Banques US / Gos banques françaises : fondamentaux en juste valeur (3° trimestre 2018)

Les banksters de la zone euro publient des comptes qui respectent les règles comptables mais qui ne donnent pas une image fidèle de la réalité.
Il n’est pas toujours facile de mettre en évidence certaines de leurs arnaques mais c’est parfois possible.
Ainsi en est-il de la comptabilisation des créances dites douteuses, les NPL, Non Performing Loans.

En comptabilisant en totalité ces NPL publiés par les Gos banques françaises, leur leverage global réel est de 31,51 et le total de leurs capitaux propres réels de… 220 milliards d’euros seulement pour un total de… 7 156 milliards d’actifs !

Document 1 :

2018 Q3Cdt Agric GroupeGroupe BPCESociété GénéraleBNP ParibasTotal
1 Assets1 829,801788,0621 303,872 234,497 156,22
2 Equity105,284,77360,14999,876349,998
3 Deductions12,45617,68823,08739,04792,278
4 Goodwill168,2854,8628,45837,605
5 Tangible equity76,758,832,252,371220,115
6 Liabilities1 753,061729,2621 271,672 182,116 936,11
7 Leverage (µ)22,8429,4139,4941,6731,51
8 Core Tier 1 (%)4,383,42,532,43,17

Pour rappel : à titre de comparaison, le leverage global moyen des quatre plus grandes banques américaines est de 10,56 avec un total de leurs capitaux propres réels de… 757 milliards de dollars pour un total de… 8 752 milliards d’actifs, c’est-à-dire équivalent à celui des quatre Gos banques françaises !

Document 2 :

2018 Q3Wells FargoCitigroupJPMorganBank of AmericaTotal
1 Assets1 872,981 925,172 615,182 338,838 752,16
2 Equity198,741177,969258,956262,158897,824
3 Deductions49,90745,8282,46197,772275,96
4 Treasury stock40,53839,67854,98135,196
5 Tangible equity189,372171,827231,475164,386757,06
6 Liabilities1 683,611 753,342 383,712 174,457 995,10
7 Leverage (µ)8,8910,210,313,2310,56
8 Core Tier 1 (%)11,259,89,717,569,47

Les banques américaines enregistrent les NPL de façon à donner une image fidèle de la réalité à la suite du… flingage de la banque des frères Lehman, ce qui a permis de restaurer les fondamentaux du système bancaire des Etats-Unis…

Les représentations graphiques de ces tableaux sont plus claires, d’abord pour le leverage…

Document 3 :

… et pour le ratio Core Tier 1,

Document 4 :

Comme je l’ai écrit à maintes reprises, les règlementations n’ont aucune utilité en matière bancaire car l’activité de ce secteur est surtout basée sur la confiance qu’ont ou que n’ont pas les investisseurs qui sont beaucoup plus performants que les autorités de contrôle avec leurs tests de stress qui n’ont aucune crédibilité.

Ainsi par exemple, les capitalisations boursières des big banks américaines sont considérablement plus importantes que celles des Gos banques françaises pour des actifs de même ordre,

Document 5 :

Les capitalisations boursières des Gos banques françaises sont proches de leur valeur à la casse, en prévision d’un €-crash pour les bons spéculateurs.

Une fois de plus, les marchés libres sont beaucoup plus performants que les organismes étatiques.

Les Gos banques françaises ne doivent leur survie qu’au sauvetage par les Marioles de la BCE et grâce à un taux de distribution extraordinairement élevé,

Document 6 :

Tableau correspondant aux deux graphiques précédents,

Document 7 :

123456
RankBanks 2018 Q3Market Cap.Tang. eq.Mark. Cap.-Tang. Eq.Dividend (Yield)
1Wells Fargo246,8189,37257,4283,27
2Citigroup135,5171,827-36,3272,88
3JPMorgan358,1231,475126,6252,95
4Bank of America267,6164,386103,2142,19
5Cdt Agric Groupe31,276,744-45,55,79
6Natixis15,5114,57,51
7Société Générale26,732,2-5,56,66
8BNP Paribas56,652,371-20,16,67

Dans ces conditions, il est compréhensible que les banksters de la zone aient absolument besoin en outre des apports de… 700 milliards d’euros émanant des Etats membres et de généreux, mystérieux et anonymes non-résidents par l’intermédiaire des Marioles de la BCE pour survivre encore un peu.

