14 janvier 2018 23

€-crash : compléments, réflexions et reconquête de l’Europe par les musulmans

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Etats-Unis

Des compléments s’imposent à propos de l’€-crash en préparation…

Pour rappel : les actifs de la BCE qui se montent à… 4 500 milliards d’euros (!) sont financés par une gigantesque cavalerie car les Marioles de la BCE n’ont jamais eu l’argent pour financer les prêts qu’ils ont accordés aux banksters de la zone.

En effet, ils ont utilisé les capitaux que les banksters leur ont déposés en retour… pour les leur prêter (!) en jouant sur les dates de valeur et il en est de même pour les achats de titres dans le cadre leur politique monétaire dite de Quantitative Easing (QE).
Une telle cavalerie, ça marche un certain temps mais pas tout le temps.

Pour équilibrer leur bilan hebdomadaire, les Marioles de la BCE sont obligés d’emprunter auprès de mystérieuses et anonymes administrations publiques et auprès de non moins mystérieux et anonymes non-résidents, de plus en plus au fur et à mesure que l’€-crise se développe : de 10 à 100 milliards d’euros avant la crise dite des sub-prime, de 300 à 400 milliards maintenant !

Document 1 :

Au total, ces mystérieuses et anonymes administrations publiques et ces non moins mystérieux et anonymes non-résidents sont obligés de prêter depuis la semaine se terminant le 22 décembre quelques… 600 milliards d’euros (!) aux Marioles de la BCE pour qu’ils ne soient pas en faillite chaque vendredi soir en essayant de boucler leur bilan !

Document 2 :

Le sismographe qui enregistre les variations d’une semaine à l’autre des prêts de ces mystérieuses et anonymes administrations publiques et de ces non moins mystérieux et anonymes non-résidents aux Marioles de la BCE s’affole de plus en plus depuis quelque temps,

Document 3 :

Ça va péter, ça va exploser, ça va aller mal, alors que tout le monde (c’est-à-dire tous les idiots, utiles, inutiles voire nuisibles selon l’opinion que l’on peut s’en faire), dit, écrit et répète que tout va bien, que l’€-crise est loin derrière nous, que l’euro est un succès, que c’est une monnaie forte, irréversible.

Tout le monde
sauf les bons spéculateurs comme le montre la courbe représentant l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans qui tend inexorablement vers zéro malgré la propagande de la nomenklatura (des fake news comme on dit maintenant),

Document 4 :

En effet, juste avant Noël, les rendements des Notes à 10 ans ont vivement remonté après l’adoption de la baisse du taux d’imposition sur les bénéfices des entreprises à 21 % obtenue par le Donald car ses opposants (socialistes, Démocrates) ont prétendu que cette mesure allait faire bondir les dettes de l’Etat, donc faire remonter leurs rendements.
Cette semaine, c’est Bloomberg qui a fait remonter les rendements des Notes à 10 ans en prétendant que les autorités chinoises avaient décidé de se détourner de ces junk bonds pour les mêmes raisons, ce qu’elles ont bien entendu démenti rapidement.

Par deux fois les adversaires du Donald et la nomenklatura euro-zonarde, toujours plus ou moins de connivence, ont tenté de contenir cet écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans (qui tend inexorablement vers le zéro) en tentant de ne pas le faire tomber sous les 50 points de base qui apparaissent comme étant un seuil critique ouvrant la voie à l’inversion de la pentification de la courbe des taux générée par l’€-crash puis la récession qui se répercutera aux Etats-Unis,

Document 5 :

Il apparait difficile de stopper la baisse de la courbe représentant l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans qui tend inexorablement vers zéro.
Tous les indicateurs sont concordants : l’€-crash ne devrait (enfin !) ne plus tarder.

