17 août 2018 10

Venezuela : hyperinflation, etc.

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Monétarisme

Les Vénézuéliens ont bien de la chance : ils ont un lider maximots révolutionnaire viscéralement anticapitaliste digne successeur d’Hugo Chavez qui réussit à continuer à faire le bonheur de son peuple grâce à sa politique économique.

Ainsi par exemple, les Vénézuéliens jettent leurs billets de 100 bolivars dans les rues car ils ne valent plus rien !

Document 1 :

Le taux d’inflation serait de l’ordre de… 1 000 000 % !

Les caisses des magasins ne peuvent plus enregistrer en une seule fois les paiements des clients car les sommes à payer dépassent les limites des nombres disponibles !

Toute activité économique sera arrêtée dimanche prochain (pour une durée indéterminée) pour pouvoir mettre en circulation de nouveaux billets avec… 5 zéros de moins.

Pour couronner le tout, un pont (dont l’architecte était l’Italien Morandi) est la copie quasiment conforme de celui de Gênes, et les pylônes n’ont pas été inspectés depuis plus 20 ans !

Document 2 :

Là aussi, le trafic, en particulier des poids lourds dont les charges ne sont plus contrôlées, dépasse les prévisions.

C’est avec la Corée du Nord un très bel exemple de la réussite du socialisme historique (ou du communisme) qui n’est pas mort.
En France, le socialisme est plus doux, larvé
.

Mots-clés: ,

10 réponses à “Venezuela : hyperinflation, etc.”

  1. milton dit :

    Lol, sauf pour le larvé. Se faire bouffer lentement par une larve est assez douloureux et très désagréable !
    Le socialisme accouche de la même chose que le communisme. C’est même pire car utiliser le capitalisme pour nourrir une bête immonde c’est stupide, abject, impossible, contre nature.

    • Dul dit :

      Combien de temps la france qui bosse va pouvoir nourrir la bête publique qui dévore de plus en plus de cash pour non pas fabriquer du service de m….. mais simplement s’activer ?

  2. knavo dit :

    En comparaison si les dettes françaises étaient mis à plat, les dérivés aussi et le budget intérieur, à combien se monterait le prix du billet de 100 € en fonction des 2 300 milliards de dettes et de ce qui est caché, du budget qui craque de partout, …et des expositions aux dettes extérieures (Banques exposées à leur bilan désastreux, leverage etc) …
    A une pièce de 0,05 € ,ou moins !? ….
    Evidemment il y a les épargnes des français à 4700 M qui serait vite mis à sec, mais à condition que l’ Etat puisse les « lever sans révolution ».
    Personnellement je pose une question,… mais je n’y pense même pas.

    • jp-chevallier dit :

      ça va mal en ce moment pour le 10 ans italien, le Bund et le spread 10y-2y… ce qui est normal

      • milton dit :

        J’attends avec impatience le prélèvement à la source. En plus d’un foirage total, les gens vont le sentir passer. Parfait pour réveiller ce beau monde proche du goufre….

    • milton dit :

      C’est bien pour ces raisons que la France voulait l’Euro. Elle voulait cacher ses « faiblesses ».
      Du coup on a profité pour aggraver le problème en mettant la poussière sous le tapis. Puis hollande voulait mutualiser l’incompétence !
      Chose reprise par le mignon poudré. Ces gens sont pathétiques.

    • Nico dit :

      Oui ca bouge pas mal, mais l’euro stagne encore proche du 0% ( US/EUR ), si la monnaie € plonge se sera encore plus beau…

  3. Olivier dit :

    Nous testons les 0,24 sur le 10-2 y !
    Si nous cassons, comme l’a dit M. Chevallier, nous reprendrons la tendence lourde et ce sera la descente !

    Apparemment, c’est une limite importante pour les investisseurs. En dessous, c’est sous 1/4 et c’est psychologique pour les anglosaxons qui compte en 1/2, 1/4, etc.

  4. David dit :

    Au sujet du Vénézuela, vous oubliez de dire qu’il subit un blocus économique.

    Les Etats-Unis sont riches grâce au libéralisme mais aussi grâce au racket qu’ils exercent sur
    le reste du monde (excepté Israel).

Commenter