictées par ce bon vieux Greenspan, à savoir un leverage inférieur à 10 correspondant à un ratio Core Tier 1 supérieur à 10 % à l’instar de Citigroup et d’autres banques fiables.

Néanmoins, avec un leverage de 16,3 HSBC est une banque beaucoup plus fiable que les Gos banques françaises qui ont un leverage de… 22 à 33 !

Les dirigeants d’HSBC ont réorganisé profondément la banque au cours de ces dernières années avec des cessions et d’importantes suppressions de postes, ce qui a permis d’obtenir au 1° semestre des bénéfices de 10,2 milliards de dollars (US$) réalisés essentiellement en Asie.
Le ROE d’HSBC est de 10,8 % sur les capitaux propres publiés, de 14,2 % sur le montant des capitaux propres tangibles et de 9,0 % sur le montant des capitaux propres nécessaires pour obtenir un leverage réel de 10.

La capitalisation boursière d’HSBC est de l’ordre de 190 milliards de dollars (US$) en concordance avec ces bons fondamentaux mais aussi par un taux de distribution particulièrement élevé de 4,09 %,

Document 4 :

HSBC a distribué une dizaine de milliards de dollars de dividendes au cours de chacune de ces trois dernières années et a racheté pour des milliards de dollars ses propres actions pour la plus grande satisfaction de ses actionnaires et il devrait en être de même dans l’avenir proche.

HSBC fait partie des Importantes Institutions Financières Systémiques Mondiales, Global Systemically Important Financial Institutions, G-SIFIs du Basel Committee on Banking Supervision (BCBS).

Cliquer ici pour voir le rapport de gestion de ce dernier trimestre d’HSBC.
Cliquer ici pour voir mon article précédent sur HSBC.

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

6 réponses à “HSBC Holdings plc 2° trimestre 2017”

  1. WWSTONE dit :

    Merci Monsieur CHEVALLIER pour cette prestation gratuite que vous nous offrez.
    Je suis en train de vendre mon appartement et je dois encaisser 170 000 euros.
    Je vais donc les déposer chez HSBC pas sur mes comptes du groupe crédit agricole.
    Quel choix a t-on lorsqu’on vit en france ? Je ne peux pas les déposer chez Citygroup hélas.
    J’ai tenté d’ouvrir un compte chez maurel martin il y a 3 ans mais je me suis faire éconduire car je n’ai pas le patrimoine adéquate ni les revenus selon eux.
    Alors que reste t-il ?
    Les fractionner en 4 dépots de 50 000 euros dans 4 banques différentes ?
    Ce matin un document de charles gave qui nous alerte sur un risque connu:
    http://reseauinternational.net/alerte-lunion-europeenne-explore-un-gel-preventif-des-comptes-afin-deviter-des-ruees-bancaires/

  2. WWSTONE dit :

    N26 : Si Merkel sort de l’euro, j’aurais des marks chez N26 ?
    Pas sûr me semble t’il car je fais mes courses en France avec la monnaie qui restera en vigueur en France

Commenter