20 février 2018 2

JPMorgan Chase & Co. 4° trimestre 2017

Rédigé par dans la rubrique Banques : Banques américaines :

JPMorgan Chase & Co est la plus grande banque américaine par le total de son actif, équivalant à celui de BNP-Paribas.

Comme les autres banques américaines, JPMorgan enregistre les prêts à leur juste valeur à l’actif, ce que ne font pas du tout les banques européennes !

Document 1 :

Ainsi, les prêts accordés, sont enregistrés en net, Loans net of allowance for loan losses à l’actif, c’est-à-dire en brut moins les provisions pour pertes, Allowance for loan losses,

Comme je l’ai écrit précédemment, la comptabilité des banques américaines donne bien une image fidèle de la réalité en particulier en enregistrant les prêts à leur juste valeur (fair value), c’est en dire en respectant les principes comptables qui doivent être appliqués, ce que ne font pas les banques européennes !

Le leverage réel de JPMorgan est de 13,46 et son véritable ratio Core Tier 1 de 7,43 % en détérioration par rapport au trimestre précédent, ce qui reste loin des exigences de ce bon vieux Greenspan, à savoir des chiffres à 10, mais encore admissible,

Document 2 :

JPMorgan2016 Q42017 Q12017 Q22017 Q32017 Q4
1 Assets2 490,972 546,292 563,172 563,072 533,60
2 Equity254,19255,863258,483258,382255,693
3 Preferred st26,06826,06826,06826,06826,068
4 Goodwill47,28847,29247,347,30954,392
5 Tangible eq180,834182,503185,115185,005175,233
6 Liabilities2 310,142 363,792 378,062 378,072 358,37
7 Leverage (µ)12,7712,9512,8512,8513,46
8 Core Tier 1 (%)7,837,727,787,787,43

Sommes en milliards de dollars.

Les chiffres retenus pour les calculs du leverage sont les capitaux propres tangibles, c’est-à-dire le véritable montant de ces capitaux propres publiés diminué des écarts d’acquisition (goodwill) et des actions de préférence, sans pondérer les actifs selon les préconisations de ce bon vieux Greenspan et comme le préconisent aussi Axel Weber, la BRI (le fameux Bâle I), la Fed, la Prudential Regulatory Authority du Royaume-Uni et la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC).

Tout est simple.

Cliquer ici pour lire les données du dernier trimestre de JPMorgan Chase.
Cliquer ici pour lire mon article précédent sur cette banque avec d’autres informations.

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 réponses à “JPMorgan Chase & Co. 4° trimestre 2017”

  1. Du Guesclin dit :

    Ces sujets intéressent peu de personnes. En tous cas pas les étudiants de sup de co Lyon dont pas un n’a interrogé L. Wauquiez sur les banksters, trop préoccupés à pratiquer la délation. Et puis parler de ces sujets n’est peut-être pas le meilleur moyen de se faire mousser. Il y a une carrière au bout des études dans l’audit ou dans les gosbanques. Et que dire du patronat et de tout ce qui en dépend où on risquera de passer pour un complotiste.

Commenter