BNP : les magouilles de ces banksters (en partie) décryptées

Pour rappel, les banksters de BNP-Paribas ont publié des comptes (non certifiés) pour la fin de l’année 2019 qui font apparaitre une baisse du total de leur bilan de… 345 milliards d’euros (!) par rapport au trimestre précédent, ce qui est au premier abord parfait mais plus que douteux quand on connait un peu ces banksters… Après une observation attentive et au calme des postes de leurs bilans il se confirme que ce sont bien ces banksters de la vieille Europe continentale, dont BNP, qui sont au plus mal et qui jonglent comme ils le peuvent aux États-Unis avec les repos pour ne pas sombrer tout de suite dans une faillite qui aura des conséquences systémiques, c’est-à-dire qui va entrainer ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?