L’€ crise s’aggrave

Tous les bons indicateurs sont concordants : la crise s’aggrave dans la zone euro.

L’écart relatif entre les bons à 10 ans des Trésors suisses (0,698 %), allemands et des Etats-Unis (1,85 % hier soir) en est le plus sensible et le plus fin.
Sa tendance lourde est bien à l’augmentation après le trou d’air de l’affaire d’Hil de Branquignol,

Document 1 :

Contrairement à la propagande officielle, le franc français est au plus mal par rapport à l’ersatz de deutsche mark qu’est le Bund,

Document 2 :

La Grèce est hors de l’€ système depuis le début des grandes turbulences financières ainsi que le Portugal depuis début mai 2010, lorsque des banques de la zone euro ont failli être en défaut de paiement (en dollars),

Document 3 :

Contrairement à toute logique économique et financière, la nomenklatura de l’€URSS joue la montre en essayant à tout prix de maintenir en survie ce système condamné, les malheureux Euro-zonards en étant les premières victimes consentantes.

Après avoir cherché à faire payer le sauvetage de ces cochons de pays du Club Med par l’Allemagne, c’est la BCE (avec son trésor et ses capacités d’emprunt) qui est visée maintenant.

Tout est simple !

2 réflexions sur “L’€ crise s’aggrave”

  1. Bonjour Monsieur CHEVALLIER,

    J’ai lu dans différents articles que les banques Européennes (en particulier Françaises et Allemandes)
    joueraient la montre pour transférer leurs obligs pourris à la BCE et de ce fait faire supporter et faire
    payer la note à l’ensemble des citoyens européens. EST CE VRAI ???

    Je vous invite à visionner cette vidéo d’un journaliste Irlandais courageux qui ne se laisse pas manipuler
    et qui répond avec opiniâtreté à un type de la BCE …..

    http://blog.crottaz-finance.ch/?p=9145

    BIEN CORDIALEMENT,

    JEROME

    1. Il y a encore des journalistes… en Irlande au moins !
      Tout le monde essaie de faire payer la BCE dans la mesure où Angela ne veut plus mettre + de sous car elle aimerait être encore au pouvoir après les élections à venir.
      + la BCE paiera, – les autres paieront !
      Pour l’instant, le Mariole n’a pas voulu céder !

Répondre à jerome Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *