Suisse, banksters et €-crash : grand calme trompeur !

Comme je l’ai déjà écrit précédemment, tout va bien en Helvétie : le plus grand calme y règne et tout est propre en ordre, en apparence du moins… En effet, les comptes de virement des banques en Suisse (qui sont des capitaux de la zone euro qui y ont trouvé refuge) n’ont pas augmenté notablement depuis ces deux dernières années, mais quand même de 10 milliards de francs sur les seuls deux derniers mois de 2018 pour atteindre un plus haut historique de 480,63 milliards de francs… Document 1 : Ils représentent plus de la moitié du passif de la BNS qui atteint… 817 milliards de francs alors que le PIB sur les 4 derniers trimestres se monte à… 680 milliards ! Document ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?