Bank of New York Mellon 1° trimestre 2016

Le total du bilan de Bank of New York Mellon est relativement modeste pour les Etats-Unis mais elle fait partie des 8 banques américaines présentant des risques systémiques d’après la BRI.

Son multiple d’endettement est beaucoup trop élevé : avec un leverage réel de 19,4 correspondant à un ratio Core Tier 1 réel de 5,2 %, c’est la pire de ces big banks américaines too big to fail !

Document 1 :

Bk of New York Mellon2015 Q12015 Q22015 Q32015 Q42016 Q1
1 Assets392,337396,525377,371393,72372,87
2 Equity37,32838,2738,1738,03738,459
3 Preferred st1,5622,5522,5522,5522,552
4 Goodwill17,66317,80717,67917,61817,604
5 Tangible eq18,10317,91117,93917,86718,303
6 Liabilities374,234378,614359,432375,853354,567
7 Leverage (µ)20,721,1202119,4
8 Core Tier 1 (%)4,84,754,85,2

Sommes en milliards de dollars.

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 15,5 milliards de dollars pour que cette banque respecte les règles prudentielles d’endettement édictées par ce bon vieux Greenspan, à savoir un leverage de l’ordre de 10.

Document 2 :

Avec 42,5 milliards de dollars de capitalisation boursière, largement supérieure à ses actifs tangibles, les marchés considèrent que Bank of New York Mellon est fiable.

Malgré un surendettement de certaines banques, le système bancaire fonctionne normalement aux Etats-Unis : la banque centrale n’est pas obligée de se substituer aux marchés comme dans la zone euro.
Evidemment, ce genre d’analyse passe mal auprès des fanatiques anti-banques et anti-américains.

Cliquer ici pour voir le communiqué de la banque sur ses derniers résultats financiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *