31 mai 2018 31

€-crash : répétition générale et idiots utiles

Rédigé par dans la rubrique Etats-Unis :

Ce qui se produit en ce moment est une répétition générale très instructive de ce qui se passera lors de l’€-crash à venir comme je l’ai écrit précédemment…

En effet, les idiots (qui seront finalement utiles) ont déplacé massivement leurs capitaux vers les bons du Trésor des Etats-Unis comme le montrent les rendements des Notes à 10 ans et (en même temps, comme dirait l’Autre) ceux des Notes à 2 ans qui ont plongé

Document 1 :

… si bien que leur écart n’a pas varié pendant le plus fort de cette crise italienne qui n’était pas anticipée.
Ce sont les hommes politiques italiens et autres qui l’ont créée.

Cette crise italienne impromptue (provisoirement) presque terminée, hier 30 mai en fin de séance et aujourd’hui (données vers 16 h), l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et ceux à 2 ans (le Yield Spread 10y-2y) a commencé à décrocher de cette barre critique des 50 points de base,

Document 2 :

Ce spread (comme on dit) a repris sa tendance baissière longue,

Document 3 :

Ce spread fluctue autour de la barre critique des 50 points de base depuis début décembre 2017, en plusse et maintenant en moins.
Le grand plongeon commence peut-être à se manifester qui s’inscrira dans la baisse du cycle long entamé depuis le début de l’année 2011, c’est-à-dire du début de la fin de cette monnaie unique contre nature qu’est l’euro,

Document 4 :

Les bons spéculateurs, ceux qui voient juste et loin, connaissent bien tout ceci et ils savent très bien que les rendements des Notes à 10 ans ne remonteront pas dans la bande des 3 % ni au-delà à cause de l’€-crash en préparation, comme je l’ai écrit à maintes reprises.

Cette mini crise italienne a confirmé que les Notes sont un bon refuge lors de l’€-crash à venir car elles sont doublement gagnantes : les prix des contrats monteront ainsi que le dollar (USD) par rapport aux autres devises, surtout par rapport aux monnaies de singe qui sortiront de l’euro.

Sur les seuls 9 jours de banque (ou séances de bourse) de cette crise italienne, un fonds répliquant l’évolution des prix des contrats sur les bons du Trésor des Etats-Unis a permis de réaliser un gain de 5,23 % auquel il faut ajouter le gain en devises de 2,58 % soit un gain total de 7,81 % !

Toutes les autres solutions pour se prémunir de l’€-crash sont perdantes.

Exemple de tels fonds :
iShares 1-3 Year Treasury Bond (SHY)
iShares 7-10 Year Treasury Bond (IEF)
iShares 20+ Year Treasury Bond (TLT)

Un tel €-crash aura des conséquences dramatiques mais c’est aussi une opportunité de gains, à condition de bien spéculer, c’est-à-dire de voir loin et juste en analysant correctement les indicateurs dans le cadre d’un monétarisme bien compris

Tout est simple.

Je remercie le lecteur qui a indiqué les coordonnées d’un de ces fonds en commentaire de mon article précédent à ce sujet.

Mots-clés: ,

31 réponses à “€-crash : répétition générale et idiots utiles”

  1. WWSTONE dit :

    L’exemple de tels fonds cités (iShares 1-3 Year Treasury Bond (SHY)iShares 7-10 Year Treasury Bond (IEF)
    iShares 20+ Year Treasury Bond (TLT)) c’est ce qu’il faut faire ou ne pas faire ?
    Autrement dit SHY, IEF, et TLT sont ils des placements intelligents ?

  2. JJ13 dit :

    Y a-t-il un ou d’autres moyens pour protéger son patrimoine?
    https://www.youtube.com/watch?v=j-Ad2grPczs

    • milton dit :

      Oui, C.Gave. Toujours bien ce Mr. Même si il ne comprend rien aux cryptos. Je préférerais qu’il le dise simplement. Pour le reste il est génial.

