4 novembre 2018 28

Le Donald, les midterms, le spread 10y-2y et l’€-crash…

Rédigé par dans la rubrique Etats-Unis :

L’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et ceux des Notes à 2 ans, le Yield spread 10y-2y, se dirigeait inexorablement vers le zéro avant la fin du mois d’août comme je l’ai écrit maintes fois depuis le mois de décembre dernier,

Document 1 :

Les cycles poursuivent toujours leur cours normal d’un plus haut à un plus bas, etc.
Es muß sein
!

Ce spread allait même tout droit vers zéro avant la fin août d’après toutes les droites de tendances depuis le début 2017… ce qui avait le très gros inconvénient de se produire avant les midterms, et donc d’empêcher le Donald d’aborder les élections dans la meilleure position possible,

Document 2 :

Il est donc intervenu énergiquement selon ses habitudes le… 19 juillet pour faire remonter ce spread, puis à nouveau ensuite, et avec l’aide de la Donald Company, c’est-à-dire des grands investisseurs qui veulent, comme lui, défendre d’abord et avant tout les intérêts de l’Amérique, et ça a marché !

Document 3 :

A l’instar du Donald, la Donald Company en a rajouté une grosse louche en faisant bondir les rendements, dont ceux du 10 ans bien au-dessus de leur limite logique des 3,0 % compte tenu des risques d’€-crash,

Document 4 :

Idem pour les rendements du Bill à 3 mois,

Document 5 :

Cerise sur le gâteau : le spread entre les rendements des mauvais bons à 10 ans du Trésor italien et ceux du Bund est retombé nettement sous la barre critique des 300 points de base, là encore grâce à la Donald Company,

Document 6 :

Tous les idiots nuisibles que sont les journaleux et les autoproclamés experts financiers de tous les établissements financiers ont dit et écrit que l’écart entre les rendements des Trésors de la zone allaient converger en 2018 car la situation des banques et des économies allait en s’améliorant, ce qui ne correspond pas du tout à la réalité, évidemment,

Document 7 :

Une fois de plus, des rendements négatifs, ça n’existe pas, c’est impensable, inconcevable, inimaginable,

Document 8 :

Des rendements de bons à 10 ans de Trésors inférieurs à 2 % sont même totalement hors normes,

Document 9 :

Comme je l’ai écrit maintes fois, l’€-crash est en suspens.
Stratégiquement, Donald & Co ont intérêt à laisser faire les marchés qui conduiront librement à cet €-crash tant attendu

Cliquer ici pour lire mon article précédent sur ce thème.

Mots-clés: , ,

28 réponses à “Le Donald, les midterms, le spread 10y-2y et l’€-crash…”

  1. xavier Leydet dit :

    Bonjour Mr Chevallier vous faites partie des cinq meilleurs économistes de France.Vous avez un plus,
    se sont des connaissances pointues sur les graphiques.Merci de faire un pas supplémentaire en vous penchant sur
    la Géo-ingéniérie.Le réchauffement climatique est une vaste farce orchestrée par All Gore,Nicolas
    Hulot pour instaurer la taxe carbonne.Attention,il existe un énorme dérèglement climatique volontaire,
    c’est le plus gros crime contre l’humanité,jamais commis.https://www.youtube.com/watch?v=-oRwuQn-maA Merci de vous penchez sur le sujet,cela nous concerne tous.

  2. Macumba dit :

    Bonsoir,
    Les élections américaines du Congrès de mardi seront d’un enjeux très important.
    D’une part on risque de voir une baisse des valeurs à la bourse …
    et d’autre part, il pourrait y avoir plus d’isolationnisme des Etats Unis dans les affaires économiques
    du Monde,surtout par rapport à l’Europe et à la Chine …
    A suivre les résultats avec attention..
    Bonne soirée à tous.

  3. knavo dit :

    Ce que j’attendais comme explication (ou confirmation) vient à point dans cet article.Merci.
    Cependant je suppose que les grands investisseurs du Trump & cie qui tordent les cours au yeald spread sont les grandes banques principales us, (JPM, G&S etc !?).
    La grande différence entre les économistes de tout poil et JP Chevallier, c’est que les économistes commentent selon des estimations personnelles parfois à l’aide de quelques chiffres jetés en pature à notre appréciation où le doute s’installe..
    Ici chez JP Chevallier, ce sont les chiffres qui parlent et en cela le doute est banni.
    Condoléance à l’Europe !

  4. Nico dit :

    C’est étonnant de voir que dans les pays qui sont autorisés à faire du commerce avec l’Iran pour le pétrole en Europe sont la Grèce et l’Italie ! Que les Italiens ont négocié avec Trump ca m’étonne pas, mais pour la Grèce ?

    Sur 6 pays, 2 sont Européens et en difficulté financière….

    Des infos ?

  5. Nico dit :

    Je pose la question sans avoir fait de recherche, mais pourquoi pas l’Angleterre ?

    Sacré Donald, sacré commerçant !!!

