Manipulation des informations, des marchés et réalité

Le cours des banksters du Crédit qui bricole ont chuté de… 4,59 % vendredi 24 mai après une longue et régulière descente aux enfers ! Document 1 : Ces banksters ont réussi à faire en sorte qu’aucune des agences de presse de référence (l’AFP et Reuters) ne publie cette information financière pourtant importante. Aucun journaleux, aucun bonimenteur patenté (analyste financier et autres) n’a traité ce sujet. Aucune explication n’a été donnée. La puissance de manipulation des informations des banksters dépasse les limites qui étaient imaginables. Il faudrait qu’il existe en France un organisme (une autorité comme on dit) qui surveille le déroulement des marchés financiers pour que les règles de communication boursières soient respectées. *** Par ailleurs, des mouvements anormaux (c’est-à-dire contraires ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?