La Générale en faillite potentielle !

Les mécanos de la Générale sont en faillite potentielle… depuis un certain temps !

En effet, la Banque de France leur prête généreusement non seulement 20,786 milliards d’euros au titre des Certificats de Dépôt Négociables (CDN) vendredi 7 février dernier…

Document 1 :

… mais encore 19,610 milliards en Bons à Moyen Terme Négociables (BMTN) que je n’avais pas relevés précédemment,

Document 2 :

Ils ont ainsi besoin de 40,596 milliards d’euros pour survivre à ce jour !

La somme est gigantesque. Elle est à rapprocher de l’actif net tangible qui était à la fin du 2° trimestre 2013 de 34,922 milliards d’euros d’après l’EBA

Document 3 :

… ou de 37,140 milliards selon mes décomptes,

Document 4 :

Sté GénéraleEBAJPC
1 Assets1 254,101 254,10
2 Equity49,41349,413
3 TSSDI6,1046,104
4 Goodwill8,3876,169
5 Tangible eq34,92237,14
6 Liabilities1 219,181 216,96
7 Leverage (µ)34,932,8
8 Core Tier 1 (%)2,863,05

Sommes en milliards d’euros.

40 milliards d’euros empruntés en mettant en pension des titres pour 35 à 37 milliards de véritables capitaux propres, cela signifie qu’en cas de turbulences ou d’évènement fortuit mal maitrisé, les mécanos de la Générale sont dans l’impossibilité d’honorer leurs engagements.

Ce serait alors la faillite.

Pire que celle de la banque des frères Lehman en 2008 car le total de ses dettes était de 620 milliards de dollars… seulement et le montant de ses véritables capitaux propres de 20 milliards !

Bien entendu, les banksters et la nomenklatura qui leur est liée connaissent mieux que moi la situation réelle de la Générale et d’autres big banks de la zone euro too big to fail et c’est la raison pour laquelle le marché interbancaire y est bloqué.

Pour l’instant, tout va bien, pas de tsunami bancaire.

***

La manip de ces Titres de Créances Négociables est la suivante…

Les mécanos de la Générale mettent en pension des titres auprès de la Banque de France pour 40 milliards d’euros (afin d’obtenir en contrepartie des liquidités du même montant). Officiellement, ils en restent les légitimes propriétaires, du moins tant qu’ils peuvent honorer leurs engagements.

Dans le cas contraire, la Banque de France devrait être logiquement amenée à les saisir, c’est-à-dire à en dessaisir la Générale.

De ce fait, ces actifs sortiraient de son bilan, ce qui se traduirait nécessairement par une baisse du même montant du passif, au niveau des capitaux propres qui deviendraient alors… négatifs, ce qui conduirait à un dépôt de bilan.

Les malheureux clients de la Générale qui lui ont confié… 350 milliards d’euros auraient alors le plus grand mal à les récupérer,

Document 5 :

Tout est simple.

Pour éviter le pire, une solution : l’omerta !
Et Celui qui dit la vérité, il doit être exécuté, Guy Béart dixit.

***

Bien entendu, la Générale ne fera pas faillite.
Soyez tranquilles, avec moi, aucune banque ne fera faillite a dit en son temps notre histrion ignare (Sarko, pour les personnes qui n’auraient pas lu mes articles du temps de son règne). Son successeur, en tant que membre de la nomenklatura, fera les mêmes déclarations.

Le problème en France est justement que les Gos banques qui ne respectent pas les règles de bonne gestion ne risquent pas de faire faillite, les banksters pouvant en toute impunité poursuivre leur mauvaise gestion qui bloque l’activité économique alors que les Américains n’ont pas hésité à flinguer les banques qui avaient un leverage trop élevé, à 32 comme celle des frères Lehman.

***

Les banques qui dépendent de la Banque de France lui empruntent des sommes importantes (300 milliards d’euros !) manifestement facilement et en toute discrétion par l’intermédiaire des Certificats de Dépôt Négociables (CDN). Ces informations sont publiées, uniquement en français, pas en anglais, mais sans en faire de publicité. Rares sont ceux qui les ont dénichées !

Par contre, les Bons à Moyen Terme Négociables (BMTN) sont nettement moins utilisés : ils se montent à 80 milliards d’euros… seulement contre 300 milliards pour les Certificats de Dépôt Négociables (CDN).

C’est la raison pour laquelle je n’avais pas étudié attentivement leurs encours qui sont d’un montant faible en général, sauf pour la Générale et Dexia qui en totalisent ensemble presque la moitié.

***

Normalement, d’après les règles comptables, les mécanos de la Générale auraient dû publier des informations claires sur leurs emprunts renouvelés auprès de la Banque de France en Titres de Créances Négociables (TCN). Ils ne l’ont pas fait, sciemment, pour tromper les marchés et leurs clients, ce qui est condamnable mais pas condamné par la nomenklatura.

Les comptes de la Générale sont certifiés par Ernst & Young et Deloitte.

En 2001, Enron a fait faillite après avoir tenté d’édulcorer ses comptes. Ses dirigeants ont été condamnés à des peines de prison. Arthur Andersen qui en avait certifié les comptes, a aussi dû faire faillite à cause de cette affaire.

Toutes les informations utilisées dans cet article sont tirées des chiffres officiels publiés par la Banque de France et par la Société Générale.

Cliquer ici pour accéder aux informations de la Banque de France sur les TCN.
Cliquer ici pour accéder aux informations financières de la Société Générale.
Cliquer ici pour voir et écouter Guy Béart dans Celui qui dit la vérité, il doit être exécuté.

32 réflexions sur “La Générale en faillite potentielle !”

  1. T’inquiète JP avec la sortie des Teutons des zeuro et les attaques sur les dettes tout l’échaudage va s’écrouler.
    Ils veulent seulement tous s’écrouler ensemble , pour que ce soit ni moi ni moi.

  2. Effectivement rien dans les bilans (ni le “document de référence”, ni les communications de résultats trimestriels, ni les présentations aux investisseurs) sur les manipulations à la banque de France, les LTRO gaulois. Pour vivre heureux, vivons caché.
    Merci à Jean-Pierre Chevallier de ce travail de démineur.

  3. Ne pensez-vous pas qu’avec la politique de taux zéro, toutes les SICAV monétaires, les trésoreries d’entreprises et les trésoreries d’OPCVM qui investissaient avant sur ces titres ne le font tout simplement plus ?

    A quoi bon acheter des titres qui rapportent 0,10% et qui coûte de l’argent après frais !!

    Un symptôme de plus de la répression financière en marche ?

  4. Mr Chevalier dit vrai sur le fait qu’il a prévenu de cet effet de levier qui ne respecte pas les règles prudentielles, depuis au moins 2009 où il annonçait un levier de la SG de 35 (je me suis rappelé cet article sur son ancien blog).

    Mais aussi tout ce crédit illégitime déversé arbitrairement dans l’économie participe de mouvements sur les prix que subissent pendant ce même temps et pour cette même durée tous les autres acteurs de l’économie.

    Lesquels mouvements de prix ne seraient pas de la même forme ni de la même amplitude dans un système monétaire qui ne permettrait pas cela.

    Or ce système monétaire particulier, à fonctionnement opaque et trompeur, ne respectant aucune règle, permet à ces phénomènes de tromper énormément de monde pendant de très longues durées de vie.

  5. Bonsoir,

    A parcourir la presse, les grandes banques françaises ne courent aucun risque. Quoique. Comment interpréter les propos de Mme Danièle Nouy, dirigeante du Mécanisme de supervision bancaire européen, lorsqu’elle déclare au Financial Time: “Je ne sais pas combien de banques doivent faire faillite. Ce que je sais, c’est que nous voulons avoir le plus haut niveau de qualité” (http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140210trib000814478/certaines-banques-europeennes-n-ont-pas-d-avenir-daniele-nouy.html).
    Certaines vérités vont-elles être mises à jour?

