14 octobre 2018 2

Wells Fargo 3° trimestre 2018

Rédigé par dans la rubrique Banques : Banques américaines :

Wells Fargo a publié son bilan à la fin de ce 3° trimestre passé.
Le passage de ces chiffres dans ma nouvelle grille d’analyse donne des résultats étonnants

D’abord, Wells Fargo respecte presque les exigences des règles prudentielles d’endettement édictées par ce bon vieux Greenspan à savoir un multiple d’endettement (mon µ, le leverage en anglais) de 11,58 ce qui correspond à un véritable ratio Core Tier 1 de 8,63 % exactement au même niveau au centième près qu’au 3° trimestre 2017 !

Document 1 :

Wells Fargo (pub.)2017 Q32017 Q42018 Q12018 Q22018 Q3
1 Assets1 934,941 951,561 915,391 879,701 872,98
2 Equity205,929206,936205,752205,188198,741
3 Preferred stock25,57625,35826,22725,23723,482
4 Goodwill26,58126,58726,44526,42926,425
5 Tangible equity153,772154,991153,08153,522148,834
6 Liabilities1 781,171 796,571 762,311 726,181 724,15
7 Leverage (µ)11,5811,5911,5111,2411,58
8 Core Tier 1 (%)8,638,638,698,898,63

Sommes en milliards de dollars.

Cependant, il faut tenir compte que les dirigeants de Wells Fargo ont décidé de racheter pour… 7,918 milliards de dollars d’actions de la banque (40,538-32,620) grâce aux bénéfices réalisés, ce qui correspond à l’augmentation des actions d’auto contrôle (treasury stock) !

Document 2 :

En réintégrant ces actions d’auto contrôle (treasury stock) dans les capitaux propres, le leverage tombe à… 8,89 ce qui correspond à un ratio Core Tier 1 de… 11,25 % !

Document 3 :

Wells Fargo (pot.)2017 Q32017 Q42018 Q12018 Q22018 Q3
1 Assets1 934,941 951,561 915,391 879,701 872,98
2 Equity205,929206,936205,752205,188198,741
3 Deductions52,15751,94552,67251,66649,907
4 Treasury stock27,77229,89231,24632,6240,538
5 Tangible equity181,544184,883184,326186,142189,372
6 Liabilities1 753,401 766,671 731,061 693,561 683,61
7 Leverage (µ)9,669,569,399,18,89
8 Core Tier 1 (%)10,3510,4710,6510,9911,25

C’est absolument parfait !

La gestion des dirigeants de Wells Fargo est particulièrement subtile comme le montrent ces deux tableaux car, d’abord, la banque donne l’impression que le leverage se maintient apparemment à un niveau acceptable, puis, en tenant compte des rachats d’actions (ce qui donne une image fidèle de la réalité) que ce leverage s’améliore très régulièrement de trimestre en trimestre en tombant même nettement sous la barre critique des 10 !

Ma grille d’analyse des banques ainsi complétée par l’incorporation des actions d’auto contrôle (treasury stock) dans les capitaux propres donne d’excellents résultats qui permettent d’apprécier à leur juste valeur la santé de toute banque, ce qui est une innovation majeure… que l’on ne retrouve nulle part ailleurs !

Le plus drôle est qu’aucun idiot inutile dans le genre journaleux, bonimenteur ou analyste patenté n’a compris la subtilité de la gestion de ces dirigeants qu’ils vilipendent par ailleurs abondamment à la suite de dérapages passés aux conséquences négligeables.

Par ailleurs, Wells Fargo publie un tableau aboutissant par d’autres moyens que les miens quasiment aux mêmes résultats pour ce qui concerne le montant des capitaux propres tangibles,

Document 4 :

Pour rappel, les chiffres retenus pour les calculs du leverage sont les capitaux propres tangibles c’est-à-dire les capitaux propres publiés diminués des actions de préférence, du goodwill et des minoritaires selon les règles édictées par ce bon vieux Greenspan, sans pondérer les actifs, comme c’est le cas avec le ratio Core Tier 1 et comme le préconisent entre autres Axel Weber, la BRI (le fameux Bâle I), la Fed, la Prudential Regulatory Authority du Royaume-Uni et la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC),

Comme je l’ai écrit précédemment, la comptabilité des banques américaines donne bien une image fidèle de la réalité en particulier en enregistrant les prêts à leur juste valeur (fair value), c’est en dire en respectant les principes comptables qui doivent être appliqués, ce que ne font pas les banques européennes !

Wells Fargo va certainement conserver la première marche du podium des grandes banques systémiques mondiales…

Cliquer ici pour voir les résultats de Wells Fargo pour ce dernier trimestre.
Cliquer ici pour voir mon article précédent sur cette banque avec d’autres informations.

Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 réponses à “Wells Fargo 3° trimestre 2018”

  1. bubu dit :

    Bonjour,

    Wells Fargo Advisor (pour le trading) est-elle intégrée dans la « Wells Fargo & Compagny and Subsidiaries » ? Sinon elle doit avoir son propre bilan inconnu aux lecteurs du site !

    Wells Fargo Bank N.A. propose des comptes Chekings et Savings qui sont protégés par la FDIC à hauteur de $250’000. Mais les taux d’intérêt sont quasi nuls. Il existe les CDs avec un petit taux d’intérêt fonction de la durée. Mais les non-US citizen et non resident y ont-ils droits aux CDs ?

    La banque propose donc le trading mais géré par la « Wells Fargo Advisor ». Les comptes ne sont pas protégés par la FDIC mais par la SIPC à hauteur de $500’000, ce qui est bien mieux.
    Mais j’ai lu que la SIPC dispose d’un fond de $3 billions (3’000’000’000) et que cela ne représente que 6’000 comptes à $500’000 ! Où est l’erreur ?

  2. Macumba dit :

    Bonsoir Mr Chevallier,
    Sans rapport avec la Banque Weels Fargo,
    Aujourd’hui 14 Octobre, l’affaire du journaliste Khashaggi secoue la rubrique politique.
    En effet la bourse de Ryad a plongée de 7%..
    On peut penser qu’il aura des répercussions sur la BCE, notamment sur la capitaux provenant des riches pays producteurs de pétrole qui renflouent chaque semaine cette banque à coup de pétrodollars.
    Les saoudiens seront moins disposées à fournir des liquidités.
    La semaine prochaine s’annonce cruciale Les Saoudiens seront moins généreux avec les Marioles.
    Les soucis commencent à pointer :Mauvais temps et mer agitée…s’annonce..
    Bonne soirée.

Commenter