Citigroup 2° trimestre 2013

En appliquant les règles de bonne gestion préconisées par ce bon vieux Greenspan sur les écarts d’acquisition et le multiple d’endettement pour les banques, Citigroup reste la banque la plus vertueuse de la liste des banques systémiques mondiales avec un leverage réel de 10,6 mais supérieur à la limite autorisée de 10 correspondant à un ratio Core Tier 1 réel de 9,4 % contre un minimum de 10 %, en amélioration constante depuis un certain nombre de trimestres,

Document 1 :

Citigroup2012 Q22012 Q32012 Q42013 Q12013 Q2
1 Assets1 916,451 931,351 864,661 881,731 883,99
2 Equity183,911186,777186,487190,222191,633
3 Preferred st0,3120,3122,5623,1374,293
4 Goodwill25,48325,91525,67325,47424,958
5 Tangible eq158,116160,55158,252161,611162,382
6 Liabilities1 758,341 770,801 706,411 720,121 721,61
7 Leverage (µ)11,11110,810,6410,6
8 Tier 1 (%)99,19,39,49,43

Citigroup et Wells Fargo sont les deux seules banques de la liste des banques systémiques à respecter les règles de Bâle… I soit de 12,5 avec un leverage inférieur à 11 ! Toutes les autres ont un leverage supérieur à 13.

Partout dans le monde, les grandes banques ne respectent donc pas les règles de bonne gestion prudentielle, ce qui est particulièrement dangereux.

Document 2 :

La situation est encore pire dans la vieille Europe comme le montrent les chiffres des leverages réels et le blocage du marché interbancaire.

Cliquer ici pour lire le dernier rapport financier de Citigroup.

1 réflexion sur “Citigroup 2° trimestre 2013”

  1. Bonjour,

    J’ai consulté le dernier rapport sur le site de Citigroup mais pas moyen de trouver un rapport sur ses filiales, en particulier celle de Singapour où j’ai un compte. Sur le site de Singapour, on y trouve un bilan résumé à l’extrême qui donne notamment un ratio Tiers 1 de 26,23%, donc un leverage de 3,8 mais ça me paraît impossible. Qu’en pensez-vous?

    Eric

Répondre à bismarck Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *