Crédit Agricole (Groupe), 3° trimestre 2019

Les dirigeants du Crédit Agricole sont comme les autres banksters français : ils ne font absolument RIEN pour assainir leur situation et pire, ils continuent à l’aggraver… Le total des dettes du groupe Crédit Agricole correspond à 26 fois le montant de ses capitaux propres tangibles réels, ce qui est loin des exigences de ce bon vieux Greenspan (10 fois) et des leverages atteints par les grandes banques américaines ! Les bons investisseurs savent bien que cette banque n’est pas fiable : sa capitalisation boursière n’est que de 36 milliards d’euros, largement inférieure au montant de ses capitaux propres tangibles réels de 74 milliards qui sont considérés comme sa valeur à la casse. Le titre de CASA peut s’effondrer comme il l’a fait ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?