Taux : inversions, baisses, banksters et €-crash (actualisation au 1° juin)

Euh… bon, ben, j’ai bien peur d’avoir eu raison : j’ai annoncé depuis… décembre 2017 que, vu la baisse des spreads des Treasuries, l’€-crash allait se produire peu de temps après que l’écart entre les taux longs et courts (finalement le spread 10y-3m) atteigne des valeurs négatives, ce qui aurait dû se produire avant la fin août 2018. Malheureusement (pour mes prédictions) la Donald Company est intervenue pour en retarder l’échéance de façon à gagner deux sièges supplémentaires au Sénat lors des midterms. Ensuite, cet €-crash aurait pu se produire à la fin de l’année 2018 car les banksters de la zone ont alors eu beaucoup de difficultés pour ne pas faire faillite. Finalement, ils ont pu boucler leur bilan 2018 ...
Article réservé aux abonnés : Voir les abonnements?