      • PhildeFer dit :

        Comment peut-on être « génial » et ne rien comprendre aux cryptos? Je trouve Gave très sensé!
        Mais il est vrai que tous ceux qui dénoncent la supercherie de ces monnaies virtuelles (qui font rêver de devenir millionnaires sans lever le petit doigts par pure et unique avidité ceux qui les soutiennent mordicus) sont systématiquement taxés  » de ne rien y comprendre »..
        J’ai la curieuse impression que ce sont plutôt ceux qui croient dans ces machins sortis d’on ne sais où et manipulés in fine par on devine qui… qui n’y comprennent rien en fait…
        Quant aux précurseurs, il y a belle lurette qu’ils semblent avoir revendu leur cryptos aux gogos et mènent désormais la grande vie en brûlant la chandelle par les 2 bouts… les gogos leur ayant racheté ces machins imaginaires, rêvant à leur tour qu’un engouement mondial puisse rapidement leur permettre de sortir à leur tour et de les y rejoindre… d’où cette mania de promouvoir les cryptos et d’attaquer tous ceux qui mettent évidences les travers partout sur les réseaux sociaux….
        Ç’est la description typique d’une chaîne de Ponzi….

        • milton dit :

          @Phil,
          Et vous avez quand même écrit un paquet de lignes pour prouver quoi ?
          Ça ne tient pas votre raisonnement.
          C’est comme de dire que le minitel est mieux que l’Internet. Que votre smartphone est nul et qu’avant c’était pluss mieux.
          Curieusement le FBI, Bercy, les pourritures de Davos ferment les yeux pour l’instant et ne vous écoutent pas. Cela fait selon vous de moi un crétin. Super ! C’est votre opinion.

          • PhildeFer dit :

            @milton,
            Vous avez la réponse et vous ne la voyez pas: « … Curieusement le FBI, Bercy, les pourritures de Davos ferment les yeux pour l’instant …. »
            Posez vous la question de ce qui se passera lorsqu’ils cesseront de fermer les yeux… Seriez vous assez naïf pour croire que lorsque les états basculeront vers leurs monnaies cryptos propres, ils vous octroieront la convertibilité de vos bitcoins et autres au taux fort plutôt que de se contenter de les interdire pour X raison: en prétextant par exemple que ce sont surtout les trafiquants qui en ont…? Ne voyez vous pas que l’on vous laisse jouer avec les cryptos parce que cela permet au deep-state de tester le dispositif et de repérer d’éventuelles failles avant le lancement des « vraies » cryptos?

            Anecdote: jusqu’en 1696, la pièce de 5Fr était composée de 83,5% d’argent. A partir de 1970 (élection de Pompidou/Rotschild = nihil nove sub sole), la pièce de 5Fr fut composée de métaux vulgaires dont du Nickel. Les 2 pièces ont strictement le même aspect!
            En 2018, une pièce de 5Fr en nickel vaut « zéro » alors que sa soeur en argent se négocie …5€ capito?

          • PhildeFer dit :

            Ooops: jusqu’en 1969! bien sûr (et non pas 1696..)

        • Hamon dit :

          Les crypto monnaies prennent – et gardent – de la valeur justement du fait des errements et des faiblesses des économies basées sur les monnaies fiduciaires. Il est devenu très difficile de comprendre les mouvements économiques car tout est incohérent et surtout « pippé » . Les cryptos remettent à l’honneur le fondement même de ce qui est une vraie propriété ( vous les conservez vous-mêmes ) , moins facilement confiscables que des avoirs en banque , échangeables selon un rapport offre et demande assaini de tout autre contrôle et potentiellement à même de valorisation colossale. Il faut juste savoir choisir, scruter et ne pas se laisser emporter par un trop grand enthousiasme fort risqué. Mais les laisser complètement de côté semble se barrer la possibilité d’une opportunité unique et incomparable …
          http://www.savoiretaction.eu/

          • milton dit :

