3 juin 2018 25

€-crash : répétition générale et scénarios

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques

Ces idiots d’hommes politiques italiens qui ont provoqué cette micro crise sont finalement très utiles car cette répétition générale confirme mes analyses et celles des bons spéculateurs…

En effet, des capitaux sont sortis en masse des marchés d’actions et ils se sont réfugiés sur les bons bons (de 2 ans à 30 ans) du Trésor des Etats-Unis.
Comme la demande a augmenté, les prix des contrats ont bondi et inversement, les rendements ont logiquement baissé.
C’est simple. Tout est simple.

Les banques surendettées ont mal supporté ce choc mais elles ont quand même survécu, ce qui ne sera pas le cas lors de l’€-crash.

En fait, cet €-crash ne devrait pas être provoqué par les erreurs de ces idiots d’hommes politiques italiens ou autres, mais par la chute des dominos bancaires qui fera donc plonger les rendements des Treasuries (bons du Trésor des Etats-Unis).
L’euro-système sera alors ingérable par ces idiots qui deviendront alors dangereusement nuisibles.

Mon analyse est confirmée par le fait que l’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et ceux des Notes à 2 ans (le Yield Spread 10y-2y) n’a pas bougé pendant cette micro crise italienne et qu’il a continué à baisser sur sa tendance longue,

Document 1 :

Normalement, il faudrait attendre que ce spread tombe à zéro pour que la chute des dominos bancaires euro-zonards se produise, ce qui devrait se produire avant la fin août,

Document 2 :

Il est possible que ces deux évènements se produisent en même temps.

Cependant, un autre scénario est possible

Le programme du gouvernement italien ne peut produire que des effets négatifs (et intenables) s’il est appliqué dans le cadre de l’euro-système.

Comme les dirigeants des partis au pouvoir ont publiquement reconnu qu’ils ne voulaient pas sortir de l’euro-système (alors qu’ils savent très bien qu’il faut en sortir, surtout grâce aux travaux de l’économiste Paolo Savona qui est un ardent défenseur de l’Italexit), une bonne solution consisterait à mettre en place cette politique économique dite antisystème pendant les mois de juin et de juillet (tout en continuant à proclamer que le gouvernement veut rester dans l’euro-système) et d’en sortir par surprise pendant un weekend aux alentours du 15 août, date à laquelle se prennent souvent les décisions les plus importantes !

La sortie de l’euro-système s’apparente à une dévaluation dans le cadre du système de Bretton Woods.
Elle ne peut se faire qu’un jour bien précis, généralement lors d’un weekend, après avoir proclamé qu’il n’y aura pas de dévaluation !
En effet, les marchés doivent être pris par surprise pour qu’il n’y ait pas de baisses intempestives (en fait de trop grandes perturbations) sur les marchés financiers.

Bien entendu, le gouvernement italien exigera des abandons de créances importants sur les dettes publiques, ce qui générera des pertes considérables par ailleurs.
L’effet boule de neige sera lui aussi considérable et il aura même des répercussions très importantes dans le monde entier.

Si le gouvernement italien ne prend pas cette décision de sortir de l’euro-système, les conséquences seront dramatiques car la situation sera alors totalement ingérable, sur le plan financier et politique.

25 réponses à “€-crash : répétition générale et scénarios”

  1. milton dit :

    Enfin une bonne nouvelle !
    J’imagine la tête de Bercy après. Ces milliers de cloportes qui devront se serrer la ceinture faute de pigeons à plumer. Finalement c’est déjà une immense satisfaction.

  2. Hervé dit :

    Il est impossible de sortir de l’euro sans préparation et par surprise sans que ce ne soit un bordel monstrueux. Par ailleurs, mêmes les hommes politiques les plus idiots savent que la population considérera que c’est de leur faute. Comme ce n’est pas dans leur programme, ils ne le feront que s’ils sont contraints de le faire, ce qui sous-entend que des dominos bancaires seront déjà tombés.

