Agrégats monétaires : USA, actualisation au 29 novembre 2019

Cet article en libre accès reprend des éléments de mon article précédent réservé aux abonnés de ce site…

Suite de mon article précédent sur les agrégats monétaires des Etats-Unis pour les nuls

Les variations de l’épargne des Américains, c’est-à-dire des ménages vivant aux Etats-Unis, jouent un rôle essentiel pour la croissance américaine…

L’accentuation de la guerre commerciale menée par le Donald contre les adversaires de l’Amérique fait quand même peur aux Américains qui augmentent considérablement leur épargne (d’une année sur l’autre) évaluée par l’agrégat monétaire M2-M1,

Normalement, théoriquement, logiquement, cette augmentation de l’épargne des consommateurs (d’une année sur l’autre) devrait se traduire par une baisse du PIB réel, or c’est très exactement le contraire qui se passe !

Pourquoi ?

Une réponse là aussi logique (et évidente) : la politique menée par les gens de la Fed, le Donald et les autres autorités permet de poursuivre la croissance qui est repartie sur de bons fondamentaux grâce à l’éclatement de la bulle monétaire symbolisée par la mise en faillite de la banque des frères Lehman.

Les Américains travaillent, gagnent de l’argent, paient peu d’impôts. Ils peuvent ainsi dépenser les dollars qu’ils gagnent et en même temps (comme dirait l’Autre) ils peuvent aussi augmenter leur épargne.

Tout est simple.

Cette épargne des Américains atteint un sommet historique de… 11 391 milliards de dollars soit plus de la moitié du PIB !

Ainsi, cette épargne trop importante aurait pu être mieux placée en investissements créateurs de richesse supplémentaire, ou en dépenses, c’est-à-dire en achats et donc en croissance du PIB.

Tout est simple.

© Chevallier.biz

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *