28 décembre 2017 5

€-crise, la Fed, le Donald et la courbe des taux

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Les membres du FOMC n’ont pas sauvé l’€-crise lors de leur dernière réunion du 13 décembre ni l’adoption de la réforme fiscale voulue par le Donald qui n’a entrainé qu’un sursaut éphémère de l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans,

Document 1 :

Comme je l’ai écrit précédemment, cet écart est revenu dans la zone que j’ai indiquée, plongeant vers le zéro au plus tôt fin février et au plus tard fin août prochains

Document 2 :

à cause de l’€-crise qui devrait donc se produire après l’été prochain, entrainant dans la foulée une récession aux Etats-Unis début 2020,

Document 3 :

Cependant, tout peut évoluer plus vite : les rendements des Notes à 10 ans peuvent plonger de 100 points de base en 3 ou 4 semaines comme ils l’ont déjà fait en pareilles circonstances début 2016,

Document 4 :

Dopé par la réussite de la baisse du taux de l’impôt sur les bénéfices des entreprises à 21%, le Donald ne va pas faire de cadeaux à la Kaiserin de l’€mpire germanique ni au Mignon poudré !
2018 s’annonce bien…

***

Aujourd’hui, jeudi 28 décembre, les Marioles de la BCE ont publié leur bilan arrêté vendredi soir.
Des banksters de la zone ont encore retiré 42 milliards d’euros pour terminer l’année sans faire faillite et les administrations publiques qui prêtaient généreusement des centaines de milliards aux Marioles ont été obligées de récupérer 25,5 milliards pour terminer l’année sans faire défaut,

Document 5

Pour boucler leur bilan, les Marioles ont été obligés de faire tourner la planche à billets en fournissant 11 milliards d’euros aux malheureux Euro-zonards et en empruntant 66,5 milliards à des étrangers, mais sans les enregistrer en tant que dettes !

Heureusement, c’est la période des fêtes de fin d’année comme on dit, donc, ça n’intéresse personne.

***

Des dépêches commencent à rapporter que certaines personnes ont remarqué cette tendance à l’aplatissement de la courbe des taux, en particulier Neel Kashkari, président de la Fed de Minneapolis qui a justifié son refus de voter en faveur d’une hausse des taux.
Il a déclaré : « Bien que la courbe ne se soit pas encore inversée, le marché obligataire nous dit que le risque de récession augmente« .

Par ailleurs, Christopher Low, chef économiste de FTN Financial a relevé que « Depuis 1950, chaque récession a été précédée d’une inversion de la courbe des taux« .
A l’image de la plupart des analystes, l’économiste n’anticipe toutefois pas une inversion avant 2019, et une récession aux Etats-Unis « début 2020″ dixit une dépêche awp/afp.

Tout ceci confirme mes analyses précédentes, cliquer ici pour lire celle du 17 décembre dernier.

Mots-clés: , , ,

5 réponses à “€-crise, la Fed, le Donald et la courbe des taux”

  1. abb dit :

    Pluton sera en 2020 au 1 er degré du capricorne. il sera au 26° du capricorne avec la lune noire en association en 2037.

    Chose remarquable en 1789, pluton et la lune noire était conjoint au 26° du capricorne

    le hasard ca n’existe pas . un homme averti en vaut deux

  2. abb dit :

    248 ans avant 1789, pluton se trouvait donc au 15° du capricorne. en zodiaque non sidéral . Nous étions donc en 1541, date de la création de la secte des jésuites qui se fit appelée la compagnie de jésus en référence a l’Etoile se situant au 15° du capricorne et formant le triangle de jésus. on rappelle que juda est celui qui s’enrobe des valeurs de jésus en étant mielleux de l’extérieur et amer de l’intérieur tel que l’a décrit Nostradamus.
    1541 est aussi la dictature de la pensée et la grande période d’inquisition contre les protestants et tous les subversifs. 2037 sera ce que fut 1541 mais avec une autre technologie . mais on arrive aussi à la date fatidique pour cette secte qui s’etiolera en 2057. Ca a é déjà commencé du reste junker , draghi,( issue de ecole jésuite) ne contrôlent plus rien. le terme approche

  3. DrStefool dit :

    « Dopé par la réussite de la baisse du taux de l’impôt sur les bénéfices des entreprises à 21%, le Donald ne va pas faire de cadeaux à la Kaiserin de l’€mpire germanique ni au Mignon poudré ! »

    https://www.wsj.com/articles/u-s-tax-reform-has-europe-worried-1513899018

    Le débat a lieu en Allemagne, c’est bien…
    https://global.handelsblatt.com/politics/trump-tax-cuts-worry-german-firms-861521

    Au Canada rien… l’idiot gauchiste qui nous sert de premier ministre est allé en Chine leur expliquer que s’ils voulaient faire du commerce il fallait plus de « gender fluidity », plus de parité, plus de féminisme, plus de folies vertes, … plus de… Xi n’a pas apprécié, notre crétin est revenu au Canada une main devant, une main derrière….
    Xi il investit aux USA il sait pourquoi :D

    Stef du Canada, ou les taxes carbone ont eu un impact positif sur le climat…
    ON GELE !!! :-(

  4. Bertrand dit :

    Les entreprises ont elles une entreprise centrale qui les dirige?
    Non les banques ne sont pas des entreprises normales.
    À partir de cela tout est possible.
    Toutes manipulations , tout effacement de dette théorique , tout report de dettes sur les populations en accord avec les gouvernements.
    Si les européens avaient fait le ménage dans’ leurs banques le capitalisme serait mort aussitôt comme en URSS.
    Le système bancaire est pourri en Europe mais il restera pourri sinon c’est le désert.
    Seules de petites améliorations seront faites.
    Amen.

Commenter