    Vous dites que le problème débute avec les banques, ce qui signifie que ce que « prédit » le document 1, c’est que c’est déjà commencé… Il y a donc une grosse banque qui est en difficulté ou qui le sera bientôt. Laquelle ? DB semble un bon candidat… Cela ira alors très vite. Une autre possibilité est que ce soit plusieurs petites banques italiennes ou espagnoles… cela ira alors plus lentement.

    Personne ne dira laquelle, car nécessairement les politiques vont essayer de la « sauver »…

    Qui sait, nous saurons peut-être lundi :-) .

  3. Bertrand dit :

    Exact…..15/8……

  4. pat dit :

    Non, pas au 15 août, mais après les midterms, à cause d’une récession aux USA.
    « L’effet boule de neige sera lui aussi considérable et il aura même des répercussions très importantes dans le monde entier ». Quel que soit le scenario.
    Merci pour vos analyses.

  5. leydet dit :

    BonjourMr Chevallier,Asselineau explique que les traités ne permettent pas de sortir de l’euro.

    qu’en pensez vous??Merci

  6. milton dit :

    Je m’interroge toutefois sur les USA, molosse aux pieds d’argile. Comme la Russie. Avec un Trump un peu chaud ça risque de vriller grave. Une EU pathétique qui ne mérite qu’une fin spectaculaire, je ne vois plus trop dans quoi mettre des billes. Reste probablement que de l’or, des graines, de l’eau,…et une poule. Une chèvre est un plus. (Pour la douceur du poil et du lait)
    Si seulement les pourritures socialistes pouvaient disparaitre en même temps. Hélas, même topo. La violence engendre la violence. Le socialisme conduira à plus de socialisme. On est foutu.

  7. xav dit :

    Merkel a un soucis apparemment mise en cause sur la régulation des migrants, apparemment ils ont délivré des papiers à tour de bras sans contrôle car débordés !! ahahha

  8. Drtoc dit :

    J’ai quand même l’impression que les « elites » se renvoient la patate chaude et font en sorte que cela ne leur pete pas à la gueule quand il l’auront dans les mains.
    Si c’est ça le monde dans lequel on vit….
    Moi j’en suis a me demander s’ilne Faut pas se tirer de France juste pour que mes enfnats ne connaissent pas les emmerdes.
    Y a t il des chances que l’europe Finisse comme l’URSS??

  9. blitzel dit :

    J’attendais avec impatience, votre mise à jour, sur la situation italienne; c’est bien ce que je voyais,… je ne suis pas déçu. Etre anti système et ne pas sortir de l’ euro, c’est fou, criminel ou idiot, pour eux déjà,…
    Ils vont précipiter la faillite de l’ €-crash et là la rupture sera claire et nette, comme une charge de Pentrite sur une poutrelle d’acier…. presque le onze neuf !
    Merci encore.

  10. frexit dit :

    Je ne vois pas par quel moyen l’Italie pourrait sortir de l’euro en un weekend ! On ne sort pas de l’euro comme on ferme une banque au bord de la faillite le WE. La sortie de l’euro se fera par L’€urocalypse car personne n’aura la sagesse d’en sortir de manière ordonnée (sauf peut-être les allemands mais je ne pense plus qu’ils en aient encore le temps). Ce qui est certain, c’est que les europhiles mettront tout sur le dos des Italiens.

  11. frexit dit :

    Je pense que c’est la FED qui mène le bal. Comme par hasard la FED a fait pression sur la Deutsche Bank et hop le Président Italien a rétropédalé et accepté le gouvernement de la coalition eurosceptique. (je vous laisse deviner la chaine de pressions derrière cela) Bientot, en montant ses taux la FED fera exploser le bouzin européen en faisant exploser la bulle de la dette et tomber les banques (italiennes en premier puis européennes). Après ce sera l’orgie pour ceux qui auront encore une monnaie (même de singe comme le dollar) et qui voudront acheter des entreprises européennes pour pas cher.

