20 novembre 2017 8

Grande Récession : bis repetita mais en Europe

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

L’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans a encore battu un plus bas record dans son cycle actuel en fin de semaine dernière, vendredi 17 novembre…

Document 1 :

… car les rendements des Notes à 2 ans sont propulsés vers le haut par l’augmentation attendue du taux de base de la Fed lors de la réunion du FOMC le 13 décembre prochain,

Document 2 :

Cet écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans a déjà atteint la courbe que j’avais tracée précédemment,

Document 3 :

Cependant, cette interprétation ci-dessus qui fait apparaitre un retournement de tendance, de baissière en haussière, ne donne pas une bonne image de la réalité.
En effet, il est manifestement plus vraisemblable maintenant que la tendance baissière de cet écart va se poursuivre, l’élection (surprise, du moins pour les marchés) du Donald ayant eu pour conséquence de relever anormalement les rendements des Notes à 10 ans, donc leur écart par rapport à ceux du 2 ans,

Document 4 :

En conséquence, la tendance baissière de l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans reprend sa pente descendante amorcée depuis janvier 2014 correspondant à un grand cycle vers un plus bas aux alentours de zéro, avec même des valeurs possiblement négatives, c’est-à-dire avec une inversion de la courbe des taux, ce qui s’est toujours traduit par une récession plus ou moins forte un an et demi après le plus bas atteint.

Compte tenu que la chute de l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans a été de l’ordre de 60 points de base au cours de ces 8 derniers mois, le plus bas du cycle devrait être atteint dans 8 mois si cette tendance se poursuit, c’est-à-dire à la mi-août 2018.

Une nouvelle récession devrait donc se produire début… 2020, c’est-à-dire peu de temps avant la campagne électorale des élections présidentielles américaines.
Dans ces conditions, il est compréhensible que le Donald ne puisse pas accepter cette éventualité.
Dès lors, il est difficile de prédire ce qui se passera.
Une accélération du déroulement de ce cycle est possible, c’est-à-dire qu’un €ffondrement pourrait se produire plus tôt que ce qui peut être actuellement envisagé.

Par ailleurs, il faut bien retenir que la situation actuelle est tout à fait différente de ce qu’elle était au cours de la période précédant la Grande Récession car les fondamentaux aux Etats-Unis sont restaurés, les banques respectent les règles prudentielles d’endettement, l’argent y est redevenu sain, sans création monétaire alors que c’est en Europe que ces dysfonctionnements perdurent et qu’ils provoquent ce cycle baissier aux Etats-Unis (mais l’€clatement devrait avoir les mêmes causes que celles de la Grande Récession).

Si les fondamentaux avaient été rétablis dans la zone euro, le cycle de l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans aurait tendu vers la bande optimale de fluctuation entre 100 et 150 points de base,

Document 5 :

La Kaiserin de l’€pire germanique vient de prendre une grosse baffe pour sa politique en faveur des prétendus réfugiés musulmans, ainsi que le Mignon poudré par ricochet.
Les électeurs allemands ne se laissent pas manipuler comme les veaux de Français.
Tout peut se produire à tout moment dans cette zone euro contre nature.
L’avenir est par définition incertain…

Cliquer ici pour (re)lire mon article sur Citigroup, avant et après la Grande Récession.

Mots-clés: , , , , , ,

8 réponses à “Grande Récession : bis repetita mais en Europe”

  1. Whoa dit :

    La crise est derrière nous, mais comme nous marchons à reculons… Le tout est de savoir à quelle distance est le devant du derrière… ou le derrière de l’avant.

    Ce n’est pas beau, mais c’est la suite logique… L’Europe ne change pas. Désolé, mais le mal est fait depuis… plus de 40 ans !!!!!!!

    La Macron économie n’a plus aucun pouvoir autre que celui de la fermer. Faillites, crises, chômage, inflations, déflations, évasions en tous genres…et plus si manque d’ affinité.

    Le balayeur de L’UMPS, qui a reconnu ne pas être le père Noël, n’a plus que son flûtiau qui sonne faux et son chien qui pisse partout pour nous guider.

    Heureusement, plus personne n’attend de miracles, quoi-que, les fous ne doutent de rien et les cons ça osent tout…

    Dans combien de temps que le canon va se refroidur ? Un certain temps… déjà passé, mais ça ne fait plus rire, surtout qu’il est toujours chargé.

    L’histoire s’emballe et plus aucun levier ne semble répondre correctement. Pas de responsables, pas de coupables !