***

Ces mystérieux et anonymes non-résidents sont indubitablement les membres les plus influents de la nomenklatura des musulmans des pays producteurs de pétrole qui ont bien compris que leurs capitaux pouvaient être utilisés plus intelligemment (dans leur logique) en sauvant les Euro-zonards de la faillite (plutôt que de les dilapider en investissements inutiles), ce qui leur permet d’obtenir dans des conditions relativement avantageuses un très grand pouvoir sur la nomenklatura euro-zonarde qui, docilement, se soumet à ses volontés, en particulier en facilitant l’invasion de millions de prétendus migrants (pour la quasi-totalité des musulmans) préludant à la reconquête de l’Europe par l’umma.

Ce projet funeste est facilité par les socialistes internationalistes (la gauche plurielle) qui bénéficie de l’appui d’une partie importante de dirigeants influents de certaines grandes entreprises qui y trouvent leur avantage comme par exemple les grands médias qui véhiculent cette propagande, les réseaux dits sociaux et d’autres entreprises qui bénéficient d’une certaine forme de mondialisation.

Un exemple anecdotique de cette influence des musulmans en France : le compte Facebook de Majid Oukacha a encore été bloqué parce qu’il a osé y publier un texte déplaisant aux censeurs musulmans.
Majid Oukacha est un Français d’origine Nord-africaine élevé en France dans la tradition musulmane mais qui a renié cette prétendue religion qu’est l’islam pour des raisons bien compréhensibles…

Pour rappel, le coran demande aux musulmans de tuer ceux qui ne le sont pas (ou d’obtenir leur soumission), autorise les hommes à frapper leurs femmes (mariées, jusqu’à 4 possiblement) et à avoir des esclaves, dont des esclaves sexuelles, etc., tout ceci étant bien entendu condamnable par des lois en France (et en Europe) mais aucune poursuite n’est jamais engagée par la nomenklatura française, en particulier parce qu’elle dépend pour sa survie de l’apport des capitaux musulmans.

Cliquer ici pour voir le compte Twitter (non censuré à ce jour) de Majid Oukacha.

***

Comme je l’ai déjà écrit maintes fois, pendant des décennies, on se demandera comment les Européens ont-ils pu tomber aussi facilement dans ce piège létal qu’est l’euro.

Aux débuts des années 2000, les partisans de l’euro étaient persuadés que les Canadiens allaient suivre leur (bon) exemple en adhérant à une zone monétaire avec le dollar des Etats-Unis.
Evidemment, les Canadiens ont vite compris que dans ce cas, cela aurait signifié la fin du Canada indépendant et souverain en devenant le 13° district de la Fed et le 51° Etat de fait des Etats-Unis.
L’acharnement des Euro-zonards (à l’être et à le rester !) est incompréhensible pour toute personne normalement constituée.

23 réponses à “€-crash : compléments, réflexions et reconquête de l’Europe par les musulmans”

  1. SYLVESTRE dit :

    Cher Monsieur,

    Le temps révèle tout : c’est un bavard qui parle sans être interrogé.

    L’immigration massive subsaharienne et musulmane ne doit surtout pas se tarir. Lorsque la proportion générale sera de l’ordre de 20 à 30% au niveau national, les gauchistes, les féministes et autres partisans comprendront alors leur malheur. Lesdites personnes vivent encore dans un monde de merveilles avec un filet social pour les faibles.

    Vos billets sont excellents. C’est un plaisir de vous lire chaque jour.

  2. josick dit :

    F E L I CI T A T I O N S pour cette telle analyse…

    Le suicide des Européens ?

    Je pense que lorsqu’on écrit des conneries comme : « Pourtant, que cela plaise ou non, tout ce qui structure notre identité et notre pratique chrétiennes est issu du judaïsme », cela renvoi fatalement, par négation de ses propres racines, à un suicide… Merci donc à cet Abbé de l’avoir écrit.

