Création monétaire et croissance : de Böhm-Bawerk aux Q€

Mes articles sont les seuls, à ma connaissance, qui expliquent les causes, les modalités et les conséquences de la création monétaire qui sévit maintenant dans la plupart des pays, avec toutes les justifications quantifiées, à savoir les chiffres des agrégats monétaires (et des banques). J’en suis venu entre autres à remettre en cause une partie des théories monétaristes qui prétend que l’augmentation (ex nihilo) de la masse monétaire ferait repartir la croissance du PIB. Ainsi par exemple, Draghila a pris la décision d’appliquer ce principe et c’est un échec patent, ce qui confirme son erreur et… la justesse de mes analyses ! Pour comprendre ces problèmes monétaristes, il suffit de faire comme Böhm-Bawerk, à savoir de reprendre l’exemple simple de son ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?