            @Hamon, c’est aussi mon avis. Depuis que le Bitcoin existe on en a très peu parlé. Seulement mi 2017 les médias main stream et les Etats ont commencé à le dénigrer. Ils ont trouvé des dizaines d’arguments débiles pour prouver que les cryptos c’était jouer avec le diable. Venant d’eux c’est certainement un très grand compliment et me conforte sur la valeur morale de celles-ci. Je remarque que leurs efforts ont payé en faisant chuter les cours. Mais pas comme ils espéraient. Car ils doutent désormais. Mettre à mort l’évolution et l’inventivité humaine, c’est quand même très débile. Ils préfèrent de loin laisser un peu de mou pour essayer de controler le plus possible. Les valeurs sures restent les cryptos du départ. Btc, Ltc, dash, zcash, monero, bch, eth. car l’on est propriétaire de son argent. Enfin !
            Ils vont donc créer des cryptos d’Etat et controler les individus à 100%. Cela ne fera qu’augmenter les cryptos du départ….
            Selon moi, ils ne peuvent rien faire pour enrayer le phénomène: les gens ne veulent plus que des cloportes gérent leurs vies et leur argent.

  3. lc dit :

    Bonsoir,
    je voulais revenir sur l’enseignement de l’économie dans les facultés.
    Jusqu’en 1970, l’économie était une option des licences de droit. Après 1970, on crée une véritable licence de Sciences Economiques…ouf, avec quelques années de retards sur les Pays Anglo-Saxons.
    Des universités se proclamaient Marxistes…tandis que d’autres étaient plus proches de Keynes, Samuelson..
    A Nice, la fac avait un bon niveau, mais elle était de tendance Marxiste.
    Ainsi, on enseignait un auteur original, Piero Straffa, sur la théorie de la répartition salaire/ capital.
     » La production des marchandises par les marchandises  » Très brillant.
    Aujourd’hui encore, il existe des antagonismes entres économistes, et les problèmes du monde réel sont occultés par des débats sur la pensée économique: Néo Keynésiens..alternative économique..
    Tout le monde ou presque,. ignore les théories monétaires….on en est resté aux théories classiques : marché, production, répartition. Voilà enfin, pourquoi les économistes n’anticipent pas les crise comme les subprimes.

    bonne soirée à tous.

  4. Clement Morelle dit :

    Ça bouge en Italie, les marchés vont swinguer demain.

  5. Anthony dit :

    Il faudra juste éviter de se placer sur les bons US via une banque de lUE et surtout pas française !

    Un compte titre ouvert chez Interactive Brokers, permettra de se placer tranquillement sur ces outils…

  6. milton dit :

    C’est typiqque fRançais de condamner la nouveauté. On aime tellement notre modèle social si parfait. Ça me rappelle les OGM les cryptos. Doit on utiliser les OGM pour sauver des Africains ?
    Les cryptos c’est la même chose. Pas uniquement un geek avide d’argent facile. Les entreprises derrière celle ci font souvent preuve d’oeuvre sociale spontanée. Pas comme avec votre système socialiste verrolé. Exemple le stellar lumens, IBM. Doit on citer XRP ripple ?
    Il y a en effet 1000 cryptos de trop. Même 1400. Les restantes feront des transactions pour aider votre CB. C’est dommage que des gens condamnent violemment les utilisateurs de cryptos. Le gain n’est pas QUE l’objectif. L’idée d’une plus grande justice par rapport à l’argent est la principale raison d’être. Curieusement dans les pays pauvres (Vénézuela), les cryptos sauvent les gens de la famine. On peut pas en dire autant du communisme de Maduro. En Suisse ils s’en foutent. Et ils ont bien raison. La France par contre n’est pas loin du Vénézuela. Le comprendre c’est déjà pas mal.

  7. BA dit :

    L’économiste Paolo Savona déclare : « l’euro est une prison allemande. »

    Paolo Savona ajoute : « L’Allemagne n’a pas changé de point de vue sur son rôle en Europe après la fin du nazisme, tout en ayant abandonné l’idée de l’imposer militairement. »

    Italie : Paolo Savona, un économiste anti-euro, aux Affaires européennes.

