Les dominos des grands banksters européens sont sur le point de tomber !

Les grands banksters européens forment un pack qui est au bord du gouffre. Leur leader, c’est-à-dire le plusse pire de ces banksters est Deutsche Bank dont les dirigeants viennent de reconnaitre qu’une partie significative de ses produits dérivés (dont les engagements notionnels se montent à… 43 000 milliards d’euros) est susceptible de générer à leurs échéances des pertes qui ne peuvent être que considérables, donc létales. Les bons spéculateurs l’avaient bien compris : ils ont commencé à retirer leurs capitaux de cette bad bank depuis… le début des années 2000, Document 1 : Le problème est que les banksters de la vieille Europe continentale partagent une même (in)culture bancaire : ils agissent (presque) tous de la même manière, par panurgisme. Ainsi, l’évolution du cours ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?