Monétarisme : l’épargne des Américains et le Donald

Le chômage diminue aux Etats-Unis et les salaires augmentent. Les Américains bénéficient de réductions et même de remboursements d’impôts. Ils ont ainsi d’avantage d’argent disponible. Ils en profitent, non pas pour dépenser ces dollars supplémentaires, mais pour les épargner. Ainsi, l’augmentation de leurs dépôts sur leurs comptes d’épargne (qui correspond à l’agrégat monétaire M2-M1)… augmente d’une année sur l’autre à presque 5 % ! Document 1 : Le montant de cette épargne a atteint le 11 mars (derniers chiffres publiés par la Fed) un record à 14 771 milliards de dollars, Document 2 : Cette épargne représente plus de 50 % du PIB courant annuel alors que ce ratio aurait dû rester aux alentours de 40 % du PIB comme avant les grandes turbulences ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?