    Bonne soirée

  6. Le fond du problème n’est pas la situation catastrophique des banques française mais le fait que tout le temps gagné par intervention de la BCE et de la BdF depuis le début de la crise n’a pas du tout été utilisé pour améliorer la situation et augmenter leurs capitaux propres. En bon TBTF, ils ont considéré que ce soutien étatique signifiait qu’ils pouvaient continuer comme si de rien n’était. En France, c’est encore pire qu’ailleurs car la collusion entre les banques, la BdF et les politiciens est encore plus forte qu’ailleurs par passage à l’ENA ou à l’IEP ou autre , à l’inspection des finances, … Cela ne choque vraiment personne que le président, le ministre de l’économie, celui du travail, le directeur de la banque de France, et une flopée de président et de directeur de grandes banques viennent tous de la même école voir de la même promotion ?

    http://www.les-crises.fr/enarchie-bancaire/

  7. Ernst &Young, Deloitte, Arthur Andersen ; je bois du petit lait ; mes dires ne sont pas vains et s’avèrent fondés. Citons pour ne pas faire de jaloux PWCL issu de la fusion de Price Waterhouse et de Coopers & Lybrand. Sans oublier KPMG (Peat Marwick et je ne sais plus quoi). Cabinets anglo saxons qui d’après certains sont des faux nez de la CIA. Ce qui est certain par contre c’est qu’ils constituent un débouché pour les sup de co (et inversement- à savoir les écoles sup de co constituant un débouché pour les ratés de l’audit et certains banquiers back-office) qui parait-il y apprennent beaucoup de choses et sont le tremplin pour devenir Directeur Financier.

    Martelons, répétons que ces banques dont la Dexia sont des agrégats d’hommes et de femmes triés sur le volet, des supers pros, affublés de titres de directeur de ceci ou directeur de cela, payés grassement. La situation de ces big banks too big too fail montre qu’il n’y a pas de mystères en ce bas monde. Et que les choses finissent toujours par ce savoir.

  8. bonsoir Mr chevalier,donc pour vous au moindre soubressaut la SG est susceptible de faire faillite.

    j’ai deux questions a vous poser a ce sujet:

    1)si la SG tombe boursorama qui est sa filiale sera t elle emportée avec ?

    2)si oui la solution la plus simple pour un particulier qui veut éviter les désagréments d’une faillite

    est elle de faire transférer ses comptes PEA etc chez martin maurel par ex ?

    d’avance merci de votre réponse

  9. @ loic

    1) si la Generale tombe, Boursorama tombe aussi puis la BNP et ses filiales, le CA et ses filiales, les BPCE et Natexis,… puis tout le système bancaire européen puis mondial… et très rapidement ! retour à l’âge de pierre.

    2) vendez tout et achetez de l’or, de l’argent, des terres, des forêts, des actifs tangibles !

    mais actuellement le meilleur placement c’est une bonne réserve de conserve, un jardin, des poules, un puit, une ferme à la campagne.

    1. Surtout, ils se vantent d’avoir un rendement du capital de 4.4% mais en fait si on ramène leurs bénéfices à la taille de leurs investissement il faut ajouter le ratio actuel de 30. Vu la quantité faramineuse d’argent investi, la banque est très peu rentable en réalité … C’est aussi cela de préférer investir dans de la dette souveraine qui ne rapporte rien plutôt que dans de l’industrie ou le monde réel. Sans effet de levier pour compenser des taux d’intérêt faible, pas de bénéfice substantielle. C’est pour cela qu’avec les taux d’intérêt bas actuel, ils ne peuvent pas apuré les comptes …

  10. @ loic : rassurez-vous, JPC ne répond jamais à ce genre de sollicitations 🙂

    Cela étant dit, je pense que Inchauspé, Pouyanne et Martin-Maurel peuvent vous remercier de la pub que vous leur faite 🙂

    Je pense que leur notoriété spontanée devait être de 0.002% en 2008-2009. Désormais… un peu plus, on va dire !

  11. Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris
    Reuters le 12/02/2014 à 09:03

    LE TITRE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

    PARIS (Reuters) – Liste des valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, attendue ne hausse à l’ouverture après la publication de données macro-économiques chinoises supérieures aux attentes.

    A 8h46, le contrat à terme sur l’indice CAC 40 gagne 0,3%.

    * SOCIETE GENERALE entend récompenser davantage ses actionnaires en 2014 et estime que le grand nettoyage de son bilan engagé il y a deux ans et demi touche à sa fin.
    ———————————————————————————————

    Plus les résultats sont mauvais, plus le cours de l’action monte….

