Les Marioles de la BCE à la dérive, actualisation au 29 novembre…

Des banques de la zone euro ont encore emprunté 719 milliards d’euros à la BCE vendredi dernier 29 novembre car elles ne peuvent pas le faire sur les marchés à court terme du fait que les dirigeants des banques n’ont plus confiance entre eux,

Document 1 :

Plus grave : leurs dépôts, 429 milliards d’euros, ont baissé plus rapidement que leurs emprunts,

Document 2 :

L’évolution de ces données sur ces dernières années montre clairement la montée des turbulences

Document 3 :

… et l’augmentation de l’écart entre les emprunts et les dépôts : 289 milliards d’euros avec le risque de tsunami bancaire qui peut surgir à tout moment,

Document 4 :

C’est le grand plongeon. Les Marioles de la BCE ne contrôlent plus rien. Ils sont à la dérive ! La fin de l’année risque d’être chaude.
Heureusement, toutes les zautorités françaises sont unanimes : nos Gos banques sont bien capitalisées.
Les … ça ose tout, et c’est à ça qu’on les reconnait !

Pour l’instant, tout va bien. Carpe diem.

Cliquer ici pour lire mon article précédent à ce sujet.

6 réflexions sur “Les Marioles de la BCE à la dérive, actualisation au 29 novembre…”

  1. Ne devrions-nous pas être plus inquiets si les encours (et la différence “dépôts – prêts”) augmentaient, que comme à présent quand ils diminuent, semaine après semaine ?

    Certes il serait peut-être plus rassurant qu’ils soient encore plus faibles, mais s’ils continuent d’évoluer à la baisse (comme c’est le cas depuis plus d’une années), ça finira par arriver…

Répondre à D. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *