Bank Of America 4° trimestre 2016

Même en prenant en considération les écarts d’acquisition qui se montent encore à près de 70 milliards de dollars, Bank Of America devrait se maintenir à la troisième place du classement des banques mondiales à risque systémique (Global Systemically Important Banks, G-SIBs) avec un leverage réel de 11,67 correspondant à un ratio Core Tier 1 réel de 8,57 % en détérioration par rapport au trimestre précédent,

Document 1 :

Bank of America2015 Q42016 Q12016 Q22016 Q32016 Q4
1 Assets2 144,322 185,502 186,612 195,312 187,70
2 Equity256,205262,776267,069270,083266,84
3 Preferred st22,27324,34225,2225,2225,22
4 Goodwill69,76169,76169,74469,74468,969
5 Tangible eq164,171168,673172,105175,119172,651
6 Liabilities1 980,152 016,832 014,502 020,202 015,05
7 Leverage (µ)12,0611,9611,7111,5411,67
8 Core Tier 1 (%)8,298,368,548,678,57

Sommes en milliards de dollars.

Les chiffres retenus pour les calculs du leverage sont les actifs tangibles c’est-à-dire les capitaux propres diminués des actions de préférence, du goodwill et des minoritaires selon les règles préconisées par ce bon vieux Greenspan, sans pondérer les actifs, comme c’est le cas avec le ratio Core Tier 1 et comme le préconisent Axel Weber, la BRI (le fameux Bâle I), la Fed, la Prudential Regulatory Authority du Royaume-Uni et la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC),

Document 2 :

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 26,3 milliards de dollars pour que Bank Of America respecte les règles prudentielles d’endettement préconisées par ce bon vieux Greenspan.

Document 3 :

Avec un bénéfice de 4,34 milliards de dollars, le ROE calculé sur le montant des capitaux propres publiés est de 6,5 % et de 10,05 % sur le montant des capitaux propres tangibles.

La capitalisation boursière est de l’ordre de 232,5 milliards de dollars (64 milliards supplémentaires après l’élection du Donald !) correspondant à un PER de 17,7 qui est très élevé malgré un taux de distribution (rendement des dividendes par action) particulièrement faible de 0,23 %.

Même après le rebond du TrUmP, Bank Of America a perdu plus de la moitié de sa capitalisation boursière par rapport à celle qui a précédé les grandes turbulences financières de 2008,

Document 4 :

Cliquer ici pour lire le document financier de Bank Of America d’où sont tirés ces chiffres.

2 réflexions sur “Bank Of America 4° trimestre 2016”

  1. Bon, pour changer un peu de sujet, quels sont les 3 banques mondiales (toutes tailles/pays) avec le Core Tier1 le plus élevé?

    Je propose Beal Bank (US), Merchants and Farmers Bank (US), et Rothschild Co (France). D’autres noms Mr Chevallier et les autres assidus de ce forum? merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *