17 janvier 2018 18

BCE : fluctuat nec mergitur, pour le moment…

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Pour rappel : pour l’essentiel, les Marioles de la BCE ont prêté 800 milliards d’euros à des banksters de la zone pour qu’ils ne fassent pas faillite et ils ont acquis 1 673 milliards de titres, pour l’essentiel des bons de Trésors de la zone (alors qu’ils n’ont pas le droit de financer des Etats) et des actions d’entreprises (parfois pourries),

Document 1 :

Ils ont financé ces actifs (un peu) par de la planche à billets et beaucoup par le dépôt en retour de l’argent prêté aux banksters (ou qui leur a été versé en contrepartie des titres acquis), ce qui constitue une gigantesque cavalerie,

Document 2 :

Problème : pour ne pas faire faillite, des banksters ont besoin de récupérer les capitaux déposés à la BCE et de mystérieux et anonymes non-résidents et administrations publiques sont obligés de combler les trous, surtout celui qui s’est creusé fin 2017 !

Document 3 :

Normalement, ce sont les mystérieuses et anonymes administrations publiques qui assurent le sauvetage de la BCE mais en cas de coup dur, ce sont les mystérieux et anonymes non-résidents (indubitablement musulmans) qui se chargent gentiment d’apporter jusqu’à… 355 milliards d’euros fin décembre !

Document 4 :

Au total, les mystérieux et anonymes non-résidents et administrations publiques sont obligés d’apporter 600 milliards d’euros aux Marioles pour qu’ils puissent boucler leur bilan… sans le déposer !

Document 5 :

De telles acrobaties financières, ça marche un temps mais pas tout le temps !
Ça inquiète les gens qui sont au courant, comme par exemple les bons spéculateurs qui voient juste et loin, ceux qui investissent sur les principaux marchés : ceux des bons du Trésor américains.

L’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans continue à baisser malgré les interventions énergiques pour le maintenir au-dessus de la barre critique des 50 points de base, dans la perspective d’un €-crash qui aura des effets collatéraux importants en Amérique,

Document 6 :

Pour l’instant, tout va bien, comme toujours avant un tsunami (bancaire)…

18 réponses à “BCE : fluctuat nec mergitur, pour le moment…”

  1. Bertrand dit :

    Ah!mister Chevallier , cherchez un declancheur pour faire sauter les banques?comme carillon , Bouygues et Vinci 35+35 md€/an*20 ans credits long terme=1400 Md €
    Faire sauter ces éléphants assoifeurs.
    Bonsoir.bisous.on vous aime.

  2. Ratel dit :

    Bonsoir.la bourse explose en une courbe hyperbole impressionnante,les médias sont ditirambiques sur l économie,le consensus sur le retour au premier plan est très positif.bref c est presque le paradis.cela me rappelle un vieux conseil de stan weinsten: quand tout le monde est unanimement euphorique il est temps de s éloigner des marchés.ça y ressemble drôlement.

  3. dragon8 dit :

    Bonjour JP,
    Effectivement la « coquille de noix » qui est le « bateau FRANCE » est un bâteau ivre qui s’enrhume et se grippe au moindre éternuement !
    Ainsi comme chaque fin d’année depuis trop longtemps , des « dés-ajustements » comptables interviennent dans les comptes publiques , car pour les comptes officiels, on ne parle pas de bilan , ils ne seront rendus qu’au 31 mars environ , et en plus des écritures « en attente » sont toujours possibles à passer. On joue à l’alchimiste , à l’apprenti sorcier , comme dans le dessin animé de Walt Disney , musique de Paul DUKAS! Ainsi on vide un compte dont le renflouement peu attendre, au profit d’un autre! on retarde au maximum une facture (les militaires avec leur solde ou prime « d’OPEX » etc…Le directeur de la CDC se fait des sueurs froides, comme celui des retraites, de la SECU sempiternelle variable d’ajustements . COMME PAR HASARD la cour des comptes programme ses contrôles bien après…Ainsi comme un citoyen , La France vit au mieux sur le découvert ou aussi sur plusieurs comptes renfloués successivement ,péniblement!
    Ni la FRANCE , NI la BCE ne peuvent changer ce mode de fonctionnement!! tous nous sommes piégés ! sur un BATEAU IVRE , à la merci du moindre grain de sable !
    Mais nous vivons d’espoir et »l’espoir est la mémoire du désir » selon ce que disait l’écrivain Balzac!
    DAVOS APPROCHANT le 25 de ce mois , il faut tout faire pour ne pas apparaître comme le cancre de la classe, nous la France « le phare du monde éclairé »
    Et puis le 21 janvier l’Allemagne doit décider si de nouvelles éléctions doivent élire un remplacement à Mme Merkel!
    Heureusement nous avons le ciel, le soleil et la mer ! Bonne journée à vous