    • knavo dit :

      @nico
      …suis bien d’accord mais en juillet il y a eu de l’eau dans le gaz:
      « Des sourires au dîner mais un coup de poignard dans la presse. Donald Trump a douché les espoirs de la Première ministre britannique Theresa May : il n’y aura pas d’accord de libre-échange avec Washington si elle maintient une relation économique étroite avec l’UE après le Brexit, 20 Minutes , juillet 18) »

      Sacré Donald !!!

  6. pascal dit :

    la Bce enjoint la SG, Bnp et la banque postale à renforcer leurs fonds propres…

  7. milou dit :

    le libor 3 mois est à 2.59.

  8. Clément dit :

    A nouveau 0,7 d’écart entre le 3 mois et le 6 mois italien. C’est à ce demander si les chiffres ont encore du sens dans cette réalité.

  9. daniel dit :

    A en croire la préouverture des marchés US, Trump a gagné..prudence oblige, ce sont les jours suivants qui seront intéressants.A voir le spread 10Y-2Y s’il prend à nouveau, le sud, comme amorcé hier!

  10. Olivier dit :

    MidTerms terminées ! Direction €-crash, le spread 10-2Y perd 16% !

  11. ratel dit :

    bonjour.
    espérons que l eurocrash n’arrive que dans quelques mois histoire de passer un Noêl festif.peut être que la récrée sera terminée lorsque les anglais auront bouclés leur brexit aux environ du mois de mars

  12. Lestie dit :

    Bon moi ça me gave ces incertitudes ! Ca va pèter ou ça va pas pèter ? Est-ce que je continue mes projets de déménagement qui vont couter moult pognon et entraîner moultes complications administratives ou est-ce que j’investi mes trois ronds dans des bon vieux hercules et autres denrèes pour le troc, sans oublier une machette ou deux ?

  13. ROQUET dit :

    Bonjour ,
    A therme on y arrivera ?
    p’tèt ben qu’oui, p’tèt ben qu’non (réponse de Normand).
    Cordialement

  14. ROQUET dit :

    Bravo pour les chiffres pour les dates de fin ( à terme) c’est beaucoup plus flou !
    JP

  15. Yves B dit :

    https://www.tresor.economie.gouv.fr/Articles/2018/11/06/tresor-eco-n-231-le-reseau-mondial-des-lignes-de-swap-entre-banques-centrales

    Document émis par la Direction du Trésor en France.

    Très intéressant de constater l’évolution de ces accords SWAP, à mettre en parallèle avec la dédollarisation de nombre de pays (par dédollarisation, j’entends, outre le fait de favoriser des devises au lieu du USD dans les échanges internationaux-bilatéraux, le fait de ne plus acheter et surtout de vendre les treasuries – pas besoin de mettre de lien, une simple recherche suffit pour constater cela…sauf pour quelques pays parmi lesquels la France).

    Libre à chacun de favoriser la détention d’avoirs monétaires en USD et de penser que leur économie est la seule qui ne subira pas de chocs économiques et monétaires.

    Cela fait un peu penser à la part des entités françaises autres que les OPCVM, les banques et les compagnies d’assurance dans la détention des obligations de l’Etat français – juste 20.30% dans la dernière publication d’octobre: https://www.aft.gouv.fr/fr/node/11657 – évidemment, ce phénomène ne concerne pas les US qui drainent actuellement encore et toujours et sans remise en cause toute l’épargne du monde…

    Pour ma part, je préconise des actifs simples, appréhendables localement et rapidement, et sans biais gouvernemental plutôt que, par exemple, un compte – monnaie scripturale… – en USD auprès d’une banque US, ce qui pour ma part, ne me concerne pas et ce que je ne recommande pas. Ceux qui agissent sont ceux qui sont possédés par leur patrimoine et leur intellectualité matérialiste d’accumulation sans jouissance.

    • Yves B dit :

      coquille à corriger:

      « Ceux qui agissent [ainsi en délocalisant leurs avoirs financiers en USD, et/ou qui souhaitent retirer le maximum de performance générée par leurs avoirs financiers autrement qu’en réalisant des diligences à titre personnel] sont ceux qui… »

  16. How dit :

    C’est reparti mon kiki… Ritalexit…Brexout…et tout s’écroule en France, même l’immobilier immobile !

    Spread 10Y-2Y à 25 pour un nouveau top départ du compte à rebours, demain c’est un nouveau jour ou pas…

    Le pétrole baisse encore, mais pas à la pompe… Normal, dans le pays le plus taxé du monde.

    Prenez votre temps, la faillite n’arrive jamais à l’heure, et les tsunamis ne préviennent jamais à l’avance.

  17. ALAIN EVRARD dit :

    Bonjour Monsieur Chevallier,

    Le bras de fer entre l’Italie et l’Europe sera-t-il une variante du scénario grec ou un élément accélérateur de l’€-effondrement?

    Cordialement,

    Alain
    Liège
    Belgique

Commenter