29 octobre 2017 9

Monétarisme et taux : USA / Europe continentale

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Plusieurs membres du FOMC ont déclaré depuis le début du mois de septembre, dont William Dudley le premier (le 8), qu’ils s’apprêtaient à relever le taux de base de la Fed lors de leur réunion de décembre.

En conséquence, les rendements des Notes à 2 ans rebondissent vivement depuis ce 8 septembre,

Document 1 :

Cependant, les rendements des Notes à 10 ans ne remontent pas aussi vite car les bons spéculateurs, ceux qui voient juste et loin, craignent un €ffondrement ou un €clatement,

Document 2 :

De ce fait, l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans stagne dans une bande basse inférieure à ce qu’il était avant l’élection du Donald,

Document 3 :

La reprise du cycle correspondant à cet écart est donc cassée, l’écart restant inférieur à 100 points de base, c’est-à-dire sous la bande optimale de fluctuation, en concordance avec la résurgence anticipée d’une €-crise,

Document 4 :

L’évolution des rendements des bons du Trésor américain et du taux de base de la Fed montre clairement que le bombardier furtif B-2 a bien créé la Grande Récession pour faire éclater la bulle monétaire qui se trouvait alors dans l’agrégat M3-M2, que la reprise américaine s’amorçait fort bien par la suite mais que l’€-crise qui a ressurgit en août 2011 plombe irrémédiablement les rendements du 10 ans,

Document 5 :

Des taux négatifs, ça n’existe pas, c’est inconcevable, impensable, inimaginable !
La preuve : les rendements du Schatz sont négatifs depuis la mi-août 2014, ceux du 10 ans helvète depuis la mi-janvier 2015, ceux du Bund ayant été sauvés des eaux par la FOMC puis par le Donald,

Document 6 :

Cet €ffondrement s’inscrit dans un mouvement de grande ampleur qui a débuté en juillet 2007,

Document 7 :

Janet Yellen qui a tenté de sauver son siège in extremis, a confirmé ces analyses en admettant que la Fed sera probablement obligée de baisser à nouveau son taux de base au plus bas, c’est-à-dire proche de zéro (mais toujours par valeurs positives), ce qui contraint le FOMC à relever en décembre le taux de base de la Fed pour avoir la possibilité ultérieurement de… le baisser !

La seule inconnue est la date de l’€-tsunami.
Pour l’instant, tout va bien.

Mots-clés: , , , , ,

9 réponses à “Monétarisme et taux : USA / Europe continentale”

  1. polo dit :

    Le japon comme l’Europe et les usa et partout ailleurs une fois que votre dette dépasse le PIB vous n’avez plus aucune alternative que les taux bas et comme la dette ne fait que croitre à un moment donner même les taux zéro serons dépassé ( ses déjà le cas en Europe depuis 2014 )

  2. Bertrand dit :

    L’eurotsunami pourrait être. Une modification des valeurs de ce papier entre pays.

  3. Nam dit :

    Cet €ffondrement « s’inscrit dans un mouvement de grande ampleur qui a débuté en juillet 2007″ : le mouvement de grande ampleur remonte à 1980 non (pic historique sur les taux de l’époque moderne) ? Pourquoi s’arrêter en 2007 ?

  4. Claude dit :

    Je n’aime vraiment pas votre dernier graphique, même pas du tout ! – ça part en c……. non ?

  5. DrStefool dit :

    Il faut espérer que la tendance de resserrement des taux dans le document 5 ne prepare pas une catastrophe comme en 2008.. :-(
    Ca m’inquiète un peu quoi…

    Ici Stef du Canada :-)

Commenter