Encore un moment, Monsieur le bourreau.

P.S. : une fois de plus, comment se fait-il que je sois le seul (à ma connaissance) à publier ce type d’analyse ?

Cliquer ici pour voir mon article précédent sur ce thème, avec des méthodes d’analyse légèrement différentes.

14 réflexions sur “Banques US / Gos banques françaises : fondamentaux en juste valeur (3° trimestre 2018)”

  1. Il est sûr que vous êtes le seul à “synthétiser” les comptes des banques européennes et us.
    C’est franchement et effectivement surprenant.
    Mais cela sans doute est dû à votre esprit critique et vos capacité d’analyse. Cela n’est pas donner à tous les comptables sur la place de Paris. Et puis les comptes de l’ UE n’intéressent pas, c’est ardu et complexe.
    Les experts comptables sont plus intéressés de faire du chiffre à leur propre compte.

    D’ailleurs le seul intérêt et non des moindres c’est que cela aiderait la France d’en bas à comprendre plus aisément qu’on se fait arnaquer, mais qu’avons nous besoin d’autres analystes, la vôtre nous suffit.
    En fait, Jovanovic dans son secteur journalistique se dit aussi le seul à analyser les sites des médias et des entreprises et surtout des banques vu du côté “commerciale”, c’est un aspect et beaucoup le suivent.
    Chacun est à son secteur et a son centre d’intérêt, mais chacun a sa place… Les autres économistes se cantonnent dans l’ analyse purement factuelle d’un événement. Cela est plus pittoresque et fait causer au café du coin.
    Mais l’ Europe, les banques, l’ UE, l’ Euro c’est super, pourquoi le critiquer !? … tant qu’on ne retire au citoyen le moyen de retirer son petit argent à -sa- banque, jusqu’au jour où ! Mais ça c’est demain,… et cela fait trop peur au petit citoyen pour qu’il y mette son nez.
    Peut-être que les français ne méritent-ils pas de savoir, tout comme ils ne méritent pas de connaître car ils sont voués à la faillite.
    Un empire, une civilisation dans son ensemble chutent d’un seul coup, bien qu’auparavant les signes soient nombreux pour alerter, mais qui s’en préoccupe tant que le français a son repas, son coucher, et ses amusements ! Les français seront tout à la fête quand la faillite visible sonnera…. mais une faillite pas que financière et c’est bien cela le pire.
    Tenez : Autour de ma famille, je n’arrive que du bout des lèvres à dire les choses et à avertir… mais en fait c’est en pure perte. Car ils ne comprennent pas, ou ne veulent pas comprendre. Et le pire c’est que l’on me tourne en dérision et qu’on me critique..- Depuis le temps que tu dis celà…etc.
    Par contre les gilets jaunes voient leur salaire baisser, alors de ce côté là il y a de l’espoir mais il sont loin de comprendre que vraiment les caisses de l’ Etat sont vides, la preuve ils réclament des augmentations et des baisses de taxes.
    C’est d’une simplicité évidente qu’ils n’ont pas compris, enfin pas tout compris ! Et leur colère sera monstrueuse quand ils réaliseront l’enjeu.

