22 août 2017 11

USA : toujours en attente de l’€-crise…

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Tout va bien en Amérique : les bénéfices atteignent des records historiques ainsi que les créations d’emplois, sans inflation ni création monétaire…

Les investisseurs anticipaient une remontée prochaine des taux de la Fed comme l’indiquait la montée des rendements des Bills à 3 mois mais les membres du FOMC ont annoncé lors de leur dernière réunion qu’ils préféraient ne pas réinvestir l’argent récupéré des titres arrivant à échéance, ce qui devrait faire remonter les taux (des Notes) sans que la Fed ne remonte les siens !
Les rendements de ces Bills à 3 mois sont donc redescendus aux alentours de 1,0 %
,

Document 1 :

Dans le même temps comme dirait l’Autre, les rendements des bons à 10 ans de la vieille Europe continentale sont redescendus, ceux des petits Suisses étant en territoire négatif depuis janvier 2015,

Document 2 :

Des taux négatifs, ça n’existe pas, c’est inconcevable, inimaginable, impensable !
C’est pourtant une réalité depuis le mois d’août 2014 pour ceux du Schatz !

Document 3 :

Ça va mal dans la zone euro, et ce n’est pas nouveau : depuis le mois de juillet 2007 les rendements des bons des Trésors baissent en n’étant sauvés par deux fois que par les Américains (d’abord par la Fed puis par le Donald),

Document 4 :

Pour l’instant, c’est le statu quo en attendant un possible tsunami européen : les rendements des bons du Trésor américain ne montant pas

Document 5 :

ce qui maintient le cycle à un niveau optimal correspondant à un tauxde croissance du PIB réel lui aussi à l’optimum sans inflation,

Document 6 :

Tout va bien.

Mots-clés: , , , ,

11 réponses à “USA : toujours en attente de l’€-crise…”

  1. Andrea dit :

    Ca chauffe aux Etats-Unis !
    Ce pays ressemble de plus en plus à une république bananière

    Ils vont l’ attendre encore longtemps l’euro-crise ! Nous, on n’est pas pressés !

    D’ici là, ils entreront en guerre avec pas mal de monde avant de s’entretuer ou l’inverse !

  2. James dit :

    Cher M. Chevallier,

    J’ai 2 questions à vous poser!

    1) Vous mentionnez souvent qu’après avoir gonflé une bulle monétaire, la Fed décide de la faire éclater. Comment s’y prend-t-elle? En augmentant les taux directeurs?

    2) Que pensez-vous des cryptodevises?

  3. ratel dit :

    bonjour.ils veulent la peau du Donald.la défaite n’est toujours pas digérée.pour l’instant il tient,mais quel combat de titan…

    • jp-chevallier dit :

      Oui, c’est impressionnant ce qui se passe aux US !
      Sur les monuments des Confédérés, 54 % des Américains approuvent le Donald et… 27 % lui sont opposés !!!
      La gauche et les médias US sont encore + pires que ceux de France !

  4. Whoa dit :

    Un Mariole en vacances : Tout va bien… avant l’apéro , après, l’addition… c’est une autre histoire !

    Draghi à Jackson Hole continue d’insister sur le fait que la zone euro a besoin d’austérité, bien qu’il admet qu’elle est très nuisible…

    Sur le plan économique, la zone euro est en défaillance massive. En effet, même s’il n’y a pas de risque pour la stabilité des prix, le chômage est élevé, la cohésion sociale menace et la pression sur la banque centrale augmente invariablement.

    Le président de la BCE, Mario Draghi, a déclaré que les politiques non conventionnelles comme l’assouplissement quantitatif ont été un succès à la fois des deux côtés de l’Atlantique, et l’injection de plus de 10 trillons de dollars de liquidité au cours de la dernière décennie a rendu les économies partout dans le monde « plus résilientes ».

    ZeroHedge :
    Alors, de quoi parle Draghi? Au lieu de prévisualiser la tendance inévitable de la BCE, le banquier central a défendu les critiques croissantes de sa politique monétaire peu orthodoxe en déclarant que les politiques de la BCE telles que QE et NIRP, ont été un succès des deux côtés de l’Atlantique, et que l’achat de quelque 15 trillons de dollars d’actifs a quelque peu fait une économie « plus résistante ».

    Mer calme, pas de tsunamis en vu. Bitcoin cherche le col des cinq mille avant d’attaquer celui des 10 000…Oups, faut pas avoir le vertige !

  5. grouik dit :

    La remontée des taux us peut elle entrainer celle des taux européens?

  6. olivier huneau dit :

    depuis bientôt 10 ans, l’Eurozone doit couler selon Mr JPC – si j’avais vendu les bancaires sur les analyses de Mr JPC, je serais ruiné – et, quand, enfin, il aura raison, il dira encore qu’il est le meilleur … en attendant, on attend, longue attente, encore combien de temps, chef ?

    • hagen dit :

      Oui ses histoires me font penser à Pierre et le loup. C’est tous les trois jours depuis des décennies que l’on nous annonce la fin du monde, c’est lourd.

  7. Kaiser dit :

    Grâce à la remontée de l’€, un investisseur européen a fait pulse gains si il acheté le CAC 40 que si il avait acheté du S&P500 en début d’année

Commenter