Deutsche Bank, 4° trimestre 2018

Les banksters de Deutsche Bank ne publient pas des comptes qui donnent une image fidèle de la réalité mais des… contes à dormir debout ! Il est nécessaire de les décrypter correctement, ce qu’aucun bonimenteur patenté comme les analystes financiers et autres journaleux ne fait. Les banksters de la zone sont maintenant à la merci de la Donald Company qui peut les priver de dollars, comme en 2012, et ce sera alors la chute finale. Rares sont les personnes qui analysent les comptes de cette banque à leur juste valeur. Ce sont en particulier les bons spéculateurs. Seuls les lecteurs (abonnés) de mon site peuvent avoir les informations permettant d’avoir une bonne connaissance de la situation réelle des banques européennes basées ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?