  2. J’ai les mêmes ressentis que vous knavo.

    Il n’y a pas longtemps, j’ai voulu parler des soucis des banques françaises versus banque américaine. Je disais que je n’y mettrait pas un copec tant elles sont sous-capitalisée…..(en revanche, des warrant put sur ces gos bank depuis fevrier dernier m’ont bien remplit les poches). Ce à quoi l’on m’a répondu qu’elles n’étaient pas du tout comparable, les activités de ces banques étant différentes, tandis que la réglementation européenne avait considérablement renforcé les exigences de capitalisation…..Quand on ne veux pas voir….on ne vois pas….

    1. @ Josick
      Et oui, j’avoue, je suis breton… à demi mais exilé sur les bords de Paris, sans doute pour voir tomber cette ville sous les derniers coups de la révolution En dehors de la comptabilité et des analyses financières qui me permettent de comprendre où nous en sommes, je ferai une petite digression, non au sujet de l’ Agriculture qui connaît de graves difficultés (normes européennes et fiscalité) mais toujours au sujet des banques, encore.
      Je viens d’apprendre par un repenti G. Fauré (voir sa vidéo sur Youtube)que les banques aiment particulièrement les ‘transactions’ où la cocaïne est un centre d’intérêt.
      Selon ces dires les narco trafiquants ont sauvé des banques de la faillite, la Ste Gle ? en 2008 ? Qui sait !
      (350 milliards auraient été investis dans les banques, oups!…. le sujet se corse.
      Effectivement tout se trouble et il est préférable de vivre à la campagne de l’ agriculture que de naviguer dans les eaux troubles du pouvoir financier.
      En fait les seuls aujourdhui qui semblent pouvoir “lever'” le pays, ce sont les gilets jaunes, pas les partis politiques et encore moins les syndicats jaloux, excepté le Berger au gilet..
      (je ne voudrais pas dire mais j’ai comme l’impression que le blog de Jovanovic n’est pas innocent dans cette affaire de rébellion au sujet des taxes….

  3. C’est toujours pareil, quand on est minoritaire, on nous écoute d’une oreille mais on n’est pas entendu…par ailleurs, il faut se rendre à l’évidence, le niveau moyen de compréhension de tous ceux que l’on dit Français est vraiment moyen. On pourrait corriger le tir en utilisant les médias en proposant de brèves explications économiques, mais on préfère diffuser des émissions, type jeux, à des heures de grande écoute, ce qui ne relève pas le niveau.C’est bien ce que veut L’État.Imaginez un peuple intelligent ! D’ailleurs, on ne voit jamais JPC dans quelque émission que ce soit….! ce doit être Naguy qui le barre…

  4. Là ou les gilets jaunes ont raison inconsciemment, c’est qu’il est inutile de taxer toujours plus pour un tonneau des Danaïdes, alors pour 19 €-tonneaux…

    C’est la raison du pourquoi l’argent ne circule plus dans cette €-zone avec toutes les dérives que cela entraîne. Nous sommes pris au piège en jouant simplement la montre.

    Ça va déjà très mal, alors qu’ll faudrait au bas mot 600 miards, là de suite, pour sauver la France !?! et encore, si les règles ne changent pas, c’est peines perdues.

    L’horreur se précise, mais le pire n’est pas encore là ! Ce que les gilets jaunes vont finir par subir à leur dépends, avec une précipitation de la misère pour tous, le temps de remettre les pendules à l’heure… Un jour mon prince viendra…

    En attendant, la guerre commerciale fait rage, et l’industrie se fait laminer, quant aux services plus personne ne les supportent…

    Pour régler ces problèmes de finance folle et de banksters apatrides, il faudrait un tribunal d’exception International avec un bras armée surpuissant. Cuit-cuit fait l’oiseau sur sa branche ! Boum fait le chasseur…

    Les règlements et soldes de tous comptes ne sont jamais beau à voir… Notre développement mérite mieux que ces bassesses irrespectueuses, connues et reconnues depuis la nuit des temps!

  5. Monsieur Chevalier,je crois qu’il est impossible de réaliser un état comptable fiable des banques,elles ont toutes des filiales dans les paradis fiscaux.

Répondre à jp-chevallier Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *