Exubérance irrationnelle des marchés, la Fed et le reste du monde

Lors de ses déclarations aux parlementaires (les 10 et 11 juillet), Jerome Powell a commencé à faire une série d’erreurs monumentales qui ont été accentuées par les déclarations d’autres membres du FOMC et par l’exubérance irrationnelle des marchés… Paradoxalement, ces déclarations ont eu pour conséquence d’abord d’arrêter le plongeon des rendements des… bons à 10 ans du Trésor des Etats-Unis et de leur rebond immédiat ! Document 1 : Cependant, les mêmes déclarations réitérées ont fait replonger très rapidement ces rendements ! L’interprétation en est la suivante : les moutons de Panurge ont été persuadés qu’en abaissant le taux de base de la Fed, les membres du FOMC allaient faire repartir la croissance américaine qui entrainerait alors aussi celle de la Vieille Europe continentale, ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?