  12. Crédit du Nord
    Le Crédit du Nord est une des trois composantes du réseau de banque de détail du groupe bancaire Société générale, aux côtés de Boursorama et du réseau d’agences Société générale. Wikipédia
    ————————————————————————————————–

    Quand je regarde le tableau ” Bons à Moyen Terme Négociables (BMTN)” le Crédit du Nord =7029,8 et le tableau “Certificats de Dépôt Négociables (CDN)” = 4 405,8 soit plus 11,4 Milliards.

    Faut il comptabiliser les BMTN du Crédit du Nord dans le bilan de la SG ?

  13. Mercredi 12 février 2014 :

    France : encore un record battu !

    2006 : faillites d’entreprises françaises : 46 444.
    2007 : faillites d’entreprises françaises : 49 201.
    2008 : faillites d’entreprises françaises : 54 716.
    2009 : faillites d’entreprises françaises : 63 204.
    2010 : faillites d’entreprises françaises : 60 019.
    2011 : faillites d’entreprises françaises : 59 867.
    2012 : faillites d’entreprises françaises : 61 086.
    2013 : faillites d’entreprises françaises : 63 452.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0203311317986-defaillances-d-entreprises-record-en-2013-649867.php

  14. merci de toutes ces précieuses données . hélas trop peu de français sont bien informés sur la situation catastrophique des banques et de notre Etat (dettes, déficits,…)
    nous vivons dans l’ère de la désinformation quasi-générale généré par les gouvernements, banques centrales, banques d’affaires dont JP Morgan & Goldman Sachs sont les plus influents , de vrais champions du monde dans ce domaine .
    un jour viendra où tout s’écroulera !?

    JD

  15. Bonjour, je suis un ignare dans ce domaine, une question

    si une banque se casse la gueule, j’ai bien compris que ce que j’ai déposé chez eux, est perdu, malgré les belles promesses, mais que ce passe -t-il pour un prêt en cours chez eux?

    je vous remerciE

  16. @BA : attention aux grand chiffres.
    En parallèle, il y a également le boom des créations en auto-entreprise qui s’arrêtent au bout de quelques années.
    Derrière le mot “faillite”, s’agit-il de cessation d’activités “ordonnées” ou à chaque fois “avec pertes et fracas” ? Je pense néanmoins qu’il s’agit malheureusement de “vraies” faillites….
    Beaucoup de candidats à la création sur une période 2008-2010 doivent être au bout du rouleau aujourd’hui.
    Tout va bien.

  17. Bonjour, je suis béotien et assez ignare dans la compréhension des bilans,et notamment ceux des banques qui m’affolent … Je suis client du crédit mutuel et j’ai du mal à savoir si ce réseau (caisse fédérale et ensembles des caises régionales avec ses différentes filiales bancaires – CIC, Fortunéo,- ou de crédit comme Cofidis,ou autres) Comment avoir une idée de la situation globale de cette banque mutualiste et des risques qu’encourent ses ´´ sociétaireś´ ?. merci par avance pour vos éclairages.

  18. @ Lebars

    Cliquez sur le lien suivant:
    https://chevallier.biz/2013/10/credit-mutuel-2012/

    Sachant que les BMTN ne sont pas comptabilisés et que cette banques ne publie son résultat annuel qu’une fois par an et au mois d’octobre soit environ 9 mois après les autres.
    D’autre part elle ne publie aucun résultat au Trimestre 1, 2 et 3.
    A mon avis cela n’est pas légal et l’AMF aurait du sévir depuis longtemps. Mais Chut…

    Un des avantages du CM est que cette banque n’est pas côté en bourse mais si un domino tombe j’ai bien peur qu’elle tombe aussi.

  19. il faudrait tout de même un jour apprendre Mr Chevalier ce qu’est un certificat de dépôt, ça vous éviterait peut êtr tune nouvelle amende 🙂

    accessoirement, ce n’est pas la Banque de France qui achète les CD des banques, ni les BMTN d’ailleurs 🙂

    et ça ne finance pas les capitaux propres, c’est le refinancement du bilan de la banque 🙂

  20. Bonjour, Une question, est ce un comportement légal de refuser un prêt à un taux “classic” de faire patienter le client jusqu’à une situation pire pour lui proposer un taux à presque 10% qu’il sera contraint d accepter par une filiale de cette même banque ? ( cela ressemble à de l escroquerie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *