L’€-crash encore différé !

L’€-crash a failli se produire à la fin de l’année 2018 comme le montre clairement le plongeon historique des indices d’actions, dont le S&P 500, Document 1 : En effet, depuis 25 ans au moins, il ne s’est jamais produit un tel plongeon aussi rapide suivi toujours aussi rapidement d’une remontée du S&P 500, ce qui ne peut s’expliquer que par la crainte des investisseurs face à la chute possible et anticipée des banques européennes qui ont eu effectivement le plus grand mal à boucler leurs bilans de 2018 comme le montrent toutes mes analyses concordantes. Le système bancaire européen a donc été sauvé fin 2018 grâce aux apports des capitaux de dirigeants de pays musulmans producteurs d’hydrocarbures mais, comme les ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?