    Voir mon commentaire https://www.dreuz.info/2018/01/13/ce-que-les-chretiens-doivent-a-leurs-freres-aines-la-seve-hebraique-de-notre-foi-chretienne/comment-page-1/#comment-574216

    L’article suivant -qui permettait de reléguer dans un trou noir ma réponse- m’a permis de comprendre que nous avons bel et bien été victime d’un terrorisme psychologique a travers cette Eglise (bis repetitas avec l’Euro) s’attribuant elle seul le pouvoir de lier et de délier… https://www.dreuz.info/2018/01/14/quelques-fondements-bibliques-du-sacrement-de-reconciliation/ Au secours, fuyons ! Les escrocs, par définition même, ne reconnaissant JAMAIS leur tort, il n’y a alors qu’une attitude valable : la fuite le plus loin possible d’eux.

  3. polo dit :

    Et pourtant juif et arabe ont la même lignée généalogique qui est la descendance d’Abraham mais pas la même mère, Sarah pour les premiers et Agar pour les seconds

  4. Glude dit :

    M. Chevallier, comment interprétez-vous la politique d’Israel vis à vis de l’Arabie Saoudite?

    • jp-chevallier dit :

      Ils sont obligés de coopérer contre les chiites iraniens…

    • polo dit :

      Glude, je te donne mon avis entre Israel et l’Arabie Saoudite et cela sent le piège , les monarchies du golfes en compris que l’Europe avait un poids important sur la scène internationale et le rôle qu’elle peut jouer sur le statut de jerusalem ( les mystérieux donateurs de Monsieur Chevalier ) et la reconnaissance de Trump comment la capitale Israel ce n’est pas le fruit du hasard

  5. dragon8 dit :

    Bonjour JP,
    Si cette course à l’échalotte s’accélère, alors le moindre « aléas » comme l’absence de « couverture  » sur un quelconque marché, parce qu’un FONDS ETRANGER à décider de se « payer » la France et quelques autres pays,risque de mettre les pays européens surendettés en faillite ! Alors une date « risquée  » concerne la liquidation mensuelle vers le 20 , 21 de ce mois….
    Sauf si la BCE se re-finance en dernier recours auprès de la FED ? Puisque la BCE détient un montant astronomique de « pétrodollars » venant des pays du golfe….et de la CHINE
    Les USA ont « fabriqué et financé » l’union européenne calqué sur le modèle économique Allemand, mais les économies sud-européennes ont fonctionné sur un modèle des années 60…alors le jouet étant cassé, et pour éviter un « crash-crak » sur le pétro-dollar, un re-fondation sera nécessaire et salutaire.
    Mais comme les règles du jeu sont « évolutives » une suspension de quelques jours de tous les marchés sous un prétexte quelconque sera « évidente ».
    CECI EST UNE FICTION comme de bien entendu ! et si Reset il y aura elle concernera TOUS LES ACTIFS OR y compris ( cf 1987..).quant au cash prévoir serait sage! Merci d’avoir lu mes « élucubrations »

  6. jac_color dit :

    Bonjour, je vous écrit concernant un petit problème de compréhension (j’ai 17 ans…).
    Vous parlez du crash de l’euro, mais dans le document 4 vous avez publié une courbe représentant l’écart entre les rendements des Notes de 10 à 2 ans. Or vous marquez « USA: spread 10 year less 2 year » en titre sur le haut du graphique. Je ne comprends pas du coup pourquoi vous parlez des USA alors que votres analyse est axée sur l’union européenne ? Mon incompréhension est sûrement due à des lacunes en économie.
    Merci d’avance.

  7. dragon8 dit :

    Bonjour JP,
    Ainsi donc la stratégie USA est bien de faire baisser le dollar versus euro, en faisant monter Wall Street !
    Ainsi la capitalisation boursière des sociétés US se valorise , les rendements quoique faibles restent meilleurs que les « bonds » ou Obligations « titres de créances  » surtout les « notes » à court terme « le 2 ans » entre autre dont on « offre du rendements négatif ou quasi-négatif » !
    Les capitaux se transfèrent des Obligations vers la Bourse , incités par le retour de l’inflation aux USA!
    La politique fiscale de Mr TRUMP produit ses effets ainsi les plus grandes entreprises augmentent les salaires, offrent des primes à leurs employés, et ce n’est sans doute que le début!
    En conséquence les Obligations « bonds  » notamment allemand avec des rendements négatifs risquent d’être délaissés au profit des actions USA! Mais alors que dire des EMPRUNTS FRANCAIS !oh la la
    Bien évidemment j’ai « synthétisé » et on peut développer , mais sur le fond…qu’en pensez-vous?

