BPCE 2° trimestre 2019

Les fondamentaux de BPCE ne s’améliorent pas par rapport aux trimestres précédents mais, après avoir découvert les cadavres planqués dans les placards de Natixis, il en apparait d’autres dans ceux de BPCE… En effet, les banksters de BPCE sont en train de préparer une entité de gestion d’actifs assurantiels (c’est-à-dire en clair une usine à gaz spécialisée en assurance vie) avec Natixis portant sur plus de… 400 milliards d’euros ! Document 1 : Ça promet ! BPCE avait déjà enregistré au trimestre précédent une perte de 257 millions d’euros à la suite de la dépréciation de la fintech allemande Fidor. Pour ce 2° trimestre, ce sont les bénéfices tirés de Natixis qui sont en forte baisse. D’après les chiffres publiés dans leur bilan ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?