6 août 2018 5

Rothschild & Co, 4° trimestre 2017

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques : Banques françaises

Après les banksters des Gos banques françaises qui ne respectent rien et qui font n’importe quoi n’importe comment, ce qui est très dangereux pour tout le monde, un peu d’air frais avec la banque Rothschild & Co qui est la seule banque d’envergure nationale qui ait de bons fondamentaux

Après avoir intégré la Banque Martin-Maurel, Rothschild & Co ramène vers le bas petit à petit son multiple d’endettement (leverage) à 5,8 correspondant à un ratio Core Tier 1 de 17,3 !

Document 1 :

Rothschild & Co2016 Q12016 Q32017 Q12017 Q32017 Q4
1 Assets9 022,358533,4312177,27111800,64812115,739
2 Equity1 529,171457,3341828,9551831,1311911,72
3 Deductions
4 Goodwill11,853116,638123,843123,262123,162
5 Tangible eq1 517,321 340,701 705,111 707,871 788,56
6 Liabilities7 505,037 192,7310 472,1610 092,7810 327,18
7 Leverage (µ)4,95,46,15,95,8
8 Core Tier 1 (%)20,218,616,316,917,3

Sommes en millions d’euros.

Il est rare qu’une grande banque atteigne de tels ratios.
Pour rappel, ce bon vieux Greenspan considère que ce leverage ne doit pas dépasser 10, ce qu’aucune grande banque présentant des risques systémique n’atteint, seules les plus grandes banques américaines en étant proches.

Un leverage de 5,8 signifie que le total des dettes est de 5,8 fois plus élevé que le montant de ses véritables capitaux propres.

Document 2 :

Par ailleurs, les informations présentées dans les rapports financiers montrent que ces chiffres donnent une image fidèle de la réalité.

Une anomalie toutefois à signaler : Rothschild & Co ne publie pas ses résultats trimestriels, et les résultats semestriels sont publiés avec beaucoup de retard, ce qui n’est pas normal.

Cliquer ici pour voir les résultats de cette banque.
Cliquer ici pour voir mon analyse précédente sur cette banque avec d’autres informations relatives à l’intégration de la Banque Martin-Maurel.

Mots-clés: , , , , , ,

5 réponses à “Rothschild & Co, 4° trimestre 2017”

  1. B.M dit :

    Pour s’en sortir sans trop de pertes voir mème gagner de l’argent en spéculant bien sur l’€ krach, l’ouverture d’un compte titre et ou mème un compte courant dans une banque US me semble la seule solution viable qu’en pensez-vous Mr Chevallier ?

  2. daniel dit :

    waouh, çà laisse de la marge à un accès de faiblesse mais comme je l’ai déjà signifié, elle est une banque d’investissement avec un ticket d’entrée de 500 000 e.Mais bon, on ne va pas faire les difficiles à comparer aux autres bilans…merci

  3. totohk dit :

    n’oublions pas nos amis du Béarn, la Banque Pouyanne!
    pas d’appel au marché au passif, c’est à dire qu’ils ne travaillent qu’avec l’argent des dépôts de leurs clients qui constituent donc leurs seules dettes, à l’ancienne, prudemment, tranquillement, simplement… avec la famille Pouyanne à la barre.
    c’est petit et c’est rentable:)

  4. totohk dit :

    à la Pouyanne on ne vous demande pas 500k€ à placer en gestion pour rentrer, c’est moins jet set, c’est pour tout le monde

Commenter