Saxo Bank, 1° trimestre 2019 (et Binck Bank)

Comme je l’ai déjà écrit, il est quand même étonnant que des épargnants puissent confier leur capital chèrement acquis au fil des années à des courtiers (brokers) en ne connaissant rien de leur fiabilité, surtout après une décennie de turbulences financières caractérisée par des faillites de grandes banques pourtant réputées et après ce qui est arrivé en Grèce et à Chypre. Beaucoup de petits investisseurs sont attirés par les tarifs particulièrement attractifs de Binck Bank qui a été racheté par Saxo Bank qui publie un bilan particulièrement rassurant avec un leverage inférieur à 10, mais ce ratio n’est pas nécessairement fiable pour un broker qui n’est pas une banque (de dépôts) par définition, mais qui doit quand même disposer de ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?