    —————————-

    Pour le Blockchain, c’est Noël un mois avant l’heure… Les banquiers ont compris, c’était eux ou les robots, les vendeurs d’Or viennent de comprendre, ils ont du papier pour se chauffer cet hiver, les hedge fund ne font jamais d’histoires, ils ont toujours une petite place dans leurs besaces, et maintenant, roulement de tambour… Nos amis les Assureurs ! Chaud chocolat ou marron glacé ? À vous d’entendre leurs petites musiques qui vous toucheront droit sur le ©œur, enfin le portefeuille, vous avez compris ! Pas de bras…

    Bitcoin $8261.81 et Bitcoin Cash $1184.23, les $10 000 ne sont plus très loin…

  2. Rod dit :

    …Et le Bitcoin Gold qui vaut 124,00$ !

  3. Bill dit :

    … Ca fait bientôt 10 ans que je vous lis régulièrement, et ça fait bientôt 10 ans que vous prédisez que bientôt sera une grande écatombe, une grande récession, un tsunami, etc…nous dire « que ça ne peut pas durer » – « qu’on va finir par se péter la figure grave » – « que nous sommes proche de la fin ou presque » – « au nom du père de la bulle, du fils de la bulle et du saint esprit du krach boursier, amen ». …. et ça fait que 10 ans que ça n’arrive pas …. il n’y a toujours pas de grande écatombe …. ! …. Après, ben comme tout est cyclique dans la vie, forcement qu’un jour au l’autre cela arrivera …. Courage …. Encore une fois, à force de la prédire tous les deux jours, vous allez bien finir par avoir raison … ( smile ) …Mais bon, il faut tout de même noter que nous avons de la chance tout de même. Non, parce que le marché va se casser la figure d’une manière que l’on n’a JAMAIS VUE, JAMAIS VÉCUE, mais par contre vous nous aurez prévenu…. Il n’y a donc qu’à tout vendre, c’est quand même facile, non ??? ….. Le seul bémol c’est que l’on nous sert la même « soupe au Krach » depuis des mois et que depuis des mois, depuis 2008 par exemple , on a pris plus de 100%, … on a l’air malin nous, avec nos multiple shorts sur le S&P500 …
    … Un marché qui monte depuis près de 10 ans … FORCÉMENT ca va finir par baisser et que logiquement, chaque jour qui passe nous rapproche un peu plus du prochain krach ou de la prochaine correction, ou de la prochaine fin du monde …., mais à force de vouloir prédire la fin du monde, n’auriez-vous pas (peut-être) rater quelque chose entre-temps … ?

  4. James dit :

    Article très intéressant, comme d’habitude. Merci JPC.
    Ce cycle économique mou et l’actuel monstrueux bull market semblent interminables…

    Whoa,
    Entre $8000 et $10000, il y a une autoroute!

    • Whoa dit :

      Hello, James,

      « Whoa,
      Entre $8000 et $10000, il y a une autoroute! »

      Une autoroute, mais sans limitations et à la vitesse lumière… M^me pas le temps de dire ouf !

      EX: Encore une attaque débile ce matin sur les cryptos, et hop c’est reparti de plus belle et toujours plus fort…plus besoins d’assurances…assurances…assurances…

      De plus les derniers news sur les confiscations à prévoir sur l’€, de l’ échec d’une coalition allemande, des difficultés avec les Banques italiennes, plus les délires du Brexit, des élections catalannes, plus, plus, plus…/… ne laissent aucun doute plané sur le devenir de la zone € et de son foutoir permanent en augmentation perpétuelle jusqu’à l’explosion finale. Ce n’est pas une nouveauté pour ceux qui suivent JP Chevalier, c’est une simple confirmation des difficultés de cette zone contre-nature, qui ne fonctionne pas et ne fonctionnera jamais. (et pour suivre la vélocité de ce mouvement, nous sommes actuellement dans une phase infernale de plus en plus instable)

      Ceux qui ont compris prennent leurs dispositions depuis un bon moment déjà…

      Joyeuses fêtes de fin d’année, mieux vaux plus tôt que trop tard…

    • Whoa dit :

      Chevallier avec deux ailes…sorry!

  5. Yves B dit :

    « les banques respectent les règles prudentielles d’endettement », oui d’ailleurs, c’est peut-être le seul truc qu’elles essaient un tant soit peu de respecter eu égard à l’ensemble de leurs pratiques de manipulations, de blanchiment et autres.

    D’ailleurs, elles font tellement du bon business qu’il n’est nul besoin de leur apporter des liquidités en cas de besoin.

    Too big to jail.

    Mais poursuivons ainsi avec cet « argent [qui] y est redevenu sain »

  6. Nam dit :

    Alors :
    - encore 18 mois d’euphorie jusqu’à mi-2019
    - fin 2019/début 2020 le gros crash …

Commenter