22 juin 2018 8

Agrégats monétaires pour les nuls : leçon de monétarisme des Américains, compléments…

Rédigé par dans la rubrique Etats-Unis :

Une fois de plus, quelques compléments s’imposent à mon article précédent, surtout pour les idiots inutiles qui n’admettent pas que je puisse avoir raison contre les nuls de la Banque de France et les super nuls de la BCE

Pour rappel, pour toute personne normalement constituée (c’est-à-dire pour tout le monde sauf les nuls de la Banque de France et les super nuls de la BCE, et les idiots inutiles qui leur font confiance aveuglément), l’agrégat monétaire M1 est constitué d’une part des billets qui se trouvent dans les portefeuilles des particuliers et d’autre part des dépôts sur leurs comptes courants (Total Checkable Deposits), à l’instar de ce que publie la Fed,

Document 1 :

Le deuxième agrégat monétaire, connu sous la forme M2-M1 est constitué de la masse des dépôts dans les caisses (ou les comptes) d’épargne à l’instar de ce que publie là encore la Fed,

Document 2 :

Comme je l’ai écrit précédemment, les nuls de la Banque de France s’obstinent à publier des chiffres de M1 d’une part qui n’incluent pas les billets en circulation et d’autre part qui incluent les trésoreries des entreprises, ce qui constitue une double faute !

Document 3 :

Nuls, nuls, archi nuls, irrémédiablement nuls et jugés nuls. Zéro éliminatoire.
Ils ne comprennent rien, absolument rien aux notions les plus élémentaires en matière monétaire
!

Je suis désolé, j’ai raison, une fois de plus (après mes analyses du bilan de la Banque de France et de Target 2 entre autres) contre tous ces gens-là qui ne sont capables que de répéter en boucle et écrire en copier-coller les mêmes erreurs (… disons pour être gentil).

Hier soir (heures françaises), la Fed a publié les chiffres des agrégats monétaires arrêtés au lundi 11 juin qui montrent que les Américains ont augmenté leurs dépôts d’épargne de 69,8 milliards de dollars par rapport à la semaine précédente, et donc diminué leurs disponibilités (en fait la masse de leurs comptes courants) de 51,8 milliards,

Document 4 :

Ainsi, les dirigeants américains, et en même temps (comme dirait l’Autre !) tout le monde peut constater que les Américains craignent que les décisions du Donald sur les droits de douane aient des conséquences négatives sur leur situation à venir, mais le niveau de confiance reste quand même élevé,

Document 5 :

Malgré le risque d’€-crash, la croissance américaine reste sur une tendance haute proche de 3%,

Document 6 :

Tout est simple, sauf pour les idiots inutiles et les nuls qui le resteront irrémédiablement.

Cliquer ici pour voir le dernier communiqué de la Fed sur les agrégats monétaires.
Cliquer ici pour voir le dernier communiqué de la Banque de France sur les agrégats monétaires.
Cliquer ici pour lire mon article sur le jugement de la 17° Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris jugeant nuls la Banque de France et son gouverneur.

Mots-clés:

8 réponses à “Agrégats monétaires pour les nuls : leçon de monétarisme des Américains, compléments…”

  1. Clément dit :

    Je viens de relire amusé votre article sur le jugement de la 17°.
    Il me vient une question sur cette arnaque sur le cours de l’or.
    Vous semblez avoir un historique de données assez énorme alors je m’interroge sur est-ce que la BdF ou la BCE avant l’effondrement du cours de l’or et de cette affaire, comptaient-elles dans leur bilan des variations éventuellement « favorables » les années précédentes ?
    Le but est de savoir si c’est précisément la perte sèche de 32 milliards qui a déclenché leur magouille sur leur bilan ou si les années précédentes elles occultaient déjà les valeurs de l’or d’une année sur l’autre.

  2. Will dit :

    Un article intéressant sur les banques US/EU a été publié sur le blog Institut des Libertés : http://institutdeslibertes.org/leurope-est-incapable-de-defendre-ses-banques-face-aux-etats-unis/

    Bonne lecture et bonne soirée,

  3. Espagnoux dit :

    M2 ne cesse de baisser en zone euro, alors que M1 ne cesse de grimper ; si je reprends votre analyse sur la croissance de la masse monétaire libre, on devrait avoir une croissance du PIB plus forte en zone euro (puisque les euros zonards sortent visiblement de M2 et mettent l’argent en M1; pourqu’oi n’est ce pas le cas ? Y a t’il en zone euro des fluctuations aussi fortes en weekly entre M1 et M2 ?

    • jp-chevallier dit :

      Non: mauvaise analyse…
      M2-M1 baisse parce que les € zonards sont obligés de puiser dans leur épargne pour s’en sortir
      M1 est hypertrophié = bulle létale !!!
      Les variations d’une semaine à l’autre sont inconnues en €z

  4. crouze dit :

    Parfaitement expliqué ! A la portée de n’importe quelle ménagère ayant eu un certificat d’étude 🙂
    Autre explication possible sur l’hypertrophie M1 (?) : Aucun intérêt de placer ses liquidités sur un compte rémunéré puisque la rémunération avoisine zéro (?) Peut être aussi la sensation de pouvoir « retirer » ses avoirs plus vite sur un compte courant.

Commenter