  8. dragon8 dit :

    Une info : l’ancienne éphémère « chef des armées  » est « bombardée » Vice-Gouverneur de la Banque de France!
    On va devoir sortir le casque lourd car on va se faire « canarder » sévère!
    Pour L’Allemagne sans timonier , elle doit être prise à part dans le traitement des « Deutsche bunds »…

  9. BROURI dit :

    Un texte pédagogique qui circule en ce moment dans les réseaux sociaux et qui colle bien à la rhétorique de M. Chevallier !

    Petit cours d’histoire à méditer … notre futur en dépend !

    Ignorer l’histoire, c’est s’apprêter à la revivre !

    Même en région PACA il n’y a pas une personne sur dix qui sait l’origine de l’appellation : « massif des Maures » sur la route de Saint-Tropez !

    J’ai eu la chance de faire partie d’une génération qui apprenait la vraie histoire de France ! La vraie histoire de France composée de français de race blanche.

    Qui étaient les marchants d’esclaves de cette époque ? Où étaient les femmes de ces barbares ?

    A lire et à méditer … ce n’est pas dans les programmes !

    car jamais étudié à l’école dans sa continuité et sa totalité.

    C’est pourtant notre histoire !

    Les musulmans sont entrés pour la première fois, en 714, dans ce qui était la France de l’époque. Ils se sont emparés de Narbonne, qui est devenue leur base pour les 40 années suivantes, et ont pratiqué des razzias méthodiques.

    Ils ont ravagé le Languedoc de 714 à 725, détruit Nîmes en 725 et ravagé la rive droite du Rhône jusqu’à Sens.
    > En 721, une armée musulmane de 100.000 soldats mit le siège devant Toulouse, défendue par Eudes, le duc d’Aquitaine.
    > Charles Martel envoya des troupes pour aider Eudes. Après six mois de siège, ce dernier fit une sortie et écrasa l’armée musulmane, qui se replia en désordre sur l’Espagne et perdit 80.000 soldats dans la campagne. On parle peu de cette bataille de Toulouse parce qu’Eudes était mérovingien.
    >
    Les Capétiens étaient en train de devenir rois de France et n’avaient pas envie de reconnaître une victoire mérovingienne.

    > Les musulmans ont conclu alors qu’il était dangereux d’attaquer la France en contournant les Pyrénées par l’est, et ils ont mené leurs nouvelles attaques en passant à l’ouest des Pyrénées.

    > 15.000 cavaliers musulmans ont pris et détruit Bordeaux, puis les Pays de la Loire, et mis le siège devant Poitiers, pour être finalement arrêtés par Charles Martel et Eudes à vingt kilomètres au nord de Poitiers, en 732.

    Les musulmans survivants se sont dispersés en petites bandes et ont continué à ravager l’Aquitaine.

    > De nouveaux soldats les rejoignaient de temps en temps pour participer aux pillages. Ces bandes n’ont finalement été éliminées qu’en 808, par Charlemagne.

    Les ravages à l’est ont continué jusqu’à ce qu’en 737 Charles Martel descend, au sud, avec une armée puissante, et reprend successivement Avignon, Nîmes, Maguelone, Agde, Béziers et met le siège devant Narbonne.
    > Cependant, une attaque des Saxons sur le nord de la France obligea Charles Martel à quitter la région.
    > En 759 enfin, Pépin le Bref reprit Narbonne et écrasa définitivement les envahisseurs musulmans.
    > Ces derniers se dispersèrent en petites bandes, comme à l’ouest, et continuèrent à ravager le pays, notamment en déportant les hommes pour en faire des esclaves castrés, et les femmes pour les introduire dans les harems d’Afrique du Nord, où elles étaient utilisées pour engendrer des musulmans.

