La cavalerie des Marioles de la BCE pour les nuls

Tout est simple… Pour comprendre le mécanisme de la cavalerie qu’utilisent les Marioles de la BCE, il suffit de prendre l’exemple de ce qui s’est passé à la fin du premier trimestre de cette année. Au 24 mars, les Marioles de la BCE avaient déjà généreusement prêté 586,8 milliards d’euros presque gratuitement à des banques de la zone, sans publier la liste ni les montants de ces heureux bénéficiaires, Document 1 : Normalement, une banque centrale ne doit pas prêter d’argent à des banques. Ce n’est pas son rôle. A la limite, si des banques risquent de faire faillite en entrainant un effondrement du système bancaire, c’est l’Etat qui peut (ou doit) en dernier ressort les sauver en augmentant leurs ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?