25 août 2017 8

Un nouveau paradigme US ?

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Sur la base des derniers chiffres publiés par la Fed hier soir, au 14 août c’est-à-dire au milieu de ce 3° trimestre, l’augmentation des dépôts des Américains dans leurs caisses d’épargne… baisse depuis un an et par paliers successifs de trimestre en trimestre depuis le début 2017 en passant maintenant sous la valeur critique de 5 %

Document 1 :

ce qui entraine inversement une augmentation de la croissance du PIB réel (d’une année sur l’autre) qui dépasse maintenant la valeur d’inversion qui est de 2,5 % pour tendre vers les 3 % promis par le Donald !

Document 2 :

Un nouveau paradigme semble s’être mis en place aux Etats-Unis

Il est caractérisé d’abord par un taux de croissance du PIB réel à son potentiel optimal, avec une inflation à son niveau optimal lui aussi, aux alentours de 1,5 % pour le PCE:PILFE,

Document 3 :

Le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke, a fait éclater la bulle monétaire qui s’était développée aux Etats-Unis en provoquant la plus grande crise depuis la Grande Dépression, ce qui a permis d’y restaurer un argent sain, ce qui est le premier pilier des Reaganomics, et donc de faire repartir la croissance du PIB sur de bons fondamentaux avec la plus longue période de création d’emplois depuis que ces données sont tenues.

Pour la première fois, le plein emploi n’entraine pas une reprise de l’inflation car les Américains disposent de revenus confortables qui ne les incitent pas à en revendiquer des augmentations, ce qui ne se répercute pas sur les prix de vente et ils n’en profitent pas pour les dépenser inconsidérément.
C’est là un effet (nouveau) de richesse.

Ainsi les cycles qui étaient difficilement contrôlables s’estompent, ou se lissent.

Par ailleurs, les bulles monétaires qui se sont développées au Japon, en Chine et dans la zone euro exercent une pression à la baisse des taux qui bénéficie surtout aux Américains !

Tout va bien, aux Etats-Unis du moins, tant que ça n’empire pas ailleurs…

Mots-clés: , , , , , , , , , , ,

8 réponses à “Un nouveau paradigme US ?”

  1. Bertrand dit :

    Il y à 30 ans j’ai acheté une clarinette de marque 50€ aujourd’hui la même vaut 20 fois le prix.
    Quelle spéculation , quelle dévaluation , quelle perte de valeur de cette monnaie.
    Votre argent ne vaut rien , votre épargne est au fond d’un gouffre.
    Quelle inondation de flots d’argent qui ne valent rien.
    Point besoin de crises , de faillites d’un système financier , le temps gomme les capitaux et les dettes.

  2. James dit :

    Cher M. Chevallier,

    Merci pour votre article, très intéressant comme d’habitude.

    Depuis plusieurs années, il est clair que la Fed a pour objectif de gonfler la bulle et d’empêcher la bourse US de baisser. Elle ne tolère même pas une baisse de 10%, un ou plusieurs membres de la banque centrale intervenant à chaque fois ce qui fait rebondir les actions. Il semblerait que la a dernière chose voulue par la Fed est une crise ou une récession.

    Je ne comprends pas lorsque vous écrivez que « Ben Bernanke a fait éclater la bulle monétaire » en 2008. D’après les communications du FOMC, les personnes au sein de la Fed n’étaient même pas au courant de la bulle immobilière. Comment la Fed aurait-elle fait pour faire éclater la bulle monétaire? Elle m’a toujours semblé totalement spectatrice. Éclairez-moi Jean-Pierre…

  3. Bertrand dit :

    €/$ 1,2 les teutons ont perdu bien plus que 20% de leur chiffre export.

  4. Whoa dit :

    Un nouveau paradigme US !

    Non, c’est la suite logique pour les petits zéropéens ignares… c’est simple !

    Destruction du capital avec des zintérêts négatifs pour 19 pays des heureux zonards :
    https://snakeholelounge.wordpress.com/2017/08/29/19-european-countries-have-negative-2y-sovereign-yields-cyprus-another-one-bites-the-dust/

    Et toujours plus pour les Macron-Franchouilles, avec nouvelle taxation des Assurances Vie :
    http://portail.free.fr/actualites/france/7181246_20170830_une-nouvelle-taxation-des-contrats-d39assurance-vie-etudiee-par-le-gouvernement.html

    La balance commerciale ne balance plus personne et le capital fond plus vite à la banque que du chocolat dans la bouche. La situation s’aggrave, normal, c’est le paradigme EU qui fonctionne à merveille.

    Et ce n’est pas fini…

Commenter