Swissquote 2018

Swissquote respectait les règles prudentielles d’endettement préconisées par ce bon vieux Greenspan fin 2012 mais ce n’est plus le cas depuis lors. La situation s’est même détériorée par la suite avec un véritable multiple d’endettement (leverage) de 15,6 correspondant à un ratio Core Tier 1 de 6,4 %, mais en progrès sensibles par rapport à l’année précédente, Document 1 : Sommes en millions de francs suisses. Pour rappel, le total des dettes des banques ne devrait pas dépasser 10 fois le montant de ses véritables capitaux propres que sont les capitaux propres tangibles. Cependant, s’il n’est pas parfait, le leverage de Swissquote est moins mauvais que ceux des banques européennes. L’abondance des disponibilités (liquidités) dans son bilan la met à l’abri ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?