    Paolo Savona, dont le nom a été refusé par le président italien pour diriger les Finances, en raison de son euroscepticisme affiché, a finalement été nommé aux … Affaires européennes, au sein du premier gouvernement populiste en Italie.

    https://www.romandie.com/news/Italie-Paolo-Savona-un-conomiste-anti-euro-aux-Affaires-europ-ennes/923406.rom

  8. Nico dit :

    Bonjour à tous,

    J’aurai encore une petite question à poser :

    – Comment se fait il que les bons du trésor plongent si les investisseurs se ruent dessus ? Normalement les taux montent quand on en achetent ? il y a quelque chose que je ne saisit pas.

    et

    – si les taux Italiens ont grimpé en flash, c’est aussi parceque les investisseurs en ont acheté ou l’inverse???

    Merci d’avance de m’éclairer ma pauvre petite lanterne,

    Salutations,

    Gardez la pêche…

    • Kevin dit :

      Bonjour Nico,

      Les taux d’intérêt baissent car comme les investisseurs se ruent dessus pour se protéger, ils sont prêts à avoir des taux plus faible pour conserver leur gains. Cela permet au gouvernement US de s’endetter à moindre coût. En revanche, lorsqu’il souhaite s’endetter et que peu d’investisseurs ont la volonté de lui prêter leur argent, les taux montent car les créanciers sont en force alors que le débiteur USA à besoin de plus d’argent. Plus vous êtes un emprunteur risqué selon les marchés plus le taux d’intérêt est élevé, plus vous êtes considéré comme sûr plus vous empruntez à un taux faible. Parfois, les états empruntent à taux négatifs, car les investisseurs de protègent en perdant un peu.

      Donc si les taux ont grimpé pour les Italiens c’est parce que plus grand monde ne souhaitait leur prêter son argent.

      Enfin si l’emprunteur est toujours considéré comme solvable par le marché, lorsque les taux montent la valeur des titres de créance à faible taux baissent car les investisseurs préfèrent à nouveaux prêter leurs deniers à un taux plus élevé. Inversement, lorsque les taux baissent, la valeur des titres de créances à taux plus élevés augmente car elles rapportent plus qu’à taux faibles pour le même risque.

      Dernièrement, je souhaite dire que si dollar peut se renforcer à court terme grâce à la faiblesse de l’euro, le dollar a aussi ces faiblesses qu’il faut surveiller à moyen terme. Car il ne serait pas impossible que le pétrodollar soit mis à mal par le pétroyuan, que l’attitude violente et l’instabilité du président US fassent tourner des pays vers l’Asie et en particulier la Chine, même si cette dernière à aussi ces faiblesses.

  9. milton dit :

    @Phil, oui bien entendu…;)
    Au même titre qu’aujourd’hui la France arrive à voler plus de 6 mois de salaire. Quand même !
    Que la BCE est capable de nous endetter pour 5 générations.
    Alors je ne dis pas que vous avez tord, mais j’ai ma raison pour penser que les cryptos possèdent plus de valeur morale.
    Si à piori je ne pourrai hélas pas commercer avec vous, j’espère trouver d’autres naifs comme moi.
    N’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre…
    Comme mangez 5 fruits et légumes. Fumer tue, boire ou conduire.
    Bientôt le Bitcoin donnera le cancer…si si.
    Il y aura en effet des cryptos d’Etat. Maduro nous donne hélas pas un bon départ. La Russie ? Bof
    La Suède ça marchera surement. Mais il faut plus le voir pour les échanges entre les pays. Un Africain perdu dans sa contrée recevant de Phil un don immédiat dans un élan de générosité. Essayez autrement avec une pièce d’or ou des dollars.

    • PhildeFer dit :

      @milton
      …N’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre…
      Vous reconnaissez vous-même de facto que les cryptos sont des investissements spéculatifs!
      Nous sommes d’accord sur ce point….

  10. Nico dit :

    Ok, merci Kevin pour ces éclairage 😉

    Bonne continuation à tous…

  11. gmrb dit :

    TARGET 2 Avril 2018

    Regardez la France : le déficit s’accroit de façon exponentielle (Dec 2017 = +30,
    Avril 2018 = – 103,4) alors que depuis 2013 les variation étaient stables (- 30, +30)

    https://sdw.ecb.europa.eu/reports.do?node=1000004859

  12. BA dit :

    Espagne :

    C’est le chaos en Espagne.

    – la droite européiste est renversée : elle vient de perdre le pouvoir ;
    – la gauche européiste accède au pouvoir : le socialiste Pedro Sanchez devient Premier Ministre ;
    – problème : les socialistes n’ont que 84 députés (sur un total de 350 députés) ;
    – aujourd’hui, il n’y a pas de majorité en Espagne ;
    – l’Espagne est ingouvernable.

    Total : 350 députés
    Parti Populaire, droite européiste : 137 députés
    Parti Socialiste, gauche européiste : 84 députés
    Podemos, gauche radicale : 71 députés
    Ciudadanos, centre européiste : 32 députés
    Gauche Républicaine de Catalogne, indépendantiste catalan : 9 députés
    PDEC, autonomiste catalan : 8 députés
    Parti Nationaliste Basque, indépendantiste basque : 5 députés
    EHB, indépendantiste basque : 2 députés
    CC, indépendantiste des îles Canaries : 1 député
    NC, indépendantiste des îles Canaries : 1 député

    https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9put%C3%A9s_de_la_XIIe_l%C3%A9gislature_de_l%27Espagne

  13. Hervé dit :

    Pour acheter des fonds, il faut passer par une banque ou un organisme bancaire. qui les conservera pour le compte de l’acheteur. S’il y a un crash, cet organisme peut faire faillite. Que deviennent alors les fonds ?

  14. gil dit :

    Bonjour

    Tiens donc la DB irait mal
    Dégradée en 2017 par la FED mais l’info tombe maintenant, une petite pichenette pour achever la zone euro ?

    https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/la-fed-a-degrade-le-statut-de-deutsche-bank-aux-usa-en-2017-wsj-1768650.php#

  15. banville dit :

    vous pouvez acheter des etf par l’intermédiaire de brokers.La faillite n’est jamais impossible mais certains sont assez solides.Par ailleurs, une analyse, ici, a mis en évidence que la seule banque française entrant dans les normes définies et rappelées par JPC est la banque Rothschild; ticket d’entrée 500 000 euros.

    • Annick dit :

      Bonsoir banville,

      « la seule banque française entrant dans les normes définies et rappelées par JPC est la banque Rothschild; ticket d’entrée 500 000 euros. » dites-vous.

      Depuis des années je suis une lectrice assidue du Professeur Chevallier, et si je ne participe pas souvent, grâce à lui et à ses fabuleux articles je suis moins cornichon en matière économique et monétaire.
      Selon ses recommandations et analyses de banques, il y a quelques années j’avais transféré mon compte courant chez Martin Maurel qui vient de fusionner avec Rothschild. Ticket d’entrée : 10 000 Euros, et non 500 000. Je ne suis pas assez riche pour posséder une telle somme et suis étonnée d’une telle différence, d’autant qu’ils ne m’ont pas mis à la porte. Êtes-vous sûr de votre affirmation ?

      Je me dis que mes petites économies sont (peut-être ?) à l’abri, par contre j’avoue que, dans la situation présente et le chaos vers lequel nous galopons, je suis un peu paumée quant à savoir comment protéger cette « poire pour la soif » qui représente le seul moyen de secours face à une retraite riquiqui.

      Je profite de ce post pour remercier chaleureusement JP Chevallier de ses efforts patients et pédagogues afin de nous amener à une compréhension plus claire et surtout pour l’information irremplaçable qu’il nous dispense. Je ne manque pas un seul de ses articles et rattrape mon retard quand je suis absente, loin de mon ordinateur.

      Bien à vous tous,

Commenter