    La place forte des bandes se situait à Fraxinetum, l’actuelle Garde-Freinet (le massif des Maures). Une zone d’environ 10.000 kilomètres-carrés, dans les Maures, fut totalement dépeuplée.

    En 972, les bandes musulmanes capturèrent Mayeul, Abbé de Cluny, sur la route du Mont Genèvre.

    > >Le retentissement fut immense. Guillaume II, comte de Provence, passa 9 ans à faire une sorte de campagne électorale pour motiver tous les Provençaux, puis, à partir de 983, chassa méthodiquement toutes les bandes musulmanes, petites ou grandes.
    > > > > > > > > >

    En 990, les dernières furent détruites. Elles avaient ravagé la France pendant deux siècles.

    > La pression musulmane ne cessa pas pour autant. Elle s’exerça pendant les 250 années suivantes par des razzias effectuées à partir de la mer.

    > Les hommes capturés étaient emmenés dans des camps de castration en Corse, puis déportés dans les bagnes du Dar al islam, et les femmes d’âge nubile dans les harems.

    > Les repaires des pirates musulmans se trouvaient en Corse, Sardaigne, Sicile, sur les côtes d’Espagne et celles de l’Afrique du Nord.

    Toulon a été totalement détruite par les musulmans en 1178 et 1197, les populations massacrées ou déportées, la ville laissée déserte.

    > Finalement, les musulmans ayant été expulsés de Corse, Sicile, Sardaigne, du sud de l’Italie et de la partie nord de l’Espagne, les attaques sur les terres françaises cessèrent, mais elles continuèrent sur mer par des actions de pirateries.
    >
    Ce n’est qu’en 1830 que la France, exaspérée par ces exactions, se décida à frapper le serpent à la tête, et à aller en Algérie détruire définitivement les dernières bases des pirates musulmans. Ce fut l’origine et la raison de notre présence en Afrique du Nord.

    Vous savez ce qu’est devenue ensuite l’Algérie… et l’histoire ne s’est pas figée……

    Ce qu’il y a de frappant, c’est qu’entre 714, la première entrée, et 1830, l’écrasement définitif des pirates arabesques, il s’est écoulé plus d’un millénaire, ce qui montre qu’ils ne renoncent jamais …
    >

    Et aujourd’hui, effectivement, ils reviennent en masse, par le biais « pacifique » d’une immigration de peuplement, qui exploite à fond les failles de nos lois, de nos principes démocratiques, et de nos avancées sociales …

    > Bientôt ils seront assez nombreux pour prendre démocratiquement le pouvoir dans les villages, les banlieues, les villes, les régions, les pays d’Europe !

    > Il ne faut pas croire ceux qui les décrivent comme « modérés » !
    > > > > > > > > >

    Car les exemples des « printemps arabes » qui se déroulent sous nos yeux en Tunisie, Libye, Égypte, montrent s’il en était besoin que les « modérés » se font toujours évincer par les enragés ! Qui ne cherchent qu’une chose : appliquer la charia et transformer nos pays d’Europe en un « Dar al Islam », une terre d’islam.

    Il suffit de voir les exactions actuelles contre les chrétiens d’Afrique du Nord, d’Égypte, d’Indonésie, du Nigeria, etc. pour imaginer quel serait le sort réservé à nos familles, à nos peuples européens de souche judéo-chrétienne !

    La France est le pays européen avec la plus importante population musulmane qui augmente très rapidement avec l’immigration de peuplement et la natalité.

    Ignorer l’histoire, c’est s’apprêter à la revivre !

    “ Eux “ ils savent ce qu’ils veulent … nous pas !

Commenter