€-crash, Italie, suite…

La séance du 29 mai a été pire encore que les précédentes : les variations des rendements ont été considérables au cours de la matinée de la séance européenne puis lors de la séance américaine. Comme je l’ai déjà écrit, les hommes politiques sont totalement incompétents et dangereux. Ils prennent des décisions aberrantes et disent ce qu’il ne faut jamais dire en pareilles circonstances. Les investisseurs qui agissent comme les moutons de Panurge sans rien comprendre eux-aussi, ne font qu’aggraver la situation. Les rendements des mauvais bons à 10 ans du Trésor italien se sont spectaculairement envolés ces derniers jours, Document 1 : L’écart entre ses rendements et ceux du Bund (le spread) a même dépassé les 300 points de ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?