BCE : le calme avant le tsunami ?

Après avoir failli ne pas pouvoir terminer en vie à la fin du 1° trimestre, les banksters de la zone donnent l’impression (l’illusion ?) qu’ils se portent mieux : les Marioles leurs prêtent quelques milliards de moins que précédemment et ils leur ont racheté un peu moins de titres, Document 1 : Par ailleurs, ces mêmes banksters redéposent davantage de milliards auprès de la BCE, Document 2 : En conséquence, le petit écart entre les besoins de financement des banksters et les moyens de financement de la BCE se réduit, Document 3 : Il en est de même pour le grand écart comblé par les apports des Etats membres et par les non-résidents, Document 4 : Une fois de plusse : tout va bien, l’€-crash ne s’est ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?