  4. Cadoudal dit :

    Bonjour Monsieur,

    On le voit bien, partout cela craque de toute part. L’arbre de la Finance hors-sol et des politiques qui le sont tout autant, en plus de donner de mauvais fruits, voit bientôt ses branches mortes-vivantes s’abattent sur ses victimes malheureuses que sont les peuples européens. Les tuteurs des fraudeurs, escrocs et autres menteurs ne suffisent plus à soutenir leur monstrueuse créature à la Frankenstein. Il ne reste plus à ces bourreaux comédiens que la propagande « Tout marche bien navette » sur toutes les ondes pour hypnotiser les naïfs et « ralentir » par le verbe l’inéluctable.
    Merci pour vos articles. C’est terrible d’observer que nous n’avons pas de vrais cours d’Economie, bien sûr pour protéger cet horrible système de l’Argent-Dette.

  5. BA dit :

    Concernant les banques privées dans l’Union Européenne :

    En Europe, les banques privées ont dans leurs livres 950 milliards d’euros de créances irrécouvrables.

    https://www.challenges.fr/monde/ue-baisse-des-creances-douteuses-des-mesures-toujours-necessaires_561147

  6. RickSanchez dit :

    Quelle est le mécanisme qui va entrainer cette futur crise ?
    Un sell-off massif de bonds à taux 0 qui ferait chuter leur valeur ? et qui déséquilibrerai le bilan de la BCE ?

    Un billet détaillant les scénari que vous envisageriez serait intéressant à lire.

    merci

  7. dragon8 dit :

    Bonjour Mr Chevallier ,
    Il est évident que le USA sous l’impulsion de la nouvelle équipe qui dirige , avec Mr Trump à la baguette,
    ce n’est ni plus ni moins qu’une volonté de pratiquer l’exact inverse des Q1,Q2,Q3 !
    La réduction drastique des « dollars fabriqués  » donc en circulation était un non sens économique!
    Qui a conduit toutes les banques centrales à fabriquer de la monnaie de singe , et ce faisant les a conduits presque toutes à faire de la cavalerie ! la grosse bulle est là! qui a fait monter tout les secteurs d’activités et générés des absurdités de produits dérivés tel les Bitcoins et consorts pour les gogos!
    Mr Chevallier vous le répétez suffisamment pour que vos lecteurs s »imprègnent de celà , moi y compris!
    Et on s’aperçoit que seuls les Etats-Unis sont dans le bon sens !
    Ce qui fait que même si un « effondrement majeur  » survenait et bien un seul pays aurait encore du « Répondant »!
    Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse ! nous sommes dans le calme de la « drôle de guerre » et ce ne sera pas un pétard mouillé qui va nous « exploser nos économies et patrimoine ! Dormez brave gens tout est calme !

  8. dragon8 dit :

    Je souhaite préciser un élément qui concerne la France:
    Notre commis voyageur « engrange » à priori des contrats de pays du moyen orient pour l’essentiel.
    La transaction s’effectue en dollars! Or la France se retrouve avec « du dollar ! Il est probable que celui-ci baisse et peut être suffisamment pour que à l’arrivée , la valeur du montant des contrats passés avec des pays qui se « débarassent du pétro dollar ne fasse que la MOITIE ! Quelle réussite de vente « au rabais » d’un « spécialiste de la « haute finance »! Donc notre représentant de commerce est acculé …a faire du chiffre ..du résultat..à n’importe quel prix!
    Mais si comme le souhaite notre gouvernement les salaires baissent à 650 euros …La charge salariale pour payer les fonctionnaires sera moindre! et aussi les retraites! Mr Chevallier vivre à Andorre est-il toujours aussi intéressant ? où aller ? merci

  9. Du Guesclin dit :

    tsunami ou pas : si oui les digues françaises, soit tout ce qui dépend des systèmes de redistribution qui soutiennent des myriades d’organisations en tout genre dans des domaines diversifiés (logement, éducation, santé, finance, allocation sociale, impôt, culture etc…) où des myriades de cadres se débattent et batifollent entre eux (pour ne pas dire copulent), seront-elles assez solides : on compte sur le numéro un d’entre le Macaron d’Amiens des 3 cailloux pour nous sauver.

  10. Espagnoux dit :

    Pourquoi « indubitablement musulmane »? Vous tirez ça d’où ? vous les bques centrales ne feraient pas entre elle la même cavalerie ? après tout, la FED a bien prêté des fonds a la BNS pour acheter APPLE et autres multinationales US !

  11. Bertrand dit :

    Tous les résultats d’exploitation que je lis , petites,grosses,belles,moches entreprises……sont en pertes……faramineux.

  12. le jardinier dit :

    Bonjour,

    Je suis juriste de formation universitaire, puis fiscaliste financier et ingénieur patrimonial. A 40 ans, j’ai compris le systeme et tout plaqué pour m’installer jardinier paysagiste. Aujourd’hui physiquement un peu fatigué car l’âge est bien là, je continue de cultiver ma petite ferme en permaculture, je suis autonome en fruits et légumes, en énergie de chauffage car j’ai acheté des parcelles forestières et gère mes bois en coupe jardinatoire, je rénove à mon rythme mes bâtiments, je suis heureux mais recherche encore comment se prémunir un peu plus de cette hérésie financière qui continue de gangrener nos sociétés. Je recherche également comment intégrer, comment créer des communaux collaboratifs et échanger nos savoirs faire, nos expériences avec des personnes intelligentes et passionnés de la protection du système financier actuel. Si qqun peut m’aider à progresser encore pour mieux parfaire notre vie et la protéger au maximum, puis anticiper demain sans pour autant être visionnaire mais au moins éviter trop de bétises, alors je suis ouvert au dialoge et aux échanges.
    Merci à vous,
    Cordialement,
    Le Jardinier

  13. LIOTTÉ dit :

    Voilà bientôt sept ans que vous nous promettez l’apocalypse bancaire pour incessamment sous peu.
    Belle constance…

  14. RD dit :

    Bonjour,

    Je n’ai pas tout compris, notamment

    « Ils ont financé ces actifs (un peu) par de la planche à billets et beaucoup par le dépôt en retour de l’argent prêté aux banksters ».

    Pourquoi les banques emprunteraient-elles à la BCE pour redéposer ensuite chez elle (à un taux négatif) ?

    Anyway … »ça marche un temps mais pas tout le temps ! » ma question pour vous est: si la « tuyauterie » fonctionne comme vous le décrivez, pourquoi devrait-elle s’arrêter de marcher ? Pourquoi ou comment ce système s’arrêterait-il de fonctionner ?

    Merci d’avance RD

  15. laurent clerdouet dit :

    bonjour et bravo pour votre courage a dire que le roi est nu
    le veritable probleme est que les media, les professeurs d’histoire ne dises jamais que toutes les guerres sont lié a des conflit et ou des explosion de bulles econnomiques monetaires
    les religions , les inimités ancestrales sont montés en epingle pour les justifier, cela sert de poudre aux yeux pour que les banksters que vous citer s’enrichissent demesurement sans travailler
    bonne continuation

Commenter