Banksters français, 3° trimestre 2019

D’après les rapports financiers certifiés des banksters français, la situation est pire que ce que l’on pouvait imaginer, et pire que ce que j’en ai écrit précédemment ! C’est surtout Natixis du Groupe BPCE qui pose les plus gros problèmes avec des actifs sous gestion (pour 921 milliards d’euros fin septembre !) qui ne sont pas comptabilisés dans son bilan alors qu’ils sont logés dans des entités dont Natixis est majoritaire ou minoritaire (parfois à 49,9 % !) mais gestionnaire de fait. Pour rappel : une banque est une entreprise dont l’activité principale est de prêter l’argent qu’elle a (ses capitaux propres) et l’argent qu’elle n’a pas mais qu’elle emprunte (qui sont pour elle des dettes). La règle de bonne gestion est simple : le ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?