  12. milton dit :

    Les Français se plaignent du décalage entre les technocrates et leur réalité. Il est utile alors de rappeler qu’ils n’ont jamais d’histoire humaine été aussi proches de nous. Ils sont partout même. Sur notre compte bancaire, nos smartphones, dans la rue avec les caméras, les radars auto (j’adore celui de la frontière Suisse…), Bercy et son big data. Bref, ils savent mieux que nous de quoi l’on a besoin !
    Mais si, c’est évident. Le fichier de la sécu, des assurances, des compteurs linky, les smartwatches, etc…
    Donc, le plus simple est de le dire n’importe où, n’importe comment, le plus souvent possible:
    L’Etat Orwélien, je vous emmerde. Je vous déposséderai de mon argent en le cramant dans des crypto monnaies.
    Là, c’est dit.

  13. Hervé dit :

    La commission européenne a en secret créé un organisme dont l’objet est d’analyser l’eau du robinet dans les différents pays européens. Le résultat est détonnant, une molécule dont les effets sont inconnues serait présentes dans l’eau que nous absorbons. Un scientifique aurait dit : « il est possible qu’une molécule puisse conduire les gens à tenir des propos incohérents ». Suite à ce constat, la CE en a déduit que cette molécule était à l’origine des campagnes anti-euro qui auraient conduit les européens à délaisser l’euro au profit de monnaies locales et ainsi contribuer à la crise actuelle. Un laboratoire privé qui a analysé la molécule a conclu : « cette molécule est composé de deux atomes d’hydrogène pour un atome d’oxygène, n’importe qui est capable de la produire ». Il en résulte que la CE peut affirmer avec certitude que c’est M. Poutine en personne qui aurait commandité l’empoisonnement de l’eau consommé par les européens. Ainsi, après avoir influencé les élections américaines, italiennes, anglaises, française (sans succès) la Russie serait responsable de l’échec de la monnaie unique. La CE et les états unis sont en pourparlers pour définir les sanctions adéquates contre les Russes afin de les empêcher de nuire dans le futur. M. Trump a déclaré qu’il était prêt à fournir le gaz dont les européens avaient besoin en remplacement de celui fourni par les Russes.

    • milton dit :

      @Hervé, j’ai mieux que du h2o dans l’eau. Les conservateurs empécheraient la décomposition normale des cadavres humains. Pire ? Un croque mort est capable de dire si vous avez un lave vaisselle chez vous. Mais concernant l’humain Français, il a le record d’utilisation de drogues (légale ou non).
      Avec ça les théories de complot n’ont plus trop de place. L’humain est le plus effrayé de lui même que du reste de l’univers. Ça nous donne son niveau d’évolution….

  14. milton dit :

    Si le 15 août est la date, on peut dire que le vol à la source tombe pile poil. Une fois les assurances vie, les annulations de garanties bancaires (loi sapin etc…), la déclaration obligatoire des virements en EU et ailleurs, l’on peut dire qu’ils savent très bien où l’on va.
    Mais le sans dents sera sur la plage laissant l’élu gérer à sa place. Bah qu’il se reprenne une double dose de frites car en septembre ça va roxxer.

  15. milton dit :

    Pour embrayer sur l’après crash. Curieusement le Vénézuela, la Russie, la Chine sont prêtes pour les cryptos Pas des pays très libéraux, on en conviendra.
    Ma réfléxion du jour me conduit du minitel rose à l’Internet et ses sites cochons. La finance suivera probablement le chemin du porno. Plus rapide, plus coloré, plus destructeur.
    La traçabilité sera utilisée uniquement pour contrôler les individus.
    Ce qui nous renvoie au btc, dash, litecoin, zcash, monero qui resteront EUX, des monnaies de naifs libéraux…
    Tant qu’il y aura de la vie, il y aura des libéraux !

  16. aa dit :

    je vous invite à lire ce livre ou il a été inséré un discours politique sur l’effondrement du pays Portugal. l’analyse est pertinente et ce qu’a subit le Portugal en 1641 s’est reproduit pour la Grèce et se produira pour l’Italie aussi.
    https://books.google.fr/books?id=toAWbdvpyY8C&printsec=frontcover&dq=tremblement+terre+lisbonne+1755&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwi0u8iy-sHbAhVqJMAKHYt4Dns4ChDoAQgxMAI

    https://books.google.fr/books?id=toAWbdvpyY8C

    Ange Goudar – 1756 – ‎Lire

Commenter